Les coups de coeur de nos libraires de la semaine - 19 au 25 août

Cette semaine, découvrez quatre romans français coups de cœur de nos libraires. Découvrez leurs avis sur Une joie féroce de Sorj Chalandon, Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer, Feel good de Thomas Gunzig et Les choses humaines de Karine Tuil.


Une joie féroce de Sorj Chalandon chez Grasset - Parution le 14/08/2019

Présentation de l'éditeur :

Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne. Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux. A l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.

Jeanne bien élevée, polie par l’épreuve, qui demande pardon à tous et salue jusqu’aux réverbères. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. « Il y a quelque chose » , lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Jamais elle ne s’en serait crue capable. Elle était résignée, la voilà résistante. Jeanne ne murmure plus, ne sourit plus en écoutant les autres. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle s’éprend de liberté. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.

Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle...

L'avis du libraire Espace Culturel :

Céline est libraire à l'Espace Culturel de Niort.

Ses genres littéraires de prédilection sont le polar et la littérature mais elle aime également découvrir de petites pépites en littérature ado ainsi qu'en BD. Ses romans préférés (bien que le choix soit difficile) sont Entre deux mondes d'Olivier Norek et Middlesex de Jeffrey Eugenides  car ce sont certainement ceux qui l'ont le plus marquée.

Voici son avis sur Une joie Féroce de Sorj Chalandon :

"Sorj Chalandon a cet immense talent pour raconter les histoires. Que le sujet soit grave ou pas, il sait nous embarquer, nous retourner, nous émouvoir...

Touchés lui et sa femme par ce cancer qui n'épargne personne, il livre ici un roman à la fois grave et lumineux !"


Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer chez Albin Michel - Parution le 21/08/2019

Présentation de l'éditeur :

Dans les années 1860, Londres, le cœur de l’empire le plus puissant du monde, se gave en avalant les faibles. Ses rues sentent la misère, l’insurrection et l’opium. Dans les faubourgs de la ville, un bâtard est recueilli par Charlotte, une Irlandaise qui a fui la famine. Par amour pour lui, elle va voler, mentir, se prostituer sans jamais révéler le mystère de sa naissance.

L’enfant illégitime est le fils caché d’un homme célèbre que poursuivent toutes les polices d’Europe. Il s’appelle Freddy et son père est Karl Marx. Alors que Marx se contente de théoriser la Révolution dans les livres, Freddy prend les armes avec les opprimés d’Irlande.

Après Ces rêve qu’on piétine, un premier roman très remarqué et traduit dans plusieurs pays, qui dévoilait l’étonnante histoire de Magda Goebbels, Sébastien Spitzer prend le pouls d’une époque où la toute-puissance de l’argent brise les hommes, l’amitié et l’espoir de jours meilleurs.

L'avis du libraire Espace Culturel :

Graziella est libraire à l'Espace Culturel de Conflans Saint Honorine.

"J'ai beaucoup aimé l'histoire de ce garçon caché qui adore sa mère d'adoption,ainsi que me replonger dans l'histoire de  ces révolutions soutenues par Karl Marx . Même si ce n'est qu'un roman on visualise bien les conditions de ces hommes et femmes."


Feel good de Thomas Gunzig au Diable Vauvert - Parution le 22/08/2019

Présentation de l'éditeur :

« Ce qu’on va faire, c’est un braquage. Mais un braquage sans violence, sans arme, sans otage et sans victime. Un braquage tellement adroit que personne ne se rendra compte qu’il y a eu un braquage et si personne ne se rend compte qu’il y a eu un braquage, c’est parce qu’on ne va rien voler. On ne va rien voler, mais on aura quand même pris quelque chose qui ne nous appartenait pas, quelque chose qui va changer notre vie une bonne fois pour toutes. »

Alice est vendeuse dans un magasin de chaussures. Angoissée par la précarité de son existence, elle projette d'enlever un enfant de riches pour exiger une rançon. Or les événements ne se déroulent pas comme prévus et elle se retrouve avec un bébé que personne ne réclame. Tom, écrivain, lui propose de tirer un roman de son histoire et d'en partager les bénéfices.

L'avis du libraire Espace Culturel :

Aurélie est libraire à l'Espace Culturel de Varenne-sur-Seine.

Elle s'occupe des rayons jeunesse, BD et manga  et donc en lit beaucoup, mais elle adore également la SF adulte, l'heroic fantasy, le polar ainsi que la littérature française et étrangère. L'un de ses livres préférés (que c'est difficile, il y en a tant !) est de Patrick Cauvin et s'appelle Haute-Pierre, et elle a  plus récemment adoré  Entre deux mondes d'Olivier Norek. Et sur la Rentrée littéraire de cette année, en plus de Feel good, elle a eu un coup de cœur pour Chroniques d'une station-service d'Alexandre Labruffe.

Voici son avis sur Feel good de Thomas Gunzig :

"De sa plume fine et acérée, Thomas Gunzig manie le second degré avec brio, rendant ses personnages aux actions douteuses, malmenés par la société, attachants et émouvants : un vrai feel good book sans mièvrerie, énergique et plein d'espoir !"


Les choses humaines de Karine Tuil chez Gallimard - Parution le 22/08/2019

Présentation de l'éditeur :

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale.

Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au cœur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage?

L'avis du libraire Espace Culturel :

Séverine est libraire à l'Espace Culturel de Bayeux. 

"Karine Tuil réussit un coup de maître en abordant avec tant de finesse et de subtilité la violence qui gouverne à la fois nos vies sociales, politiques, sentimentales et sexuelles. Une radiographie aussi puissante que passionnante de la France d'aujourd’hui !"