Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Souvenirs perdus

Volume 1, Etrangère
de Samantha Bailly , date de sortie le 07 mai 2014
Enfenia est une île où nul ne peut entrer ni sortir. Pourtant, un jour, une jeune fille étrangère est retrouvée inconsciente sur la plage...
Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 22 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Enfenia est une île où nul ne peut entrer ni sortir. Pourtant, un jour, une jeune fille étrangère est retrouvée inconsciente sur la plage...

L'AVIS Du libraire

L'avis de Charlène, de l'espace culturel de Olivet

Une île gardée par une créature mythique. Une prophétie millénaire, promesse de liberté. Et une étrangère amnésique épargnée par le Léviathan. Tous les ingrédients sont réunis pour pousser notre trio d'aventuriers à prendre la mer à la découverte d'autres mondes.

Caractéristiques

Titre Souvenirs perdus - Volume 1, Etrangère
Editeur Syros
Date de parution 07 mai 2014
Nombre de pages 336 pages
Dimensions 22,00 cm x 15,00 cm
Poids 383 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7485-1412-4 - 9782748514124
Rayon Dès 9 ans / Romans

4,3/5

ramettes

Le 27/03/2015

Lorsque j’ai reçu le livre la première chose qui a accroché mon attention, la couverture, couleurs claires, paysage aquatique et trois personnages, dont un qui est mis en avant. Qui est-elle ? Telle est la question !!! Deuxième accroche pour moi : deux cartes des ses lieux imaginaires !!! Pour ceux qui suivent mes chroniques Fantasy savent comme j’adore ça ! Je partais donc avec de bon a priori … question est-ce que cela va continuer… C’est un premier tome donc il faut planter le décor : Deux îles séparées par l’océan et un Léviathan. Deux organisations sociales. Elles semblent avoir des bases communes, dont la langue, mais elles ont évolué différemment. Enfenia est une société avec un chef qui centralise tout. Société qui vit en autarcie avec le troc pour monnaie d’échange. Chacun travaille en fonction de ses qualités, chacun à sa place. Tous craignent le Léviathan et le vénèrent… enfin pas vraiment tous… Hermétis est une société basée sur le pouvoir et l’argent (gemmes). Une société pyramidale : Le gouvernant : La Lueur La triade : Stellaires, Lunaires et Solaires… les privilégiés qui gravitent plus ou moins autour du chef suprême. La peuplade… les autres ! Il y a des différences entre les différentes régions. Le Sud ensoleillé vit grâce à la technologie solaire et veut diriger le reste de l’île. Certains sont contre cette technologie et tout ce qu’elle engendre, ils restent attachés à d’autres valeurs et pensées qui étaient en place avant la venue de La Lueur. Négociations, manipulations et autres stratégies politiques qui forment l’arrière plan de cette histoire. Dans cette histoire il y a une suite de avant-après : Isil, Evasion, La lueur ! Un premier tome c’est aussi la mise en place des personnages principaux et secondaires. Trois jeunes gens entre 16 et 18 ans. Trois positions dans la société d’Enfenia, trois caractères et trois buts : Nel, l’héritière, la sédentaire vouée à devenir la future dirigeante de l’île. Famille stable fixée dans l’île… quoique la mère soit spéciale… Nel est posée, elle analyse les choses autrement. Syon, fils d’un pêcheur qui a disparu après être parti de l’île. Syon le chasseur contestataire et aventurier, en quête d’ailleurs, de découverte, il cherche un autre type de société où tout est possible. De plus il recherche son père dont il ne peu faire son deuil puisqu’on ne sait pas ce qu’il est advenu de lui. Isil , l’étrangère, amnésique qui recherche son passé et ses origines. Isil va se rapprocher de Syon. Mais elle est entourée de mystère, elle ne parle pas des flashs dont elle ne comprend pas la signification.

althea21

Le 13/11/2014

J'ai en premier lieu craqué sur la couverture de ce nouveau livre de Samantha Bailly! C'est une auteur que j'affectionne particulièrement, et que j'apprécie de retrouver sur différents salons tout au long de l'année. On comprend rapidement, à la lecture des premières pages, quels personnages sont représentés sur cette très jolie couverture, et qui faire ressortir une ambiance qui donne envie d'ouvrir le livre. L'auteur m'avait prévenue, cette nouvelle trilogie est bien plus jeunesse qu'Oraisons, mais ça ne m'a pas empêchée d'être surprise par son changement de style. J'avais pris l'habitude d'une écriture plus complexe, mais ça ne m'a pas dérangée dans ma lecture pour autant. Ce livre se découpe en trois parties. La première nous permet de rentrer dans l'intrigue, de faire connaissance avec les personnages, leur monde, leurs coutumes, leurs problèmes, leurs envies.... et petit à petit, on s'attache à eux. Les deux autres parties nous livrent un peu plus d'aventures, d'actions, de surprises, de découvertes et de révélations. J'ai bien apprécié les personnages féminins de cette histoire, autant Nel qu'Isil, peut-être même un peu plus la première. Je l'ai trouvée plus posée, plus réfléchie. Mais j'ai bien aimé le côté perdue d'Isil, fragile et pas sûre d'elle. J'ai eu un peu plus de mal avec Syon, ce dernier étant décrit d'une façon pas très positive au début, car vu sous l'angle de Nel. Mais peu à peu, on le voit changer, perdre son égoïsme qui rebute tant la jeune fille. Mention spéciale à Merea et Ly, deux protagonistes qui ont du potentiel ^^ Samantha lance aussi plusieurs ficelles de son intrigue, certaines traitées plus ouvertement que d'autres. J'aime beaucoup l'histoire du Léviathan, je suis curieuse de voir ce qu'il va en sortir par la suite, on dirait que c'est au centre de tout. L'univers dans lequel évoluent nos héros est riche de nouveautés, d'idées originales et que je trouve bien employées dans ce premier tome. Les paysages décrits sont dépaysants et invitent au voyage. Le tout servit par la plume de Samantha Bailly ne peut que plaire à un large lectorat, jeune ou moins jeune!

orbe

Le 29/08/2014

Une île coupée du monde depuis des temps immémoriaux. Une jeune inconnue amnésique échouée sur la plage. Un monstre légendaire gardien de l'île. Et l'incroyable se produit... Trois jeunes, dont l'étrangère, arrivent à quitter ce monde sur une barque de fortune. Que vont-ils découvrir ? Un roman où le lecteur découvre en même temps que les trois héros, deux filles et un jeune garçon fougueux, un monde riche en découvertes et qui oscille entre le Moyen Age et le futur ! Les personnages se complexifient au fur et à mesure que l'histoire avance et la description des mondes est bien tissée dans le récit. Les thèmes du savoir et de la connaissance sont bien exploités ainsi que celui du progrès technique. A lire !

Lire-une-passion

Le 05/07/2014

Pour ce livre, j'ai d'abord complètement craqué sur la couverture, quand elle a été annoncée. Il est vrai que d'habitude je ne suis pas trop fan de ce genre-là, mais là, si ! Et puis comme j'avais déjà lu des livres de l'auteure et que j'avais aimé sa plume, je ne me faisais pas trop de peur à l'acheter. J'ai donc profité du salon du livre de Saint-Malo pour la revoir et acheter son dernier livre. Enfenia est une île exclue de tout. Personne ne peut y entrer ni en sortir. À l'extérieur, un léviathan surveille le moindre fait et geste et en devient autant son gardien que son geôlier. Alors que le peuple perpétue le rituel habituel, une étrangère est retrouvée sur la plage. D'où vient-elle ? Qui est-elle ? Peut-on lui faire confiance ? Habituée à l'univers complet et très recherché de son autre saga fantasy, j'ai été surprise au premier abord de voir que ce livre-ci était plus tourné jeunesse. Je ne dis pas que ce n'était pas autant recherché, hein, mais... même si j'ai aimé, il m'a manqué quelque chose. Dans ce roman, nous suivons plusieurs points de vue externes, qui nous permettent ainsi de pouvoir mieux connaître les personnages et de s'attacher à eux. Même si je les ai tous aimés, avec une préférence pour Syon, je n'ai pas réussi totalement à m'attacher à eux. Je n'ai pas trouvé que leur psychologie était assez poussée et que l'auteure était resté un peu trop en surface, ce qui est bien dommage. Syon est un personnage que l'on apprend à détester du point de vue de Nel, qui ne peut pas le supporter, à cause de son caractère. Il est vrai qu'il est assez borné et qu'il a une grande bouche. Mais au contraire, au fil des pages, je l'ai vraiment apprécié. Il sait où il va, ce qu'il veut, ce qui fait de lui quelqu'un de déterminé et franc, au contraire de Nel. Pour elle, il est clair que j'ai eu plus de mal à m'y faire. Elle a beau devoir perpétuer le rituel de famille, elle reste sans le vouloir une adolescente par ses réactions et ses paroles. Certes, je peux comprendre qu'elle ait du mal à faire confiance à Syon, qui a des idées bien différentes des siennes, mais plus ils cohabitent ensemble, plus elle reste sur ses gardes, alors que justement, elle devrait lui faire confiance et apprendre à le connaître. Elle aussi est bornée, mais du mauvais sens. Quant à l'inconnue eh bien... Elle est très attachante, et le fait qu'elle ignore tout de l'île mais aussi d'elle-même, fait qu'on l'apprécie d'autant plus. On veut la couver, la prendre dans nos bras, lui expliquer toutes ces choses qu'elle ne sait pas. Comme si elle n'était qu'une enfant qui apprenait tout de la vie. Si le début du roman reste assez simple et calme, la seconde partie prend un ampleur bien plus intéressante et l'on apprend plein de choses en même temps que les personnages et c'est ce que j'aime : être autant surpris qu'eux, voire plus. Ici, Samantha Bailly nous offre un premier tome qui pourrait paraître simple au premier abord, bien qu'au fond, une histoire et des dates sont importantes dans l'avancée du récit. En résumé, j'ai bien apprécié cette lecture, même si j'aurais aimé retrouver le côté plus poussé de « Oraisons », bien que je sache que ce n'est pas du tout la même chose ! Il a beau être jeunesse, on sent que l'auteure a des idées derrière la tête et veut nous les faire partager, mais petit à petit, ce qui tient en haleine le lecteur et donne une pointe de suspense appréciable. Les personnages ont leur propre caractère, mais on se rend compte qu'au bout d'un moment, ils sont faits pour voyager ensemble et découvrir des contrées inconnues à leurs yeux. À présent, je suis curieuse de lire la suite, étant donné que la fin nous laisse un peu sur notre faim. On veut en savoir plus. Justine P.