Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Charles à l'école des dragons

de Alex Cousseau , date de sortie le 06 mars 2014
À l'école des dragons,
on apprend à voler et à cracher du feu.
Sauf quand on s'appelle Charles
et qu'on préfère écrire des poésies.

Lire la suite

Livraison estimée le mercredi 24 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

À l'école des dragons,
on apprend à voler et à cracher du feu.
Sauf quand on s'appelle Charles
et qu'on préfère écrire des poésies.

Caractéristiques

Titre Charles à l'école des dragons
Auteur Alex Cousseau
Collection Seuil'issime
Editeur Seuil Jeunesse
Date de parution 06 mars 2014
Nombre de pages 44 pages
Dimensions 19,00 cm x 15,00 cm
Poids 118 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 979-10-235-0195-7 - 9791023501957

4,5/5

Myriam3

Le 18/02/2015

Quelle merveille! Voilà un livre grand format qui promet, rien qu'avec la couverture, un univers fantastique (dans tous les sens du terme) aux enfants. Mais quand on ouvre le livre, waouh! Dans la double page qui précède le récit, une foule de dragons de toutes couleurs et toutes formes s'entremêlent, il y en a pour tous les goûts et des heures d'observation. Puis, on suit la naissance de Charles, petit dragon aux pattes et ailes immenses et magnifiques." Le plus beau!" disent et répètent ses parents aux regard bienveillant. Ceci dit, Charles est un petit dragon ma foi bien râleur... il n'y a qu'à voir sa tête renfrognée et les poèmes qu'il déclame tout petit: "le monde est si moche, cher papa, chère maman, Regardez l'horizon et dites-moi si je mens. Ignobles cieux, horribles monts, vilaines vallées, Tant de misère et de laideur, c'est dur à avaler..." L'âge venu, Charles va à l'école, et, alors que ses camarades apprennent à brûler des cahiers, lui les noircit de poèmes et se fait mal voir... sans compter que ses ailes immenses l'empêchent d'apprendre à voler et le soir, il traverse à pied la forêt enneigé. Les illustrations sont tout simplement somptueuses, vives,, éclatantes, et on ne se lasse pas de les contempler. quand à l'histoire, elle nous enseigne la différence, la tolérance et la persévérance. Un livre à offrir sans hésitation à tous les enfants, garçons comme filles.

Syl

Le 23/04/2014

Charles est un bébé dragon, né un 9 avril 1821 au sommet d’une montagne couverte de nuages. A trois ans, il paraît un peu "maigrichon", a des ailes et des pieds disproportionnés, et aime réciter la poésie qu’il écrit. Ses parents sont si fiers de lui ! Trois ans, c’est l’âge d’aller à l’école. Un matin, son papa l’accompagne auprès de la maîtresse qui lui apprendra tout ce qu’un dragon doit savoir faire… Mais les jours passent et Charles est de plus en plus tenu à l’écart. Pataud et chétif, il n’a que la poésie pour compagnie, car ses camarades l’ignorent et le narguent. Voler, cracher du feu sont deux exercices élémentaires qu’il n’arrive pas à faire… "On me dit de cracher alors très bien crachons Mais pour cracher du feu je suis trop maigrichon Mon souffle est bien trop faible pour les incendies Je ne crache que des mots que de la poésie…" L’hiver arrive, puis bien vite, c’est la fin de l’année scolaire. Toujours rejeté, seul avec ses cahiers de poésie et découragé, Charles aspire à autre chose… Un jour, lui aussi déploiera ses ailes pour parcourir le ciel… . Deux auteurs au service de Charles et le résultat est excellent ! Histoire et dessins sont une réjouissance pour le petit lecteur. L’émotion est au rendez-vous. Charles aime s’exprimer en vers et sa prose sensible raconte bien souvent sa mélancolie. Il est dans la lignée des romantiques et très tôt, il clame la laideur de son horizon, le ridicule du bonheur et la vulgarité de la beauté (…un régal dans les rimes !). Même s’il est le petit chéri de ses parents et qu’il ne se laisse pas facilement intimider, ses problèmes à l’école l’attristent. A la fin de son année scolaire, sa patience étant érodée, il veut alors rencontrer d’autres univers, découvrir le monde, et ne plus connaître cet ostracisme. Heureusement, l’histoire est joyeuse, le petit lecteur, titillé par l’infortune de Charles, sera comblé par la fin. Les dessins de Turin sont magnifiques ! Les expressions, les détails, les couleurs, c’est une abondance qui accroche le regard et qui suscite toute notre admiration. Ils illustrent superbement la verve malicieuse, fantaisiste et pleine de tendresse. Un livre à conseiller !