Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Journaux de guerre | Volume 1, 1914-1918

Orages d'acier | Le boqueteau 125 | Feu et sang | La déclaration de guerre de 1914 | Le combat comme expérience intérieure | Sturm | Feu et mouvement
de Ernst Jünger , date de sortie le 21 février 2008
Bibliothèque de la pléiade

Ce volume contient :

Orages d'acier

Le Boqueteau 125

Chronique des combats de tranchée en 1918

Feu et sang
Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 06 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Bibliothèque de la pléiade

Ce volume contient :

Orages d'acier

Le Boqueteau 125

Chronique des combats de tranchée en 1918

Feu et sang

Bref épisode d'une grande bataille

La déclaration de guerre de 1914

Autres écrits sur la Première Guerre mondiale

Le combat comme expérience intérieure

Sturm

Feu et mouvement

Caractéristiques

Titre Journaux de guerre | Volume 1, 1914-1918 - Orages d'acier | Le boqueteau 125 | Feu et sang | La déclaration de guerre de 1914 | Le combat comme expérience intérieure | Sturm | Feu et mouvement
Auteur Ernst Jünger
Editeur Gallimard
Date de parution 21 février 2008
Nombre de pages LXXII-870 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 396 g
Support Relié
ISBN / EAN 978-2-07-011629-4 - 9782070116294

5/5

SCOman

Le 22/10/2013

Les Journaux de guerre d’Ernst Jünger sont une œuvre majeure de la littérature du XXe siècle. Non seulement ils constituent un témoignage inestimable de la Première Guerre mondiale vécue depuis les tranchées, mais la force d’écriture d’Ernst Jünger permet de vivre au plus près cette véritable « expérience de chair et de sang ». Contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre choisi par la Bibliothèque de la Pléiade, Ernst Jünger choisit de publier ses notes de carnets non sous la forme de journaux mais sous celle de véritables récits de guerre. Il n’hésitera d’ailleurs pas à retravailler à de multiples reprises ses écrits, remaniant par exemple sept fois Orages d’acier lors des différentes publications échelonnées entre 1920 et 1978. Ce souci du mot juste et de l’intelligible description de la furie des combats nous transmettent, un siècle plus tard, « l’horreur, l’angoisse, l’anéantissement pressenti, la soif d’un (...)