Prêt à feuilleter

Le tigre

de Joël Dicker , date de sortie le 20 mars 2019
Au tout début du XXe siècle, un fait divers singulier défraye la chronique de Saint-Pétersbourg, la capitale de l'Empire russe : un tigre fait régner la terreur dans la lointaine Sibérie. Il décime les... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Au tout début du XXe siècle, un fait divers singulier défraye la chronique de Saint-Pétersbourg, la capitale de l'Empire russe : un tigre fait régner la terreur dans la lointaine Sibérie. Il décime les troupeaux et massacre les villageois. Rares sont les voyageurs qui échappent à ses assauts.

Le Tsar promet alors une récompense fabuleuse à qui parviendra à abattre le fauve : le poids du Tigre en pièces d'or.

Les chasseurs de prime affluent vers la Sibérie, mais sans grand succès. L'animal évente leurs pièges et disparaît dans la steppe.

Jusqu'à ce qu'un jeune Pétersbourgois, Ivan, décide de se lancer à son tour dans l'aventure. Pour venir à bout du Tigre, il conçoit un stratagème aussi implacable que terrifiant. Mais le piège ne risque-t-il pas de se refermer sur lui ?

Caractéristiques

Titre Le tigre
Auteur Joël Dicker
Editeur Ed. de Fallois
Date de parution 20 mars 2019
Nombre de pages 57 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 230 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 979-10-321-0217-6 - 9791032102176
Rayon Dès 6 ans / Contes

3/5

paulmaugendre

Le 27/03/2019

Le mois d’août 1903 est torride et théoriquement tout Saint-Pétersbourg devrait être plongé dans la torpeur. Mais une nouvelle effrayante est commentée aussi bien dans les salons aristocratiques et bourgeois, que dans les faubourgs populaires. Même le Tsar s’en émeut, pourtant les semaines passent, apportant son lot d’informations toutes plus gravissimes les unes que les autres. Un tigre a ravagé tout un village là-bas, loin, à l’autre bout du pays, en Sibérie, mais ce n’est pas son seul méfait. La population est terrorisée. Et s’il venait jusque dans la capitale ? Le Tsar décide alors de prendre les choses en main, et donc de la mettre à la poche, offrant le poids du tigre en or à celui qui lui ramènera la dépouille du fauve. De nombreux prétendants, des chasseurs, expérimentés ou non, mais souvent impécunieux, partent à la conquête de cette toison d’or. Parmi ceux-ci le jeune Yvan s’en va seul, dépensant presque toutes ses économies en l’achat d’une solide monture. Et il s’en va par monts et par vaux, affrontant les éléments météorologiques, froid, vent, neige, avec pugnacité. Arrivé près de Tibié, où a eu lieu un massacre sans précédent, il ne peut que constater que les rumeurs n’étaient pas infondées. Des cadavres humains, d’animaux jonchent le sol. Et pour traquer l’animal qui ne daigne pas paraître, il use d’un stratagème. Celui-ci fonctionnera-t-il ? N’ayant lu aucun ouvrage de Joël Dicker, je me suis plongé dans ce conte pour enfant écrit à l’âge de dix-neuf dans le cadre d’un concours littéraire, sans à-priori, sans préjugé, l’esprit neuf, vierge. A cet âge, de nombreux romanciers et écrivains se sont révélés, le plus connu étant, peut-être, Raymond Radiguet, décédé alors qu’il n’avait que vingt ans. Mais ses deux œuvres principales, Le Diable au corps et Le Bal du comte d’Orgel furent de grands succès de son vivant. Alors, mon avis sur Le tigre ? Bof. Un conte d’inspiration russe mais plat, froid, sans âme. Banal. Du moins l’ai-je ressenti ainsi, et heureusement que l’épilogue, moral, sauve le texte, car on pourrait penser à une rédaction bien ficelée, mais sans plus, d’un lycéen. Et les illustrations sont à l’avenant. Toujours à mon avis. La couverture cartonnée et la jaquette ne justifient pas ce prix de 13,90€, mais l’éditeur a peut-être misé sur le nom et la réputation de Joël Dicker pour allécher le chaland. Certains auteurs, qui ne possèdent pas sa notoriété, proposent des textes nettement plus engageants, vifs, incisifs, aboutis. Je dois préciser que je n’ai pas acheté cet ouvrage, qu’on ne me l’a pas offert, mais que je l’ai trouvé dans une bibliothèque de rue, quinze jours avant sa parution officielle et sa mise en vente chez les libraires !

Pachy

Le 21/03/2019

J'ai attendu la sortie de ce 'petite conte'. Pas avec impatience mais pressé de passer un moment en Sibérie. Je n'ai pas été déçu mais pas non plus enthousiaste par cette lecture. A aucun moment j'ai cru à ce conte, à aucun moment j'ai tremblé pour Ivan. Certes c'est bien écrit et les illustrations réussies mais c'est tout. J'aurais aimé vivre intensément cette histoire même si elle ne se déroule que sur 60 pages. Désolé

stasikdeborah

Le 20/03/2019

Pour avoir lu tous les livres de Monsieur Dicker, je ne mettrais pas celui-ci dans mes favoris. Et, cependant, la lecture est simple et fluide. Cette nouvelle se lit rapidement, forcément de part le nombre de pages limitées mais aussi grâce au talent d'écrivain de l'auteur. Surprenant !

Milie_Baker

Le 19/03/2019

Un petit conte agréable, qui se lit très rapidement. L'histoire se déroule en Russie et la chasse au tigre est ouverte. J'ai bien aimé cette lecture, même si elle est très courte.