Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La vengeance de Cornebidouille

de Pierre Bertrand , date de sortie le 07 juin 2012
Pierre avait jeté la sorcière Cornebidouille dans les cabinets. Mais une Cornebidouille, ça ne disparaît pas comme ça. Elle revient et n'est pas contente. Pierre trouve un moyen pour éliminer la... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 07 mai 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Pierre avait jeté la sorcière Cornebidouille dans les cabinets. Mais une Cornebidouille, ça ne disparaît pas comme ça. Elle revient et n'est pas contente. Pierre trouve un moyen pour éliminer la sorcière ainsi que l'horrible brouet de sa propre mère.

Caractéristiques

Titre La vengeance de Cornebidouille
Collection Lutin poche
Date de parution 07 juin 2012
Dimensions 19,00 cm x 15,00 cm
Poids 86 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-211-20876-5 - 9782211208765

4/5

lemillefeuilles

Le 21/10/2019

Il y a quelques temps, j'ai enfin pu découvrir le fameux Cornebidouille, et c'est avec plaisir que je me suis lancée dans cette suite, dans laquelle la sorcière va chercher à se venger du petit garçon, Pierre, qui l'avait jetée dans les toilettes. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les deux personnages, l'espiègle Pierre qui n'a pas l'intention de se laisser faire, et la sorcière assoiffée de vengeance... Une question reste en suspens : qui va gagner la partie ? Bien qu'un poil moins bon que le premier tome, cela reste une lecture très sympathique et agréable qui peut éventuellement donner envie aux enfants de manger leur soupe (ou au contraire, de ne surtout pas y goûter, hé hé !) L'humour est toujours présent avec un langage fleuri mais cependant adapté aux plus jeunes, qui saura d'ailleurs les amuser, comme quelqu'un me l'a dit en me racontant sa propre expérience.

Syl

Le 20/10/2016

Préservons le dénouement de la première histoire, en ne vous dévoilant pas le pourquoi de cette vengeance… Sachez, que Cornebidouille est très en colère après Pierre. Vous songez aussitôt que c’est parce qu’il n’a pas mangé sa soupe ! Mais non… Cornebidouille a plus d’une raison d’être fâchée ! Et le terme « fâchée » est un euphémisme ! C’est la nuit… Pierre est couché quand il entend des gargouillis dans la canalisation. Il se lève, regarde partout, mais ne trouve rien de particulier. Quand… l’ombre de Cornebidouille se dresse derrière lui… « – Ah, chenapan, tu croyais t’être débarrassé de moi ? A croire vraiment que tu me prends pour une imbécile ! – Euh oui, madame la sorcière, répondit Pierre en souriant. – Petit impertinent, je vais te compresser, t’écraser, t’écrabouiller ! » Impertinent… compresser… écrabouiller… Cornebidouille crie « Vengeance ! » sur toutes les tonalités. Pierre va manger de la soupe qu’elle va préparer. Et cette soupe, croyez-moi, ne sera pas faite avec les bons légumes du potager ! Un peu de bave de crapaud, un peu de toile d’araignée… Alors… Pierre dégustera-t-il cette bonne soupe ? ou trouvera-t-il encore un subterfuge pour contrer Cornebidouille ? Il faut que vous racontiez les histoires de Pierre et Cornebidouille à vos enfants ! Ils vont bien rire… La fin est délicieuse ! Faites attention aux citrouilles !

chardonette

Le 27/09/2014

Dans ce second volet de l'aventure entre un petit garçon et une vilaine sorcière on retrouve une sorcière nommée Cornebidouille et elle est en colère car, Pierre, le jeune garçon a décidé de mettre la sorcière dans les toilettes. Celle-ci prépare donc sa vengeance n'oublions pas que Pierre n'aime pas la soupe alors la sorcière va décider de lui préparer une soupe à sa façon, mais Pierre ne va pas se laisser faire. J'aime beaucoup cette sorcière et puis c'est un bon moyen pour faire manger de la soupe aux enfants.

milamirage

Le 27/11/2012

Coucou les enfants, vous souvenez-vous de Pierre, ce garçonnet qui refusait tous les jours d'avaler sa soupe, au grand dam de ses parents et grand parents ??? Il n'avait fait qu'une bouchée de Cornebidouille, la sorcière, supposée le ramener sur le droit chemin, en la précipitant, grâce à la ruse, au fin fond des cabinets... l'histoire aurait pu s'arrêter là, mais cela aurait été sans compter la colère et l'esprit revanchard de Cornebidouille... car, c'est bien connu, une sorcière de son envergure veut toujours avoir le dernier mot... alors, elle nous revient, prête à se venger de l'insolence de Pierre... comment va-t-il pouvoir s'en sortir cette fois-ci ??? Mon avis : S'il existe nombre d'albums qui reprennent les mêmes personnages pour leur faire vivre des aventures bien distinctes les unes des autres… s'il nous est permis d'en connaître quelques uns qui reprennent, sous forme de clin d’œil, un détail d'une histoire précédente dans l'ouvrage suivant (comme, par exemple, « L'écureuil et la première neige » qui fait une allusion à son prédécesseur, « L'écureuil et la lune », que nous devons tous deux à l'auteur et illustrateur Sébastien Meschenmoser)… il en est très peu qui nous proposent la suite d'une histoire… « Cornebidouille » est sorti en 2003, « La vengeance de Cornebidouille » n'est arrivée qu'en 2010, j'ai donc eu la chance de découvrir le premier en sachant qu'en cas de succès, le second était accessible immédiatement ! Alors, chose promise, chose due, j'attire aujourd'hui votre attention sur le grand retour de la sorcière Cornebidouille, qui ne revient que pour se venger du sort peu honorable, voire même oh combien humiliant, que lui a réservé Pascal (ah non, décidément, je ne sais pas pourquoi je me trompe chaque fois ! ) Pierre, un petit garçon qui ne supporte pas, mais alors, absolument pas, la soupe ! le récit est truffé d'humour, plein de ces expressions très imagées qui régalent mes petits auditeurs, (trou de balle de ver de terre, caca de libellule, pipi de moustique, fesse de moineau, face de lézard) ; papa, maman, ne grondez pas, c'est le vocabulaire de la sorcière… qui fait que Pierre se montre un peu irrévérencieux, comment voudriez-vous qu'il s'en sorte s'il n'offre pas un peu d'impertinence en retour ??? Une institutrice de ce matin en a refusé le prêt à un enfant de moyenne section de maternelle mais en me disant avec un grand sourire qu'elle a offert les deux albums à sa fille qui a sept ans… Les illustrations portent très bien le récit et en rajoutent une louche (mais non, pas de soupe, de drôlerie !). Certaines sont en pleine page, voire même en double pages, d'autres sont deux ou trois planches par page. Les personnages sont très expressifs et la malice de Pierre nous saute aux yeux et nous ravit. Cornebidouille est toujours aussi impressionnante, envahissant l'image de tout son poids... et de toute sa corpulence ! Public : à partir de quatre – cinq ans. Si vous voulez aller sur le site de l'auteur, Pierre Bertrand, vous pouvez suivre cette adresse : http://www.mondoral.org/-Pierre-BERTRAND-Conteur-Auteur-.html