Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Des bleus à l'amour

de Hanif Kureishi , date de sortie le 05 janvier 1998
Tous les personnages de ces nouvelles empruntées à Nabokov, Kafka, Tchekhov, sont les héros quotidiens de la vie de l'auteur, de ses rencontres : un scénariste corrompu par la publicité, un chauffeur de... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 10 décembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Tous les personnages de ces nouvelles empruntées à Nabokov, Kafka, Tchekhov, sont les héros quotidiens de la vie de l'auteur, de ses rencontres : un scénariste corrompu par la publicité, un chauffeur de taxi pakistanais désespéré par la conversion de son fils, des jeunes filles amoureuses, des dealers sans scrupules, tous les héros de l'époque Thatcher.

Caractéristiques

Titre Des bleus à l'amour
Traducteur Géraldine d' Amico
Editeur Bourgois
Date de parution 05 janvier 1998
Nombre de pages 280 pages
Dimensions 20,00 cm x 12,00 cm
Poids 280 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-267-01438-6 - 9782267014389

2,3/5

Medulla

Le 11/01/2018

Je suis une grande admiratrice d'Hanif Kureishi que j'ai découvert quand j'étais encore lycéenne. Sa plume est violente, vulgaire, sale, morbide, crue et il compose avec des récits où il met à mal la société, les rapports humains, la bienséance pour en révéler toute la médiocrité. Il est vrai qu'il faut être accroché pour faire face à ce reflet peu flatteur et mesquin de notre société. 10 nouvelles comme autant de facettes de notre modernité triviale et sordide finement décortiquée.

Allantvers

Le 09/08/2015

A deux exceptions près, je n'ai pas été plus emballée que ça par ce recueil de nouvelles au style un peu hasardeux et dans lesquelles je cherche encore les intentions de l'auteur. Sauf dans les deux exceptions en question ("Nous ne sommes pas des juifs" et "Mon fils le fanatique"), qui traitent avec beaucoup de justesse de la face inavouable de l'immigration en Grande-Bretagne où l'on voit que l'acculturation et la tolérance sont loin d'aller de soi.

Cece_

Le 24/10/2013

Un livre offert pour deux achetés. Il ne fallait pas me le dire deux fois. Je me suis fait plaisir ce jour là. « Des bleus à l’amour » fait bien évidemment partis des livres offerts. J’ai envie de dire que je suis contente de ne pas avoir dû dépenser de l’argent pour cet ouvrage. Je suis assez embêtée. En réalité je n’ai absolument rien trouvé de positif dans cette lecture, à part éventuellement le fait que j’en riais avec mon entourage mais sinon… elle ne m’a rien apportée. Je l’ai tout de même terminée, j’en suis fière, alors je compte bien en parler un minimum. Le livre est un recueil de nouvelles. Au total il est donc composé de 10 histoires courtes. Toutes plus vulgaires, osées et provocatrices les unes que les autres. C’est le premier livre que je lis de cet auteur, ses autres travaux sont peut-être bien mieux mais je ne me risquerais pas à les lire. À titre d’exemple et pour ne pas choquer les plus sensibles je citerais « gros cul de s****e » / « Un long pet s’échappa du derrière de la Sole » / « C’est une des plus grosses merdes que j’ai jamais vues ». Je ne sais pas si se sont des sortes de figures de style très travaillées qui font que je n’ai pas réussis à comprendre la beauté de ses textes mais, moi, j’ai détesté. J’ai fait le test avec un ami, on ouvrait des pages au hasard. Chaque page possède sa vulgarité (insulte, sexe ou même juste « caca ») ce qui est assez fabuleux dans un sens. Un livre à lire si on aime tout ce qui est vulgaire, le sexe hard, et le « caca ». Pour les autres, évitez si vous ne voulez pas perdre un œil On dit de l’auteur qu’il est un « maître des textes ouverts et ambigus » … je dois être trop simple pour comprendre la portée de son art.