Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Petites histoires de quartiers

de Julia Billet , date de sortie le 01 octobre 2010
Petites histoires de quartiers

Dans ces Petites histoires de quartiers, on rencontre un adolescent qui rêve d'être journaliste et ne supporte plus qu'on lui demande ses origines, un autre qui s... Lire la suite

Livraison estimée le mercredi 07 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Petites histoires de quartiers

Dans ces Petites histoires de quartiers, on rencontre un adolescent qui rêve d'être journaliste et ne supporte plus qu'on lui demande ses origines, un autre qui se demande ce qu'il fera de sa vie alors qu'il fait tant de fautes d'orthographe, des filles qui ne peuvent pas sortir le soir parce qu'elles sont des filles justement, des hommes et des femmes qui aimeraient vivre sans craindre le regard des autres, une petite fille qui voudrait se dépêcher de grandir pour échapper à l'ogre... Tous vivent dans leur quotidien une forme d'inégalité. Parce qu'ils ne sont pas dans cette « norme » qui voudrait gommer ce qui rend chacun de nous unique, ils se heurtent aux petites ou aux grandes injustices, aux violences ou au rejet. Dix-sept petites histoires, parfois drôles, parfois graves, qui viennent rythmer des bouts de vie de héros très ordinaires.

Caractéristiques

Titre Petites histoires de quartiers
Auteur Julia Billet
Collection Océan ados
Editeur Océan
Date de parution 01 octobre 2010
Nombre de pages 197 pages
Dimensions 21,00 cm x 12,00 cm
Poids 270 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-916533-99-5 - 9782916533995

4,5/5

zazimuth

Le 22/02/2017

J'ai emprunté ce recueil de nouvelles à la médiathèque. J'ai trouvé les histoires de qualité inégale mais elles ont en commun d'aborder un aspect du quotidien dans des milieux où la discrimination et les inégalités qui en découlent sont omniprésentes. La question de l'identité et des origines qu'on renvoie aux personnes dont la couleur de peau n'est pas blanche ; le sexisme lié au prétendu genre des activités ou des comportements qui prive filles et garçons de leur libre-arbitre mais il y a aussi l'histoire de cet homme honteux de ses difficultés scolaires qui a inventé un stylo révolutionnaire et encourage son apprenti à ne pas se laisser engluer dans les questions d'ordre social. Il y a des histoires de maltraitance, d'inceste, de suicide... Chaque histoire peut faire réfléchir et ouvrir un débat avec des jeunes je pense.

Sharon

Le 09/08/2011

Rédiger ce fameux "avis" revient à faire des choix. Je pourrais analyser chaque nouvelle une à une, distinguer celles dont le narrateur est omniscient, de celles dont la voix du narrateur s'élève pour nous conter son histoire ou celle d'un proche. Je ne le ferai pas, non par paresse, mais parce que le but de ce billet est de vous donner envie de découvrir ce recueil, non de vous le résumer. Je vous dirai simplement que deux nouvelles sont très drôles, même si les sujets abordés ne le sont pas. Je vous dirai que l'écriture (au sens le plus large du terme) est le centre de deux autres nouvelles et que les contes de fées se récrivent au présent. Je vous dirai qu'aucun thème n'effraie Julia Billet, et si "les inégalités" sont le fil conducteur de ce livre, elles prennent des visages très variées. Inégalités dues à la couleur de la peau, au sexe (les clichés sexistes ont la vie dure), à l'âge ou à la naissance. Inégalité entre les riches et les pauvres, exacerbés quand une des nouvelles s'apparente à la science-fiction. Je vous dirai que tout n'est pas toujours bien qui finit bien. Je vous dirai aussi que ce livre "de littérature jeunesse" plaira sans doute davantage aux adultes qu'aux adolescents - ce qui constitue sans doute sa faiblesse. Je vous dirai que j'ai lu ce recueil d'une traite, et que je l'ai vraiment adoré