Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Passe-moi le champagne, j'ai un chat dans la gorge : pépiements

de Loïc Prigent , date de sortie le 06 novembre 2019
Ils sont de retour. Encore mieux habillés, encore plus perchés. Mais attention : « Tu crois que je suis à côté de la plaque mais ce n'est pas toi qui décides où est la plaque ! » Après le succès de... Lire la suite
 

Livraison estimée le vendredi 02 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Ils sont de retour. Encore mieux habillés, encore plus perchés. Mais attention : « Tu crois que je suis à côté de la plaque mais ce n'est pas toi qui décides où est la plaque ! » Après le succès de « J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste », Loïc Prigent revient avec le nouveau bulletin de santé des oiseaux rares de la volière dorée de la mode.

Des gens qui connaissent très bien les maux des autres (« Elle a une allergie à la simplicité »), des gens qui savent éviter les obstacles avec naturel (« Je file à mon déjeuner au Ritz. Je vous laisse gérer la crise, je reviens vers 16 heures »), des gens compréhensifs (« En tout cas on apprécie tous que tu attendes le soir pour pleurer. C'est un super progrès »), et, quoi qu'on en dise, des gens qui ne se font pas d'illusions : « Tu es belle. - Tu ne dis ça que quand je porte mon sac Chanel. »

Caractéristiques

Titre Passe-moi le champagne, j'ai un chat dans la gorge : pépiements
Auteur Loïc Prigent
Collection Le courage
Editeur Grasset
Date de parution 06 novembre 2019
Nombre de pages 211 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 164 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-246-82277-6 - 9782246822776

3,7/5

mademoisellechristelle

Le 26/01/2020

Les voici de retour ! Et cette fois, ils sont mieux habillés, mais plus perchés que jamais ! Qui ? Je veux bien entendu parler des oiseaux rares de la volière dorée et glamour de la mode et dont Loïc Prigent nous offre ici la crème de la crème des pépiements. Alors bienvenue dans un univers où on boit du champagne comme de l’eau (« passe-moi le champagne, j’ai un chat dans la gorge »), où les gens sont simples (« elle habite à New-York mais elle fédexe ses robes à Paris pour le pressing »), bienveillants (« ses talons sont plus longs que sa mini-jupe »), et avec de vrais débats philosophiques (« tu préfères avoir de l’or ou du wifi ?). Comme pour son premier opus (J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste), je me suis régalée à lire ces petites citations à la fois drôle et décalées issues de la planète fashion. C’est léger, c’est excentrique, c’est délicieusement sarcastique… vous reprendrez bien une petite coupe ? ;)

Stemilou

Le 20/01/2020

Je découvre ce livre dont je pensais à tort qu'il allait me donner le sourire et qu'il serait assez construit pour éviter l'ennui. Tout faux ! Ce recueil de petites phrases entendues et vite notées sur un carnet ne sont finalement qu'une énumération, alors j'en ai rit un peu beaucoup mais pas passionnément car cette lecture m'a un peu gonflée après plusieurs pages tout de même (oui j'insiste toujours au cas où). C'est un ouvrage à garder sous le coude pour en lire quelques pages de temps en temps, quelques phrases pas toujours bien pensées mais en tout cas bien tournées venues de ce monde lointain qu'est la mode (car on se sent souvent en léger décalage comme le montre ce docu Le Quotidien). Sorties de la bouches (et accessoirement du cerveau) de toutes sortes de personnalités: mannequins, journalistes, créateurs, bourgeoisie très "modée"... C'est drôle et cinglant mais vite lassant, alors prenons juste une petite dose par jour histoire de rire !

Waterlyly

Le 13/12/2019

Loïc Prigent est un journaliste renommé qui à la particularité de s’être intéressé de près au monde la mode et de la haute-couture. Après avoir publié « J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste », qui rassemblait les tweets les plus croustillants au sujet de la mode, il nous revient en force avec cet opus, en s’en prenant de manière caustique mais toujours avec beaucoup d’affection à ce monde fait de strass, de défilés et d’habits en tout genre. Voici donc un florilège des phrases les plus drôles, les plus caustiques, les plus aberrantes, les plus originales que Loïc a su glaner avec le temps. Ce roman a toutes les allures d’un recueil de brèves de comptoir. C’est totalement déluré, parfois un peu pathétique, mais surtout blindé d’humour. Loïc nous offre un moment de rires, mais aussi de questionnements avec toutes ces pensées. Il y en a qui m’ont tout simplement laissée pantoise, je dois bien le dire. J’y ai vu beaucoup de superficialité, de bêtise même parfois. Je n’ai donc pu m’empêcher de pousser une réflexion personnelle sur le monde de la mode. Cela fait donc rire, mais prête également à réfléchir. Ce roman se lit très rapidement, et je vous conseille de ne pas le dévorer d’une traite, mais au contraire d’en lire un bout à chaque fois, pour ne pas frôler l’indigestion, mais surtout pour faire durer le plaisir de lecture et tomber sur la phrase piquante qui sera encore plus drôle que la précédente. Un recueil à la manière des brèves de comptoir, sur le monde de la monde. C’est désopilant, caustique, acerbe. Cela fait rire mais prête aussi à la réflexion. Un très bon moment de lecture totalement déluré.

Sabenea

Le 10/12/2019

Inquiétant de l'admettre, mais toutes les paroles mentionnées dans ce recueil ont véritablement été prononcées par les 'énergumènes' du monde de la mode. Tout est bien évidemment à prendre au second degré... ou pas. Une sélection éclectique qui nous offre un moment de détente complètement désopilant.

Guillaume17

Le 27/11/2019

Drôle sarcastique souvent pathétique Des brèves de comptoir a la jean marie gourio mais version ultra riche Tordant triste et mordant