Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La compagnie des loups : et autres nouvelles

Et autres nouvelles
de Angela Carter , date de sortie le 21 novembre 1997
Reprenant une série de dix contes célèbres pour enfant, la romancière britannique entreprend ici une réécriture de ces récits de tradition masculine. Le film a été primé au festival d'Avoriaz 1985.
Lire la suite

Livraison estimée le mardi 13 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Reprenant une série de dix contes célèbres pour enfant, la romancière britannique entreprend ici une réécriture de ces récits de tradition masculine. Le film a été primé au festival d'Avoriaz 1985.

Caractéristiques

Titre La compagnie des loups : et autres nouvelles - et autres nouvelles
Auteur Angela Carter
Traducteur Jacqueline Huet
Collection Points
Editeur Seuil
Date de parution 21 novembre 1997
Nombre de pages 208 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 130 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-02-033158-6 - 9782020331586

4,6/5

Julian_Morrow

Le 14/04/2019

Dix nouvelles écrites au scalpel par Angela Carter, romancière féministe et universitaire. Prenant comme point de départ les contes merveilleux du patrimoine européen, l'auteur en déconstruit les thèmes et les intrigues pour plonger le lecteur dans le sang et les perversions qui courent sous les lignes des récits anciens. Dix contes cruels, dérangeants, érotiques et violents. Un recueil qui inspira à Neil Jordan l'un de ses films les plus originaux.

Lutopie

Le 09/06/2018

Une réécriture sensuelle des contes de fées, à lire à la lumière de cet homme éclairé, Le Marquis de Sade. Angela Carter, auteur de l'Essai "La Femme Sadienne", nous propose une vision féministe des pulsions sexuelles féminines. Ses héroïnes révèlent leur nature sanglante en exaltant la femme fascinée et fascinante. Toutes les femmes sont des femmes en puissance sous la plume d'Angela Carter. Elles sont sur le point de devenir des femmes. Elles sont celles qu'on initie. La porte qui s'ouvre sur le cabinet sanglant (le recueil en version originale est intitulé The Bloody Chamber, la nouvelle-seuil, ce qui n'est pas anodin), c'est la porte de la perception et de la connaissance. Le savoir étant la source, le sang, du pouvoir, la femme, en prenant conscience de sa nature sanglante, accède à son moi profond, à sa violence refoulée. Elle se transforme alors elle-même en louve, elle redécouvre son animalité. Angela Carter démystifie les mythes féminins par un lent processus de déconstruction ; le merveilleux est au service du réel dans ses fictions contemporaines où les modes de communication ( comme le téléphone) ont une importance cruciale. La métafiction postmoderne de Carter questionne les rapports politiques à la femme, ainsi que les rapports de la littérature à la femme, souvent perçue comme une proie, notamment dans les contes de fées. Elle leur confère le pouvoir, en les faisant accéder à la connaissance de leur nature, en leur faisant prendre conscience de leur charme, des délices de la séduction, par la subversion, tout en rendant hommage au sexe féminin dans ses nouvelles érotiques fortes en suggestion.

aureliestrega

Le 26/08/2016

Des contes bien revisités ! Un univers souvent très sombre, une magnifique écriture. Angela Carter sait nous faire frissonner en rendant les contes de notre enfance plus cruels, plus sensuels mais pas forcément plus malheureux. Pour l’ensemble plus de sadisme et de libéralité mais ce n’est pas toujours choquant. Elle réinvente ici les contes de Barbebleu, du chat botté, du roi des Aulnes, de Nosferatu, deux versions du petit chaperon et de la Belle et la bête. Dans l’ensemble j’aime beaucoup la touche plus humaine, plus machiavélique, plus tragique, plus moderne qu’elle apporte même si j’avoue que j’aurai préféré ne pas lire sa version de Blanche neige, j’ai mes limites. Très intéressant mais il faut avoir le cœur bien accroché.

ChryseiaVonSourde

Le 10/01/2016

Un recueil de contes traditionnels magnifiquement réinventés par Angela Carter, entre érotisme, perversion, noirceur et humour. C'est superbement écrit (et traduit), d'une richesse intertextuelle et artistique fabuleuse. Un vrai délice. Mention spéciale pour "Le Cabinet sanglant", qui est sans aucun doute mon favori.

gill

Le 19/03/2012

Angela Carter réécrit, de sa plume flamboyante et de très grand style, dix contes célèbres, à prime abord destinés aux enfants, et les transforme en autant de nouvelles fantastiques. Ces textes courts sont splendides, très féminins dans la tournure, pleins de sensations et d'esprit. L'audace érotique du ''cabinet sanglant'', l'impudence du chat botté, le flirt avec la violence dans ''Mr Lyon fait sa cour'' nous font envisager ces contes d'un oeil nouveau et la beauté de l'écriture ajoute à la saveur des textes.