Prêt à feuilleter

Marguerite, reine des prés

de Karin Serres , date de sortie le 02 mars 2002
A la campagne, la famille Bourgol veut préparer et engraisser Marguerite pour battre des vaches à un concours. Mais Ludovic, le fils, est inquiet pour Marguerite... sa soeur !
Lire la suite

Livraison estimée le vendredi 25 octobre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

A la campagne, la famille Bourgol veut préparer et engraisser Marguerite pour battre des vaches à un concours. Mais Ludovic, le fils, est inquiet pour Marguerite... sa soeur !

Caractéristiques

Titre Marguerite, reine des prés
Auteur Karin Serres
Collection Théâtre
Date de parution 02 mars 2002
Dimensions 19,00 cm x 13,00 cm
Poids 110 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-211-06531-7 - 9782211065313

2/5

Ziliz

Le 03/01/2014

La famille Bourgol est probablement apparentée aux célèbres Groseille. Madame est une mégère qui régente son monde, houspille son mari mollasson et son fils idiot, mais prend soin (heum) de sa fille Marguerite en qui elle place de grands espoirs. L'abominable bonne femme distribue généreusement des insultes au mari, des baffes à son grand benêt de fiston, et de la bouffe en surdose, bien grasse, bien salée, bien sucrée à sa Marguerite. Elle la gave comme une oie pour un concours de type 'foire agricole'. D'ailleurs le lecteur en vient à se demander s'il est bien question d'une jeune fille et non d'une vache. Même interrogation pour "la Marie-Ange" dont le fils est amoureux. Une pièce loufoque, facile à lire certes, mais aussi lourde et indigeste que ce que doit ingurgiter la pauvre gamine. Le texte propose néanmoins des réflexions intéressantes sur la famille, la fratrie, les paroles toxiques qui figent dans un rôle, les ambitions des parents pour leurs enfants - parfois destinées à combler leurs propres frustrations. --- clin d'oeil plus que probable à Eugène Ionesco, avec la voisine ex-cantatrice et la mère qui perd ses cheveux --- Mon enthousiasme sur cette collection "Théâtre" de L'École des Loisirs retombe, après trois déceptions. Je poursuis néanmoins ma découverte.

zazimuth

Le 19/09/2010

L'histoire se déroule à la campagne dans une famille qui prépare sa fille à un concours et l'engraisse dans cette perspective. Il semblerait que les personnages soient des vaches mais c'est écrit comme si c'était des humains avec des caractéristiques humaines donc je trouve ça déstabilisant de ne pouvoir se faire une représentation exacte (faut-il voir des animaux humanisés ou des humains déshumanisés ?). La mère s'inquiète beaucoup et ne vit que pour la réussite de sa fille qui est cloîtrée dans sa chambre. C'est la forte personnalité de la famille et le père ne fait que lui obéir (mais est secrètement amoureux de la voisine au caractère opposé à celui de sa femme). Il y a aussi un fils, complice avec Marguerite à laquelle il raconte ses amours à travers la porte close de sa chambre.