Montessori & cie

Apprendre et découvrir autrement, sans stress, et au rythme de l’enfant : c’est la promesse de ces autres pédagogies, Montessori en tête. Quels en sont les principes ? Et comment en faire profiter vos enfants ?

Sommaire


Pédagogies alternatives : de quoi parle-t-on ?

Il y a de quoi être perdu parmi les nombreuses méthodes pédagogiques alternatives. Elles ont bien quelques points communs, comme de proposer une nouvelle approche à celle de l’Éducation Nationale. Ou de porter le nom de leurs « inventeurs », trois spécialistes de l’enseignement qui ont œuvré au début du XXe siècle : les Français Célestin et Elise Freinet, l’Autrichien Rudolf Steiner et la plus connue, l’Italienne Maria Montessori.

Freinet, Montessori, Steiner : un guide pour comprendre et choisir

Mais dans le détail, la philosophie et les méthodes de ces révolutionnaires de l’éducation diffèrent nettement. Dans un remarquable ouvrage, basé entre autres sur une vraie immersion dans des classes alternatives, la chercheuse Marie-Laure Viaud approfondit ce que propose chacune de ces grandes écoles d’enseignement : Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ? est le guide complet si vous vous interrogez sur la scolarité alternative qui convient votre enfant.


Et si l’enseignement s’adaptait à l’enfant ?

Si vous vous êtes déjà un peu familier de ces questions, vous avez probablement entendu parler de Céline Alvarez. Entre 2011 et 2014, cette enseignante de maternelle dans une Zone d’Education Prioritaire à Aubervilliers avait obtenu de spectaculaires résultats avec ses élèves. Capables de lire et de réaliser des opérations complexes à 4 ou 5 ans, s’exprimant à merveille, curieux et volontaires, ils constituaient autant de preuves vivantes des bienfaits d’une pédagogie hyper-individualisée. Une expérience que Céline Alvarez a synthétisée dans Les lois naturelles de l’enfant, inspiré des méthodes Montessori, best-seller frais et enthousiaste. 

Montessori : une pédagogie à succès

Les écoles Montessori : on en compte environ 200 en France et elles connaissent un succès fulgurant. Elles ne datent pas d’hier (la toute première, créée à Rome, a fêté ses 110 ans en 2017), mais elles trouvent de plus en plus d’écho auprès de parents attachés à cette pédagogie et s’attachent à :

Malgré leur succès indéniable, beaucoup de clichés circulent encore sur ces écoles, il est vrai très différentes de l’école publique. Pour se faire sa propre opinion, rien de mieux que de revenir à la source. 

Dans L’enfant est l’avenir de l’homme, Maria Montessori développe point par point les fondements de sa pédagogie. Issu d’une formation donnée à Londres 6 ans avant sa mort, cet ouvrage constitue en quelque sorte le testament de cette pédagogue de génie.

Montessori à la maison

Séduits par cette approche ? Mais il n’est pas forcément facile ni abordable d’inscrire ses enfants dans une école Montessori. C'est pourquoi les ouvrages qui s'inspirent de la philosophie de Maria Montessori se multiplient, et vous permettent de leur faire bénéficier, à chaque étape de leur développement, de cet enseignement.


Montessori : à chaque âge son ouvrage

Pour les nouveau-nés

On conseille 60 activités Montessori pour mon bébé, adapté de la naissance à 15 mois. Bourré d’idées et d’activités, il vous aidera à accompagner bébé à cet âge de changements fulgurants, pas à pas, et dans une ambiance sereine.

A l’âge de la maternelle

On se tournera vers 100 activités Montessori pour découvrir le monde, qui aborde :

Grâce à des activités où les enfants manipulent, expérimentent et découvrent eux-mêmes. Avantage : sur ces sujets, les enseignements n’entrent pas trop en concurrence à ceux dispensés dans les « vraies » écoles.

Tout comme le ravissant Calendrier Montessori, qui va guider les petits dans l’apprentissage du temps, des dates et des heures - notions pas si évidentes pour eux.


Et les loisirs alternatifs ?

Apprendre et découvrir ne se limite – heureusement – pas au strict domaine scolaire. La plupart des pédagogies alternatives font d’ailleurs la part belle au jeu, aux loisirs créatifs et à la communication

Dans le genre, on pense notamment à la musique, loin du solfège et des partitions, avec par exemple Mes comptines à écouter, à jouer et à mimer ou au dessin avec les très « Steinerien » Activités artistiques autour de l'art moderne (pour les 5-12 ans).

Et parce que tous ces apprentissages nécessitent une participation active mais pas trop intrusive des parents (pas si simple), on terminera ce tour d’horizon par deux bons moments tous ensemble :

Publié le 26/01/2018