Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Coeur brûle, et autres romances

de J.M.G. Le Clézio , date de sortie le 24 avril 2002
«Il avait fait chaud cet été-là en Provence, une chaleur tyrannique, menaçante. Vers juillet, Pervenche est partie. Elle ne s'était même pas présentée au bac, à quoi bon ? Elle n'avait rien fait,... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 02 novembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

«Il avait fait chaud cet été-là en Provence, une chaleur tyrannique, menaçante. Vers juillet, Pervenche est partie. Elle ne s'était même pas présentée au bac, à quoi bon ? Elle n'avait rien fait, elle savait bien qu'elle ne pouvait pas réussir. Toute l'année, elle avait traîné, surtout avec "Red" Laurent, dans les bistros, les boîtes, les fêtes, ou simplement dans la rue. Elle buvait des bières, elle fumait. L'après-midi, elle retrouvait Laurent devant un garage abandonné, au pied de la colline. Laurent soulevait le rideau de tôle, et ils se glissaient à l'intérieur. Ca sentait le cambouis, et une autre odeur plus piquante, comme de la paille, ou de l'herbe qui fermente. Ils faisaient l'amour par terre, sur une couverture.»

Caractéristiques

Titre Coeur brûle, et autres romances
Collection Folio
Editeur Gallimard
Date de parution 24 avril 2002
Nombre de pages 188 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 115 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-07-042334-4 - 9782070423347

3,3/5

luis1952

Le 20/02/2018

Le livre est composé d'histoires courtes, des nouvelles, il y en a sept au total. J'ai toujours beaucoup apprécié les romans de J.M.Le Clézio, qui sont souvent comme ici des recueils de nouvelles. Des histoires de jeunes filles fragiles, à peine sorties de l'adolescence et confrontées à l'accessibilité difficile, sans aucune doute, dans le monde des adultes. Je conseillera ce livre.

zabeth55

Le 30/05/2017

Un recueil de sept nouvelles contant des destins de femmes de différents horizons avec souvent un décalage entre l’enfance et le chemin d’adulte. La première, « Cœur brûle » est la moins frustrante parce que la plus longue. Et oui, décidément, les nouvelles, fussent-elles bien écrites comme c’est le cas ici, continuent de me frustrer. Et puis aussi, toujours une petite pointe d’ennui en lisant Le Clezio.

Fanyoun

Le 01/03/2009

Ce petit livre (188 pages - Edition Folio) est un recueil de nouvelles. Sept au total : Coeur brûle (la plus longue), Chercher l'aventure, Hôtel de la solitude, Trois aventurières, Kalima, Vent du sud et Trésor. Tous ces petits récits ont un point commun : Ils racontent la vie de gens ordinaires; de France ou d'ailleurs. Le genre d'histoire que l'on peut entendre autour de nous, que l'on a tous entendu un jour ou l'autre. Des histoires de vies perdues, difficiles, parfois sans issue. Des histoires de jeunes filles fragiles, à peine sorties de l'adolescence et confrontées à l'accessibilité difficile, sans aucune doute, dans le monde des adultes. Des histoires de vie qui tournent mal pour la plupart. Les trois aventurières m'ont beaucoup touchées car Le Clézio nous rappelle ce qu'est l'humanisme. Il nous invite à regarder, à compatir. Avec beaucoup de douceur, sans pitié. Il se contente de narrer l'histoire de ces femmes et trois mots me sont venus à l'esprit : solitude, indifférence, mort. C'est le premier Le Clézio que je lis. Un peu réservée au départ, les divers avis que j'ai pu lire étant tellement partagés, j'en ai aimé l'écriture et, au-delà de celle-ci, le regard de l'écrivain sur ces tranches de vie, comme s'il voulait en guérir les blessures. Les mots qu'il emploie me laissent à penser que c'est un homme qui aime les hommes, qui aime les autres.