Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Plouf !

de Philippe Corentin , date de sortie le 01 janvier 1990
Les mésaventures d'un loup tombé dans un puits. A partir de 3 ans.
Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 18 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les mésaventures d'un loup tombé dans un puits. A partir de 3 ans.

Caractéristiques

Titre Plouf !
Date de parution 01 janvier 1990
Nombre de pages 26 pages
Dimensions 18,00 cm x 29,00 cm
Poids 302 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-211-02641-9 - 9782211026413

5/5

LoupAlunettes

Le 14/02/2020

Philippe Corentin, un auteur-illustrateur bien connu des raconteurs d'histoires et des petites oreilles. Ces albums jouent beaucoup comme Geoffroi de Pennart des histoires de contes et de loup, comme ce dernier, il a su se les approprier avec son style graphique et sa propre interprétation. Si les oeuvres de De Pennart sont une vraie passerelle vers les Contes avec son caractère parodique, l'humour de Corentin dans le texte et surtout l'image fera presque oublier les sources, au point que nous retiendrons surtout ses titres. L'auteur use de la bêtise, de la naïveté ou de l'impertinence de ses personnages pour faire partir ses situations de travers et nous rions joyeusement d'eux, quitte à se relire l'aventure pour un nouveau doigt tendrement pointé. Philippe Corentin a fini par nous faire aimer les nigauds, ils nous font passer du bon temps et nous font aimer la lecture. Le rythme de ces textes varient suivant le style de l'histoire, celui du" voyage de Zigomar" sera aussi étendu qu'un récit d'aventure mais toujours drôle, nous retrouvons son souriceau Pipioli qui rêve d'Afrique et se trouve embarqués dans le sens inverse par Zigomar le merle très mauvais en orientation. Les personnages compareront ainsi les animaux de la banquise à ceux de la savane. Philippe Corentin semble apprécier solliciter le bon sens et la sagacité de ses jeunes lecteurs dans ces albums, l'exemple le plus probant se trouve dans les deux contes suivants, ludiques et au rythme narratif bien rodés. "Plouf" et "L'ogre, la petite fille, le loup et le gâteau" sont devenus des incontournables de l'auteur, deux petits formats à l'italienne, le premier se lira renversé pour jouer d'une hauteur et pour que l'on soulève la couverture au lieu de la tourner. "Plouf", c'est un conte facétieux avec un loup. Tour à tour des personnages vont tomber dans un puits puis négocier leur sortie par des ruses. Pour notre grand plaisir, le loup se montrera moins doué dans la manoeuvre. Non, il n'y a pas de fromage dans le puits, c'est la lune, camarades de la forêt. Le loup tentera d'amadouer un animal pour le piéger à sa place tout au fond mais sans succès. Qu'à cela ne tienne, il a bien compris la leçon (croit-on) et d'ailleurs des lapins semblent arriver. Il va cette fois sortir et en même temps peut-être même en attraper un au passage, se dit-il. La chute va être dur comme un sot. "L'ogre, la petite fille, le loup et le gâteau", se lisant normalement dans le sens de la largeur, montrera encore plus ludique et là nous pouvons tout en lisant faire participer les lecteurs. C'est un jeu de logique qui nous attend. L'ogre à récupéré trois casses-croûtes mais son bateau est bien trop petit pour les transporter en une seule fois. Ainsi va t-il devoir deviser avec bon sens pour en transporter deux sans que ceux-là ne se mangent sous son nez et que le troisième se fasse la belle sur son bord de rivière. Qui ira le premier au château dans le bateau? Les situations sont irrésistiblement drôles et les jeunes lecteurs adorerons se laisser prendre à chaque relecture du livre. La chute est à croquer. Oui, vraiment l'oeuvre de Philippe Corentin est à découvrir, redécouvrir et elle profite d'un avantage, elle vieillit bien. Une dernière chose, comme quoi le talent est de famille et pour ceux qui ne le saurait pas, Philippe Corentin est le frère jumeau de l'auteur Alain Le Saux, l'auteur-illustrateur des tout aussi classiques et surréalistes "Papa m'a dit que...". Il y a une vraie parenté dans la stylisation des personnages et l'humour. Les deux auteurs sont jouissifs pour le jeune lectorat.

anlixelle

Le 17/03/2018

C'est l'histoire d'un auteur qui rédige des textes écrits illustrés pour enfants d'une manière extrêmement oralisée et emplie d'humour. Jugez plutôt …. « Voilà, c'est l'histoire d'un loup qui a très faim, mais alors très, très faim. Un soir, au fond d'un puits, il voit un fromage. “ Plus loin… « …. Et boum ! fait le seau. Et ouille ! fait le loup. » Philippe Corentin écrit toujours comme ça, et évidemment cela simplifie la compréhension du jeune écouteur d'histoire, et ça éclate celui qui lit (moi en l'occurrence). Dans Plouf ! comme l'essentiel du texte tourne autour de 3 principaux personnages qui s'apostrophent constamment pour attirer l'autre au fond du puits et pouvoir en sortir, le style "écrit" mais totalement oralisé prend encore plus de saveur. Le format du livre épouse la profondeur du dit puits et c'est follement amusant. Entre le loup, le cochon, et le groupe de lapins… devinez qui se fait avoir à la fin ? Chez Corentin, c'est d'ailleurs souvent LUI le gros bêta de l'histoire ! ( le loup, pas Corentin !)

Vivrelivre

Le 07/12/2013

Cet album est l’illustration parfaite du proverbe : « tel est pris qui croyait prendre ! » Un loup affamé regarde au fond d’un puits où il croit voir un fromage ! Ni une ni deux, il se penche pour l’attraper mais il tombe dans l’eau sous l’œil médusé d’une grenouille. Comble de malchance, le fromage n’est en fait que le reflet de la Lune, le seau lui retombe sur la tête, il ne sait pas comment il va pouvoir remonter et il fait froid ! Un cochon pointe le bout de son groin, auquel il vante le fond du puits en lui disant que s’y trouve un gros fromage. Le cochon descend, et le loup remonte ! Il applique le même scénario avec trois lapins, qui coincés, essaient de tenter le loup qui est revenu ! Et bien mal lui en a pris ! Il y a beaucoup d’humour et d’insinuations dans ce livre ! Chaque personnage doit faire preuve de beaucoup de malice pour que les autres le croient ! Les enfants doivent essayer de se projeter pour comprendre les motivations de chacun ! Les illustrations sont rigolotes et en y regardant bien, on trouve un petit personnage qui a tout compris ! Le format du livre, tout en verticalité, participe à son attrait !