Prêt à feuilleter

Darker : cinquante nuances plus sombres par Christian

de E.L. James , date de sortie le 31 octobre 2018
Darker

Cinquante nuances plus sombres par Christian

Après une liaison passionnée qui s'est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d'oublier Anastasi... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Darker

Cinquante nuances plus sombres par Christian

Après une liaison passionnée qui s'est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d'oublier Anastasia Steele. Il l'a dans la peau. Décidé à regagner son amour, il s'efforce de réprimer ses désirs les plus troubles et son besoin de tout contrôler pour enfin aimer Ana selon ses conditions. Hélas, son enfance continue de le hanter, et Christian comprend aussi que Jack Hyde, le patron sournois d'Ana, la veut clairement pour lui seul.

Le Dr Flynn, confident et thérapeute de Christian, parviendra-t-il à l'aider à affronter ses démons ? Ou est-ce que l'amour exclusif d'Elena et l'adoration insensée de son ex-soumise, Leila, finiront par le retenir dans le passé ?

Et si, malgré ses angoisses et ses obsessions, Christian réussit à reconquérir Ana, sera-t-il capable de la garder ? À travers le personnage tourmenté de Christian, EL James revisite l'univers de Cinquante nuances, l'histoire d'amour qui a fasciné des millions de lecteurs dans le monde.

Caractéristiques

Titre Darker : cinquante nuances plus sombres par Christian
Auteur E.L. James
Collection Le Livre de poche
Date de parution 31 octobre 2018
Nombre de pages 763 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 392 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-90697-1 - 9782253906971

L'offre du moment

4/5

PandoLivresavie

Le 19/01/2018

Darker c’est Le tome que je voulais le plus lire avec le point de vue de Christian, étant mon tome préféré de la trilogie. Je dois dire que celui-ci m’aura encore une fois conquise, c’est une autre facette de cet homme ténébreux que nous découvrons. Plus présent sentimentalement et surtout il se dévoile tellement, être dans sa tête n’est pas chose facile car il a un caractère et une façon de penser en décalage avec ce que nous aurions pu connaitre de lui par le biais d’Ana. On fait face avec ce tome à un homme bien plus torturé qu’il n’y parait, il nous ouvre les portes de son cœur mais aussi de son passé grâce aux quelques passages qu’il a pu vivre aussi bien auprès de sa mère et plus troublant encore aux côtés d’Elena. Nous retrouvons un Christian prêt à tout pour reconquérir le cœur d’Ana, encore marqué par la séparation et la douleur vécue après les mots qu’elle a pu lui dire avant son départ de L’Escala. Il vit cet éloignement comme une punition, une façon de se prouver à lui-même qu’il n’est pas l’homme qu’il lui faut, le fait de l’avoir fait souffrir physiquement le ronge et il est près à mettre cette partie de sa vie entre parenthèse juste pour pouvoir la retrouver auprès de lui. Au fil des pages on va le voir se donner, changer mais aussi s’ouvrir et se confier sur ce qui a fait qu’il est l’homme qu’il est aujourd’hui. On va voir jusqu’où sa manie de tout contrôler peut le mener à faire et surtout on va rire face à certaines de ses pensées ou réactions qu’on aurait vraiment pu imaginer venant de lui. Ce second tome n’avait pas vraiment de secrets pour moi, je ne sais plus combien de fois j’ai pu lire la version consacrée à Ana mais je le connais sur le bout des doigts. Pouvoir retrouver comme dans un miroir cette histoire m’a beaucoup plue, j’ai adoré découvrir et redécouvrir certaines scènes. J’avais hâte de revoir la vente aux enchères, cette bataille entre lui et le Dr Flynn pour danser avec Ana, de voir ce qu’il a vraiment fait une fois Leila retrouvée dans l’appartement d’Ana et encore plus lorsqu’il se soumet à elle pour ne pas la perdre après cet évènement. La discussion avec sa mère à la fin du tome est surprenante, cette femme m’a beaucoup surprise, tout comme le crash et le mystère qui plane sur ce qu’il a fait pour rentrer chez lui. Des passages pour moi qui m’ont rendu cette histoire encore plus belle et qui m’a ouvert les yeux sur beaucoup de points encore sombres sur la personnalité de Christian. De quoi retomber sous le charme de cet homme qui vit ses premiers émois amoureux tel un adolescent. C’est une lecture très touchante, addictive, j’ai pris beaucoup de plaisir à la lire et à me replonger dedans, bien que l’histoire reste essentiellement la même beaucoup de détails et de scènes ont été ajoutés, ce qui apporte une nouveauté et des interactions qu’on ne connaissait pas. Je ressors donc encore une fois émue et triste à la fois de devoir les laisser jusqu’à la sortie du 3ème tome, heureusement le troisième film sort dans quelques semaines, ce qui devrait (je l’espère) réussir à me faire patienter.

Sami33

Le 26/12/2017

Comme je vous le disais sur les réseaux sociaux comme un avant-goût, ce livre est une pépite ! Je l'ai clairement préféré au tome précédant où j'avais une autre image de Christian mais ici, EL James a réussi à redorer son blason et a retrouvé ses titres de noblesses ! Concernant "50 shades", il y a deux écoles, celles et ceux qui ont aimé et celles et ceux qui ont détesté. Pour ma part, j'avais dévoré à l'époque les trois premiers tomes rapidement, c'est ce qui m'a permise de remettre le pied dans la lecture. Pour les personnes qui me suivent depuis le début, ce n'est pas une révélation que je vous fais là ; j'avais eu un énorme coup de cœur pour cette saga. Lorsque j'ai eu vent qu'EL James voulait nous donner le point de vue de Christian, j'étais excitée comme une puce mais le tome 4 avait été une 'tite déception pour ma part mais en lisant celui-ci, je l'ai savouré, adoré, dégusté à petite dose au début puis j'ai finit par le dévorer parce qu'il est grandiose ! J'attendais ce tome avec une grande impatience, il faut dire que cette fois-ci, on nous a fait patienter quand même deux longues années, j'espère que ce ne sera pas le cas pour le dernier opus ! J'avais hâte de le découvrir parce que je voulais connaître les pensées les plus sombres, les plus obscures, les plus trash de Christian. On reprend l'histoire exactement là où on l'avait laissé. Si vous avez un trou de mémoire, lire les derniers chapitres de "Grey" est recommandé. Christian a décidé de reconquérir Ana, cette jeune femme qui lui retourne la tête comme personne. Elle s'était enfuie de la chambre de la douleur lors d'une séance musclée avec Monsieur Grey. Autant vous dire que cela ne va pas être une partie de plaisir pour Christian qui ne sait clairement pas comment s'y prendre mais il est bien décidé à tout mettre en oeuvre pour reconquérir le cœur de la belle, de celle qui l'aime. Mais cela ne va pas être facile pour lui à cause de son passé d'une part, à cause de l'entourage d'Ana pour ne pas citer Jack Hyde, son patron d'autre part... Malgré tout, il va puiser dans son amour pour elle tout le courage dont il aura besoin pour tenter de reconquérir le cœur d'Ana car elle lui est indispensable, elle est devenue sa drogue, sa vitamine, son soleil, sa raison de vivre... Je ne vais pas vous raconter l'histoire parce que vous la connaissez déjà mais je dois dire que lire le point de vue de Christian, dans le côté sombre est très jouissif et aurait même pu être mon tome préféré mais trop de ténèbres tue les ténèbres. J'avais fait la remarque avec "Darker" et malheureusement, on y a le droit ici aussi... Avec le point de vue Christian, j'ai eu l'impression de redécouvrir "50 Shades Darker". L'auteur a apporté la lumière sur les zones d'ombres qu'il y avait avec Ana et je dois dire que je me suis prise une belle claque dans ces moments là que j'ai plus qu'aimé ! Les scènes inédites, les pensées de Christian m'ont fait voir cette histoire sous un autre angle et tout prend son sens ; les pièces du puzzle s'assemblent lentement mais sûrement sous nos yeux. J'avais peur de m'ennuyer, que ce soit du copier/coller mais cela n'a pas été le cas, ouf ! Je trouve que le point de vue de Christian apporte une nouvelle dimension à l'histoire très intéressante même si la déesse intérieure d'Ana m'a manqué, je dois bien vous l'avouer ! La fin n'est pas surprenante en soi parce que l'histoire on l'a connaît mais elle est juste toute mimi à souhait. Qu'est-ce que j'ai hâte de pouvoir lire le dernier tome vu par Christian, ce sera la cerise sur le gâteau. J'espère juste qu'il ne faudra pas attendre deux ans pour connaître le fin mot de l'histoire, je n'aurai pas la patience d'attendre aussi longtemps #128557;. Christian nous montre une facette de sa personnalité que l'on ne connaissait pas. A travers Ana, on voit apparaître un homme fort, brillant, qui a self-control incroyable mais surtout qui semble craindre rien ni personne. Le voir douter ici, se remettre en question, se poser des questions... Rend Christian "humain", accessible moins control-freak. Je ne pensais pas qu'il pouvait avoir un manque de confiance en lui comme ça. Il a certes très peu d'estime pour lui, pour ce qu'il est mais de le voir désarçonner le rend presque gentil, inoffensif, humain... J'ai adoré les passages où il échange avec Elena cette g*rce ou encore avec sa mère qui l'aime plus que tout au monde mais ça, il n'est pas encore prêt à le voir mais un jour il le verra, il le saura. J'ai été étonné de voir la réaction de la maman de Christian vis-à-vis d'Ana. On ne le voit pas paraître dans le point de vue d'Ana mais je ne pensais pas qu'au début, Grace avait une opinion sur Ana moins élogieuse qu'il n'y paraît... Mais cela a vite été balayé lorsque j'ai vu cette maman sortir les crocs et prendre les armes et se battre pour son fils, j'ai été soufflé et j'ai tout bonnement adoré ! Je ne pouvais pas ne pas vous parler un peu de Mademoiselle Steele, la jeune fille qui est la cause des tourments de Christian ou qui est sa planche de salut ? Il va s'avérer qu'à chaque réaction ou comportement d'Ana, Christian ait le cœur qui part en miette. Il a une peur panique qu'elle le quitte, que c'est la dernière fois qu'elle la voie. Il se plie en quatre pour lui plaire, pour être celui qu'il croit qu'elle veut qu'il soit ; sans s'en apercevoir, il va changer... En bien ? En mal ? A ses yeux, Ana incarne une jeune femme mature, déterminée et fière alors que pour elle, elle est tout le contraire comme on a pu le découvrir à travers son récit. C'est intéressant, génial de voir comment Christian la perçoit. Ils se perçoivent tous deux différemment et ils sont tellement complémentaire qu'ils ne peuvent que finir ensemble ! N'êtes-vous pas d'accord avec moi ? La plume d'EL James est beaucoup plus travaillé dans cet opus ! Cela m'a sauté aux yeux d'entrée de jeu. EL James a pris en maturité, on la sent plus sûre, maître d'elle, maître de ses mots. J'ai beaucoup aimé son style dans ce cinquième tome et je ne doute pas de l'aimer dans le sixième. En conclusion, cet opus aurait pu être un énorme coup de cœur mais je bloque sur "les ténèbres" en pagaille qui ont eu raison de moi. Cela dit, mis de côté ce petit tic de langage, j'ai adoré ma lecture, surtout que c'est Christian qui nous raconte cette histoire, qui nous ouvre les portes de son cœur, qui nous ouvre les portes de son esprit et de ses pensées les plus perverses, les plus sincères, les plus sombres. Christian apporte une nouvelle dimension à cette magnifique saga, il ne faut surtout pas passer à côté de cette magnifique histoire que je ne peux que vous recommander à la lecture ! J'espère que "Darker" vous attendait au pied du sapin hier matin #127876; !

Gaoulette

Le 18/12/2017

La déception et pourtant la saga Cinquante nuances de Grey j'adore. Alors je vais être méchante mais pour moi c'est le tome arnaqueur, se faire du fric sur la vague sans chercher plus loin que le bout de son nez, du copié collé. Pourtant, s'il faut choisir la narration Anastasia/Christian, je préfère notre adolescent de 28 ans. Homme torturé loin d'être un prince charmant, le sexe c'est juste mécanique. J'attendais quoi de Darker : et bien du sombre et Christian au travail, avec sa famille, avec Elena et de temps en temps avec Ana. Je m'explique. Le deuxième tome révélait déjà la part sombre de notre héros sadique, donc je voulais aller plus loin, avoir des surprises ou être émue. E.L James ne va pas très loin. Elle nous donne des passages vraiment intéressant mais ils sont très rares avec ceux lié avec Ana qu'on connaît déjà. Sur 554 pages, j'en ai 400 qui ne m'apportent rien et m'agacent. J'avais envie de plus avec Christian et je suis restée sur ma faim. Trop de copié collé pas assez d'inédit. Alors c'est la grosse déception mais je suis contente de mes passages très rares (je repense à sa relation pro avec Andréa qui m'a fait sourire). On reconnaît aussi que l'auteur s'est nettement amélioré concernant sa plume. Par contre, je ne serais pas contre un Christian Grey adolescent, la découverte de ses atouts physiques, ses premiers rapports avec Elena et ses relations conflictuelles avec sa famille. Affaire à suivre avec ma binôme Maribel.