camion
Livraison garantie avant Noël sur tous les produits en stock
nouveau
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

On ira voir la mer

de Olivier Adam , date de sortie le 02 mars 2002
Olivier connaît Lorette depuis longtemps. Ils sont collés, inséparables. Mais Lorette est solitaire et blessée, c'est une révoltée. Elle se saoule, elle casse tout, à l'école, à la cité, c'est une... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Olivier connaît Lorette depuis longtemps. Ils sont collés, inséparables. Mais Lorette est solitaire et blessée, c'est une révoltée. Elle se saoule, elle casse tout, à l'école, à la cité, c'est une délinquante. Olivier pense qu'elle doit avoir un secret pour tout détruire comme cela, mais il ne lui demande rien. C'est pour cela que Lorette lui fait confiance et qu'elle va tout lui dire.

Caractéristiques

Titre On ira voir la mer
Auteur Olivier Adam
Collection Médium
Date de parution 02 mars 2002
Dimensions 19,00 cm x 13,00 cm
Poids 160 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-211-06553-8 - 9782211065535

3,7/5

Cer45Rt

Le 17/04/2019

C'est un très joli texte que "On ira voir la mer", beau, poétique, juste. Olivier Adam y montre un rare talent ; ses jeunes sont travaillés avec une rare justesse. Qualité vraiment rare dans la littérature ! Les seuls qui y parviennent aujourd'hui sont ceux qui n'y attachent pas beaucoup d'importance. Les autres se laissent trop gêner par des idées préconçues sur les jeunes et la jeunesse ; ainsi en est-il de John Green dans "Nos étoiles contraires" et de Gary dans "la vie devant soi". En revanche chez Olivier Adam, tout sonne juste. Il est éloigné de tous les stéréotypes. Ce n'est d'ailleurs pas sa seule qualité ; il a aussi un beau style, approprié au sujet et surtout juste, vrai, poétique. Son roman est d'une construction parfaite, qui mène à un final très réussi. Une réussite !

ZeroJanvier79

Le 31/08/2018

Une histoire touchante, dans le style caractéristique d'Olivier Adam. Ce n'est pas un chef d'oeuvre inoubliable, mais c'est un roman agréable à lire.

sld09

Le 27/06/2017

J'ai été très touchée par ce livre plein de sensibilité sur des adolescents qui souffrent, blessés au plus profond de leur être. Les nombreuses d'ellipses laissent deviner les personnages autant que les faits décrits.

marina53

Le 23/05/2017

Dans le bus qui le ramène du lycée, Olivier se retrouve assis à côté de Romain, un garçon avec qui il n'a jamais vraiment parlé mais qu'il connaît depuis le collège. Au moment de descendre, il lui propose, sans trop savoir pourquoi, de venir chez lui. Romain est accueilli avec un grand sourire par la maman qui semble se réjouir de cette visite inattendue. Après avoir écouté des disques, allumé la télé, fait quelques paniers, les amis se séparent. Ce n'est pas tant cette visite qui perturbe Olivier mais la phrase que Romain a prononcé. La phrase qui mentionnait Lorette, que cela avait été un vrai choc. Seul, le soir dans sa chambre, le jeune garçon ne peut s'empêcher de repenser à cette putain d'histoire... Olivier rencontre Lorette au collège. De suite, ils se sont entendus parfaitement. Se considérant très vite comme frère et sœur. Inséparables. Deux caractères différents qui semblent se compléter... Olivier Adam nous livre un roman délicat et touchant sur l'adolescence. Olivier et Lorette, 14 ans, une histoire d'amour et d'amitié d'une force incroyable. Lui, fasciné, admiratif. Elle, rebelle, fissurée, coléreuse, alcoolodépendante. Différente. L'on ressent, au fil des pages, les fêlures de Lorette, la rage qui l'anime parfois, le poids qu'elle semble porter en elle mais aussi l'amour, sincère, pur, indéfectible, qui l'unit à Olivier. L'on ressent aussi la présence des absents : le frère aîné d'Olivier, qui, honteux, s'est éloigné de sa famille et l'enfant mort. Beaucoup d'émotions, de déchirement, de tristesse et de beauté dans ce roman qui traite avec justesse du mal-être et de la détresse des adolescents. Une fable douce-amère sur les blessures de l'adolescence, sur les coeurs et les âmes blessés...

gwenleen

Le 07/01/2016

Olivier Adam et son style. Sa plume qui oscille entre noirceur du désespoir et moments de bonheur offre sans cesse un tas d'émotions à fleurs de peau qui se déversent telles un torrent pour mieux nous atteindre. Son style inimitable reste( et j'espère restera) et ce quelque soit le public auquel il s'adresse. Ce roman s'adresse aux plus jeunes (enfin aux ados mais dans la mesure où mon fils a encore l'air d'insinuer que je suis vieille ... bref je m'égare ;) ), exercice périlleux pour l'auteur cherchant à toucher un lectorat différent de ses habitudes sans pour autant toucher à son style qui lui réussit si bien. Rappelez-vous "La messe anniversaire", autre bouquin jeunesse de l'auteur, qui se voulait à fleur de peau et à fleur du souvenir pour ses héros. La même formule, la même empreinte. Et pourtant tout ne commençait pas aussi bien! Un peu de mal à entrer dans ce roman, à saisir les personnages. Et puis les pages se tournent, une à une,doucement, pour finalement devenir imposable parce que ces ados fracassés prennent au coeur. Et ça se termine ... sur un sentiment de révolte et une larme. Ouf sauvée, malgré ce début chaotique Adam reste Adam, et moi je reste conquise.