camion
Livraison garantie avant Noël sur tous les produits en stock
nouveau
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La montagne aux trois questions

de Jianghong Chen, Béatrice Tanaka , date de sortie le 01 janvier 2000
D'après un conte populaire vietnamien, l'histoire d'un homme parti chercher dans la montagne la raison de sa laideur.
Lire la suite

Livraison estimée le lundi 23 décembre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

D'après un conte populaire vietnamien, l'histoire d'un homme parti chercher dans la montagne la raison de sa laideur.

Caractéristiques

Titre La montagne aux trois questions
Date de parution 01 janvier 2000
Nombre de pages 48 pages
Dimensions 18,00 cm x 15,00 cm
Poids 150 g
Support Relié
ISBN / EAN 2-226-09095-9 - 9782226090959
Rayon Dès 6 ans / Contes

4/5

HerculePoirot

Le 15/02/2018

J'ai présenté "La montagne aux trois questions" à ma classe de CE1/CE2 en lecture offerte. En prenant le temps des respirations et du ton, 20 minutes sont idéales pour délivrer le texte. Grand succès. Les élèves ont vraiment apprécié la narration, malgré les premiers flocons de neige qui pointaient. Nous avons ensuite abordé les thèmes du voyage initiatique, de la rencontre, de la coopération, du don de soi et de l'estime. Positif et bienveillant, le conte se prête à bien d'autres interprétations encore, je le recommande vivement.

Nastasia-B

Le 21/11/2015

L'habit ne fait pas le moine, dit-on, mais l'on entend régulièrement parler de " délit de faciès ", voire, lorsqu'on utilise plus avant les possibilités ordurières de notre langue, de " délit de sale gueule ". Qu'est-ce à dire ? Nous avons tous, je pense, fait l'expérience de cruelles déceptions auprès de personnes dont l'apparence avait tout d'engageant et, réciproquement, constaté notre méprise auprès de personnes vis-à-vis desquelles, a priori, nous avions une forme de répulsion. Voici l'un des piliers sur lequel s'appuie ce conte philosophique adapté par Béatrice Tanaka de la tradition vietnamienne (et qui semble aussi fortement inspiré du conte de Grimm Les Trois Cheveux D'Or Du Diable). Mais ce n'est pas le seul. Il y est également question de l'apitoiement dont on est capable, sur soi-même ou sur les autres. Ce conte nous suggère qu'il existe des sortes de vases communicants de l'un à l'autre : à mesure que l'on est capable de prendre en considération le malheur des autres, on minore sa perception de son propre malheur. La spirale fonctionne également en sens inverse : plus on s'apitoie soi-même sur ses propres misères, plus on est susceptible d'être l'objet de raillerie de la part des autres, qui peuvent ainsi exorciser leurs propres déconvenues personnelles. En somme, si l'on y regarde de près, nous sommes tous frappés, à des degrés divers, par des coups du sort, des infirmités, des dommages, des vexations qui, pour nous, paraissent insurmontables ou catastrophiques mais qui, dans l'absolu, ne le sont peut-être pas. S'oublier quelques instants et prendre en considération la détresse de l'autre peut s'avérer tant un baume qu'une aide pour les autres, qui deviendront redevables et pourront, en retour, apaiser les malheurs qui nous assaillent. Cette démarche est susceptible d'élever notre crédit auprès des autres, mais surtout auprès de nous-même, nous aidant à nous percevoir avec bienveillance et non du haut de tout ce qu'on n'a pas et qu'on aimerait avoir. Je pense avoir dégrossi deux des thèmes principaux de cet album, je vous laisse bien entendu le soin de le découvrir dans le détail si le cœur vous en dit. Sachez toutefois que ceci n'est qu'un avis qu'il peut être bon de questionner par trois fois car, peut-être ne représente-t-il pas grand-chose.

Ophelien

Le 10/09/2014

Un jeune homme qui se trouve laid décide d'entreprendre un voyage pour savoir pourquoi la Nature l'a affligé ainsi. Il veut rejoindre la Montagne où le Ciel rencontre la Terre et poser la question à des génies. Mais durant son voyage il rencontre des personnes qui, elles aussi, ont des questions à poser. Il va donc promettre de poser les questions pour ces personnes. Il arrive en haut de la montagne et là c'est l'heure de choisir : trois questions doivent être posées mais le jeune homme en a quatre. Privilégier les questions des autres ou se privilégier soi-même ? Un très beau conte avec une belle morale : doit-on penser aux autres avant de penser à soi-même ? Et cela peut-il nous être bénéfique au final ? Très intéressant !

Cristie

Le 27/11/2013

Les contes nous apprennent décidément beaucoup ! " Il était une fois, un jeune homme très malheureux. Rien qu'en le regardant, on comprenait pourquoi : il était laid. Afin de connaître la raison de sa disgrâce, il part à la recherche de la Montagne où le Ciel rencontre la Terre. Là-bas, trois génies répondent à trois questions. " J'aurai peut être du attendre les réactions de mes élèves avant de vous en parler car j'ai l'intention de le leur lire vendredi mais je ne résiste pas à la tentation de le faire plus tôt ! C'est un conte de sagesse d'origine vietnamienne qui est particulièrement intéressant car il peut susciter maints débats philosophiques. Tout d'abord les thèmes de la solitude, du rejet et de la laideur font parfois partie des préoccupations des plus jeunes. J'attends avec impatience leur retour sur cette lecture. Ajoutons qu'il y est aussi question de la recherche du bonheur, un thème cher à beaucoup même à nos têtes blondes. C'est une vision très orientales et j'avoue aimer particulièrement et partager souvent certaines visions. Ainsi notre Héros apprend le partage et l'oubli de soi afin de pouvoir accomplir la mission qu'il s'est donné. Une vision en quelque sorte très zen et qui peut susciter beaucoup d'interrogations. Les illustrations de Chen Hang Hong sont absolument somptueuses. Il utilise une technique traditionnelle à l'encre de chine sur papier de riz. Il expose régulièrement au Lotus Rouge à Paris. C'est un vrai voyage auquel il nous convie. Il y a une douceur et un aspect propices à la contemplation. J'ai tout simplement adoré ! Béatrice Tanaka est Roumaine d'origine mais brésilienne d'adoption. Elle vit à Paris et se considère comme une "passeuse de contes". Elle a publié une quarantaine de livres dont les "Trois sorcières".

BVIALLET

Le 08/04/2012

Ce conte nous vient du Viet-Nam . Il nous parle d'un jeune étudiant qui se désole de la laideur de son visage ce qui le rend très malheureux . Il décide de partir vers la Montagne où le Ciel rencontre la Terre pour interroger les génies . Le long de son chemin , il rencontre différents personnages qui , pour une raison ou une autre ne sont pas heureux et lui confie une question à poser aux génies . Quand , il arrive au sommet de la montagne , il trouve les trois génies , leur pose les questions en commençant par celle des gens rencontrés et finalement , il ne peut pas poser la sienne . Qu'à cela ne tienne , il redescend de la montagne et apporte la réponse à ses amis , semant le bonheur partout où il passe . Vous vous doutez que cela va résoudre son problème de laideur et que tout va bien se terminer . Ce livre est vraiment charmant , plein de fraîcheur et de poésie et très joliment illustré . Il permet de réfléchir sur la beauté , la laideur , la tristesse et le bonheur . Cela vaut tous les traités de philosophie ...