Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Journal d'un dégonflé

Volume 10, Zéro réseau
de Jeff Kinney , date de sortie le 13 octobre 2016
Le nouveau défi de Greg Heffley : vivre une semaine sans réseau...

Un séjour à la ferme, sans télévision, sans téléphone ni Internet, comme au bon vieux temps ? Greg sen serait bien pas... Lire la suite
Egalement disponible au format ePUB.

Livraison estimée le mercredi 17 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le nouveau défi de Greg Heffley : vivre une semaine sans réseau...

Un séjour à la ferme, sans télévision, sans téléphone ni Internet, comme au bon vieux temps ? Greg sen serait bien passé, mais sa mère est persuadée qu'une semaine à la campagne lui fera le plus grand bien.

Survivra-t-il aux corvées, aux nuits à la dure et aux douches froides ?

Caractéristiques

Titre Journal d'un dégonflé - Volume 10, Zéro réseau
Auteur Jeff Kinney
Traducteur Natalie Zimmermann
Editeur Seuil Jeunesse
Date de parution 13 octobre 2016
Nombre de pages 222 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 272 g
Support Broché
ISBN / EAN 979-10-235-0799-7 - 9791023507997
Rayon Dès 9 ans / Romans

4,4/5

Shan_Ze

Le 31/01/2018

Ce tome 10 est génial ! J'ai fait un peu d'indigestion en les lisant à la suite un peu vite, j'ai ralenti la vitesse et j'apprécie mieux le quotidien de ce loser de Greg Heffley. Il adopte la philosophie du moindre effort dès qu'il peut. Parfois ça marche, parfois pas (souvent). J'ai aimé cette colo cauchemardesque, j'ai bien rigolé ! Les dessins au trait épais fonctionnent très bien pour illustrer de façon plein d'humour les péripéties de Greg. J'ai vu qu'il y a des tomes qui attendent encore, il enchaine, Jeff Kinney !

Bazart

Le 15/04/2017

Moins au courant de l'actualité de la littérature jeunesse que celle des adultes, on été passé à coté du phénomène Journal d'un dégonflé, qui à l'ombre d'Harry Potter est devenu un vrai phénomène de littérature et même LA référence internationale de la littérature pour les préados, avec un succès énorme aux USA où il a été crée, mais partout dans le monde- traduit en 52 langues et en France où 1.7 Millions d'exemplaires de la série ont été vendus. journa Il faut dire que cette série crée par Jeff Kinney que j'ai personnellement découvert avec le tome 10- Zéro Réseau paru en octobre dernier, est assez géniale et possède pas mal d'ingrédients qui expliquent son succès énorme. Dans le tome 10, "zéro réseau," Greg doit partir en voyage scolaire en pleine cambrousse, ce qui l'enchante d'autant moins qu'il y n'a la bas aucune connexion.. Un problème que même les adultes pourraient rencontrer :o) Bref un volet hilarant et très juste qui donne forcément envie de lire les 9 autres...

Hillel

Le 05/12/2016

Nous suivons une fois de plus, Greg cet ado, ce héros sympa auquel il est si facile de s'identifier... une fois de plus j'ai pris plaisir à le lire dans une nouvelle aventure. Le thème est commun à tous les précédents tomes soit celui de la "difficile vie" d'un ado, ses relations aux collège, ses relations avec sa famille, ses parents, etc... Pourtant dans ce nouveau volet quelques nouveautés à l'histoire initiale apportent quelques plus. Comme l'arrivée du "pépé", le grand père de Greg vient vivre avec eux. Son grand frère Rodrick trouve un travail, et Greg participe bien contre lui à un voyage scolaire à la ferme. En effet, après une série de quiproquos et bêtises, il a l'idée de rejoindre un séjour scolaire loin du monde pour se faire oublier et pardonner. Et c'est là que Greg arrive en enfer, loin de toute civilisation moderne, de jeu vidéo, de TV, de tout ce dont a besoin un ado pour survivre ! Rajouter à cela des coéquipiers de "bras cassé"... Greg fera tout son possible pour se débrouiller. A la fin, ce héros m'est apparu encore plus attachant, et je me suis complètement identifié à lui et à tous ses malheurs. C'est le genre d'histoire qui peut arriver à chaque ado d'aujourd'hui... Comment survivre sans réseau ? tout un programme ! En bref un dixième tome toujours aussi sympa qui se renouvelle sans jamais me lasser...

Ziliz

Le 09/11/2016

Une fois par an : le kif complet en découvrant qu'un nouvel épisode des aventures de Greg est paru. Suite du kif en filant l'acheter, puis en le lisant/regardant, puis en me bidonnant presque à chaque page, puis en le débriefant après avec les (grands) enfants de la maison - se rappeler les gags préférés et se marrer encore. Toujours la même formule gagnante, moult fois copiée depuis, jamais égalée à mes yeux : un jeune collégien aussi futé que loser et rigolo, entre le Petit Nicolas et Bart Simpson, dont on découvre les aventures via un journal intime, illustré de façon très drôle. Il lui en arrive, à Greg ! Et le loustic n'est jamais à court d'idées quand il fait une connerie et qu'il doit la réparer, ou lorsqu'on lui donne un conseil. On frôle parfois le grotesque, mais hop, l'auteur rebondit et repart dans une autre direction inattendue. Au menu de ce 10e opus : un petit cochon sans-gêne et un pépé à héberger, une colo cauchemardesque... Peu d'histoires de 'zéro réseau', en fait, encore une traduction mal fichue. Le titre original, 'old school', résume mieux le sujet de cet opus : « à l'ancienne, à la dure »... Génial ! Je trouve particulièrement bien vus l'odieux frère aîné et la maman à la fois attentionnée, douce et ferme. A partir de 10 ans.

orbe

Le 08/11/2016

Greg doit partir une semaine en camp avec sa classe. Cette colonie est réputée pour sa mauvaise organisation, pour différents dangers et surtout pour n'avoir accès à aucun réseau. Le jeune garçon est bien décidé à y échapper à tout prix. Mais parfois, il y a pire que d'affronter ses peurs... Alors pour échapper à ses responsabilités et à la colère de ses parents, Greg choisit de partir en colo... Un volume toujours aussi enlevé avec de l'aventure et de l'action mais surtout de l'humour ! Le décalage entre le regard souvent naïf et premier degré du personnage principal et la réalité amène le lecteur à savourer les situations développées. Si la question du réseau est en définitive assez peu traitée, on trouvera en premier plan la relation père fils et la question de la transmission. L'équilibre entre les illustrations et le texte fait du livre une lecture facile et agréable. L'introduction dans le récit de spécificités américaines comme les petits jobs ou encore les cohortes de travaux d'intérêt général, est équilibré par l'intemporalité des camps de vacances. Une série qui plait toujours autant aux adolescents !