Prêt à feuilleter

Rouge sorcière

de Sophie , date de sortie le 19 septembre 1997
Une nuit de pleine lune, tandis qu'elle récoltait des plantes dans la forêt d'Epine, Sacabosse découvrit un oeuf. Intriguée, elle le ramena chez elle. Le lendemain matin, la coquille se fendit et un... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Une nuit de pleine lune, tandis qu'elle récoltait des plantes dans la forêt d'Epine, Sacabosse découvrit un oeuf. Intriguée, elle le ramena chez elle. Le lendemain matin, la coquille se fendit et un élégant museau pointu apparut. Dragonnet était né !

Caractéristiques

Titre Rouge sorcière
Auteur Sophie
Editeur Pastel
Date de parution 19 septembre 1997
Nombre de pages 40 pages
Dimensions 27,00 cm x 21,00 cm
Poids 396 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 2-211-04362-3 - 9782211043625

4,5/5

LeManegeDePsylook

Le 18/01/2015

J’ai acheté ce livre à mon fils il y a un certain nombre d’années maintenant. A l’époque, je n’ai pas accroché, les dessins et surtout les couleurs me plaisaient bien mais au niveau de l’histoire, je trouvais ça trop facile. Et mon petit gars n’avait pas accroché du tout ce qui ne m’a pas aidée à apprécié ce petit livre. Je l’ai lu cette semaine à ma petite puce et étonnamment, je l’ai bien plus aimé. Je n’ai rien à redire sur les dessins, ils sont toujours aussi chouettes ; une vision peut-être différente du dragon : je le trouvais un peu ridicule avec ses ailes de mouche mais là, je l’ai trouvé mignon. Pour la petite histoire, on suit Sacabosse, une sorcière vêtue de rouge d’où le titre. Elle trouve un œuf étrange et le ramène chez elle. Lorsqu’il éclot, un petit dragon en sort. Sacabosse ignore comment s’en occuper mais elle fait au mieux, dépense temps et énergie en espérant qu’il grandisse pour pouvoir le présenter lors de la Grande Réunion Annuelle des Sorcières. Seulement, malgré tout le mal qu’elle se donne, Dragonnet ne grandit pas. A la fin, elle finit par se mettre en colère. Cette histoire m’a permis d’aborder les notions de déception, de colère ainsi que ses conséquences. Ma fille a trouvé Sacabosse méchante, j’ai pu lui expliquer que parfois, les mots dépassaient la pensée surtout lorsque la colère, très mauvaise conseillère, s’en mêlait. Pour moi, ça a été une très bonne relecture.

Vivrelivre

Le 02/11/2013

Dans cette histoire, nous retrouvons tout ce qui a trait à la sorcière : une forêt, un nez crochu, un grand chapeau pointu, une robe longue, un dragon, qui sort la nuit, et surtout au moment de la pleine lune pour y chercher des ingrédients secrets : cendres de lune, belladone. Le vocabulaire propre aux sorcières est largement employé : grimoire, verveine, chaudron, alambic… Les illustrations complètent et appuient le texte, elles jouent sur le flou avec les différents tons ocres du jaune au marron, avec ce rouge éclatant. C’est une jolie historie qui nous parlent de la joie, de la colère, de la tristesse, de l’amitié…