Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Mon amour

de Astrid Desbordes , date de sortie le 29 avril 2015
Une maman explique à son enfant pourquoi elle l'aime et l'aimera constamment et sans conditions.
Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le lundi 02 mars 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Une maman explique à son enfant pourquoi elle l'aime et l'aimera constamment et sans conditions.

Caractéristiques

Titre Mon amour
Date de parution 29 avril 2015
Nombre de pages 46 pages
Dimensions 24,00 cm x 21,00 cm
Poids 325 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 978-2-226-31524-3 - 9782226315243

5/5

Tbilissi

Le 10/06/2019

J'ai beau le connaître par cœur après des dizaines de lectures avec mes enfants, cet album me donne les larmes aux yeux à chaque fois... Il déborde de tendresse, par la douceur de ses dessins, la finesse et la subtilité de ses exemples. C'est un vibrant et bouleversant hommage à l'amour maternel. Il explique avec simplicité et bienveillance le côté inconditionnel de celui-ci. Les enfants apprécient, mais pas autant que moi je crois... La phrase qui me fait immanquablement craquer : "Je t'aime parce que tu es mon enfant, mais que tu ne seras jamais à moi". Je me retrouve sans cesse émue et émerveillée par cette version pour enfants du poème de Khalil Gibran, extrait du prophète ("Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même, Ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas."). Une délicieuse merveille.

MarjorieD

Le 25/12/2017

Je ne pouvais pas terminer 2017 sans vous toucher un mot de ce qui s'avère être ma découverte-coup de coeur de l'année. Il s'agit d'un album jeunesse qui répond à cette question lancinante posée par nos enfants : « Dis maman, est-ce que tu m'aimeras toute la vie ? ». Lancinante tant il est vrai que, semant le trouble dans leur esprit et dans leur coeur, nos actes et nos paroles ne témoignent pas toujours de cet amour inconditionnel qu'on leur porte. Et c'est plus fort que moi, à chaque fois que je referme cet album, je ne peux empêcher l'émotion de monter. Et, d'ailleurs, pourquoi le ferais-je ? Une émotion que je sens, que je vois partagée par mon fiston quand nous le lisons et qu'il m'écoute de toute l'attention dont il est capable du haut de ses quatre ans. Ces mots justes, cette mère et ce fils qui, de manière étrange, nous ressemblent physiquement parlent à notre coeur, tout simplement. Sur ce je vous laisse car, en ce jour de Noël, que je vous souhaite plein de douceur et de partage, nous avons tous les deux beaucoup de choses à faire ensemble.

blandine5674

Le 03/10/2017

Coup de cœur pour cet album plein d’amour et de douceur entre un enfant et sa maman qui lui explique pourquoi elle l’aimera toute sa vie. Quand il est sage, et même quand il ne l’est pas. Je suis sûre que l’on verra sur n’importe quel grand un sourire se former sur leurs lèvres. Des dessins simples et parlants aux belles couleurs pastelles. A offrir, sans risque, à une jeune maman.

dedanso

Le 24/08/2017

Je cherchais un album à offrir à ma petite soeur et son fils à naître. Je souhaitais que ce livre soit synonyme de partage entre une maman et son enfant, qu'il soit une preuve d'amour et qu'il invite à aimer la lecture. Eh bien il me semble avoir trouvé la perle rare ! Dans Mon amour, Archibald demande à sa maman si elle l'aimera pour toujours. Sa maman lui explique donc à quel point et de quelle manière elle l'aime en les mettant tous les deux "en situation". La page de gauche donne à voir la situation idéale, celle qui prouve l'amour de manière flagrante, quand la page de droite montre que l'amour est bien là même quand on pourrait en douter. Par exemple : "Je t'aime quand tu es le plus beau" (et l'on voit un beau petit garçon habillé en costume, se tenant bien droit) et à droite "et quand il n'y a que moi qui le vois" (et là on voit un petit garçon en pyjama, débraillé, avec plein de boutons et un thermomètre dans la bouche). Il y a plusieurs forces dans cet album. Son humour sans doute, comme lorsque la maman dit "Je t'aime quand tu sens bon" (Archibald sort de la douche)..."et quand ça n'a pas d'importance" (Archibald revient plein de boue d'une séance de foot). Sa façon de parler de choses un peu négatives sans culpabiliser où les montrer comme telles : "Je t'aime quand tu as réussi" (Archibald fait du ski)..." et quand tu vas réussir" (Archibald tombe lamentablement avec ses skis). Son invitation à entrer dans l'imaginaire des enfants et à prendre le temps de les écouter : "J'aime quand tu écoutes" (Maman explique quelque chose sur un bateau que l'on voit au loin) "et quand j'écoute" (Archibald s'imagine sur une île et voit plutôt un bateau de pirates). Sa manière d'expliquer que ce lien fusionnel mère-enfant ne doit pas être le seul : "Je t'aime quand tu penses à moi" (Archibald offre un cadeau à sa maman) "et quand tu oublies" (Archibald joue avec un ami et s'éloigne). Et bien-sûr, et non des moindres, il y a la force des illustrations et de leur lien avec le texte. Les deux sont assez minimalistes mais ont une force évocatrice et émotionnelle indéniables. Les traits noirs et fins donnent forme à un cadre bien limité mais rendu vivant par l'utilisation de formes géométriques en remplissage. L'emploi de rose/bleu/jaune pastels et blanc enveloppe le lecteur dans un petit cocon de douceur que l'histoire caresse. Un album sur l'amour inconditionnel et éternel d'une mère pour son enfant (ce qu'il devrait être pour tous), un album d'une bienveillance et d'une douceur infinies tout en étant très réaliste dans ce qu'il montre du quotidien...bref, vous l'aurez, je l'espère, compris : un album à lire, relire et offrir !

CasaLaurette

Le 12/01/2016

"Dis maman, est-ce que tu m'aimeras pour toujours?" Une évidence pour nous, mais une angoisse pour eux ... les petits choux, si ils savaient à quel point l'amour d'une mère ou d'un père peut être illimité et inconditionnel ... C'est exactement le propos de cet album ... il dit avec une telle simplicité et une telle authenticité l'amour parental, celui qui nous fais tout oublier ... les bouderies, les portes qui claquent, les bêtises, le petites et les plus grosses, l'absence, les échecs, les doutes, les questions sans réponses, les jours de tempête ... aimer son enfant, tous les jours ... et pour toujours. Aimer ET le lui dire, aimer ET lui montrer...tous les jours. Et ne jamais s'endormir sans se le dire, ne jamais s'endormir fâchés, c'est le seul principe qui s'applique à la maison, car c'est compliqué d'avoir des principes quand on est parent mais celui-ci il est essentiel et je m'y tiens depuis 7 ans, jour pour jour sans jamais défaillir ... !!! Que dire de plus sur cet album ... c'est un coup de cœur, il me parle et m'est essentiel voilà tout ! Et comme parfois les mots me manquent ... je choisis de vous livrer la présentation de l’Éditeur : "- Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir - Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman. Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer. Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d’opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l’imaginaire, de la poésie et de l’humour. Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l’amour est constant et sans condition. Mais c’est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t’aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. » Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d’amour. Force et tendresse, accord parfait entre textes et illustrations ..., Pour le reste de la chronique, avec quelques petits bonus ... en suivant ce lien