Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Essais

Volume 1
de Michel de Montaigne , date de sortie le 24 février 1998
Une édition qui incorpore les retouches autographes faites par Montaigne lors de sa dernière relecture des «Essais». On trouvera aussi toutes les traces qui jalonnent le temps de la réflexion : les... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Une édition qui incorpore les retouches autographes faites par Montaigne lors de sa dernière relecture des «Essais». On trouvera aussi toutes les traces qui jalonnent le temps de la réflexion : les variantes des éditions successives et les passages que l'écrivain a raturés dans les éditions manuscrites. Le tout dans une orthographe modernisée, sans changement syntaxique ni lexical.

Caractéristiques

Titre Essais - Volume 1
Série Essais
Collection La Salamandre
Editeur Impr. nationale
Date de parution 24 février 1998
Nombre de pages 667 pages
Dimensions 21,00 cm x 15,00 cm
Poids 780 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7433-0222-4 - 9782743302221

3/5

Walktapus

Le 04/04/2014

Montaigne, célèbre blogueur du 16ème siècle. La comparaison est d'Adrienne et je pense qu'elle résume tout. C'est plus élaboré qu'un skyblog, c'est sûr. Il est assez avare côté multimédia, mais se rattrape en faisant péter du latin partout, et ses billets sont souvent longs. Pas de langage SMS, non plus, mais une syntaxe dont la tortuosité ne doit pas tout à l'ancien français, je pense. Toutes sortes de sujets généraux y passent, explorés souvent finement, Il ne tombe pas das le piège du commentaire ou de la réaction d’actualité, vite démodés. Ses sources d’inspiration sont l'antiquité, ou bien les événements du siècle écoulé, ou alors sa société, son entourage, et bien évidemment lui-même : après tout c’est un blogueur. Il aime bien être non conformiste, adore parler de lui-même, et ne tombe jamais dans le piège du Grand Système Sensé Expliquer Tout, ce qui le rend bien plus sympathique que le Grand Philosophe moyen. Dommage tout de même qu'il n'ait pas activé les commentaires : j’aurais aimé lui répondre, souvent.