Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La vie en rouge

de Anne Cortey , date de sortie le 10 avril 2019
Demain, c'est poésie. Nina se sent déjà mal. Apprendre, ça va, mais réciter... Quand tout le monde vous regarde, qu'on devient rouge comme une tomate ! Pour d'autres, comme sa copine Poppy, c'est facile,... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 30 janvier 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Demain, c'est poésie. Nina se sent déjà mal. Apprendre, ça va, mais réciter... Quand tout le monde vous regarde, qu'on devient rouge comme une tomate ! Pour d'autres, comme sa copine Poppy, c'est facile, mais pas pour elle.

Nina se demande également comment c'est pour Adnan, le nouveau. Il vient de Syrie, un pays ravagé par la guerre, et ne parle pas encore français. Pour lui aussi, ça doit être difficile d'être tout seul devant tous les regards.

Caractéristiques

Titre La vie en rouge
Auteur Anne Cortey
Collection Neuf
Date de parution 10 avril 2019
Nombre de pages 72 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 152 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-211-23883-0 - 9782211238830
Rayon Dès 9 ans / Romans

4/5

Boom

Le 04/07/2019

Ce livre destiné aux lecteurs de 8 ans est tout a fait remarquable ! Il aborde avec simplicité et efficacité un sujet bien trop délicat à l'heure actuelle : l'immigration. A travers les yeux des plus jeunes, nous voyons le monde comme il est, sans à priori, avec sa cruauté et sa beauté, sans rien demander de plus que de tendre le main pour aider les plus faibles autour de soi. Les textes sont simples de compréhension, les personnages touchants par leur humanité et les illustrations superbes pour enjoliver le récit. Un ouvrage court, simple et efficace, sur un sujet dont il est très important de parler pour ouvrir les esprits et mener à la réflexion. Découvrez l'histoire d'Adnan aux côtés de Nina, il ne vous laissera pas indifférent ! Comme quoi une signification n'a jamais la même interprétation, le rouge de la honte de Nina ne sera jamais aussi rouge que la couleur que voit Adnan en fermant les yeux...