Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le passeur

de Lois Lowry , date de sortie le 15 juin 2016
Le passeur

Dans le monde où vit Jouas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'har... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 20 avril 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le passeur

Dans le monde où vit Jouas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des sages. Les personnes trop âgées ainsi que les nouveau-nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire.

Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux.

Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ignore encore qu'il est unique.

Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.

« L'une des premières dystopies de la littérature jeunesse. »
lirado

L'AVIS Du libraire

L'avis de Flore, de l'espace culturel de Rouffiac-Tolosan

Découvrez ou redécouvrez ce chef-d'oeuvre de la littérature jeunesse. A la fois récit initiatique et roman d'anticipation, ce livre culte explore les conséquences d'une société réglementée et surveillée. Notre héros, désigné comme nouveau Passeur, va découvrir son histoire, des informations qu'on ne lui a jamais apprises et devenir la mémoire de son village. Avec ses nouvelles connaissances, Jonas va se trouver confronté au monde tel qu'il est et non tel qu'on le lui a décrit...

Caractéristiques

Titre Le passeur
Auteur Lois Lowry
Collection Médium
Date de parution 15 juin 2016
Nombre de pages 219 pages
Dimensions 19,00 cm x 13,00 cm
Poids 204 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-211-20582-5 - 9782211205825

5/5

verobleue

Le 13/07/2014

« Le passeur » de Loïs Lowry est un livre qui prenait la poussière sur l’étagère car je trouvais sa couverture peu attrayante. Quel dommage ! Ce livre est tout simplement une pépite ! Il a fait partie des lectures scolaires obligatoires de mon fiston. Il fait, apparemment, partie d'une trilogie comprenant également : "L'Elue" et "Messager". La facilité de lecture est déconcertante par rapport au message délivré. Étiqueté "livre de jeunesse", il s’adresse aux enfants (à partir de 10-12 ans) et aux adolescents mais parle, en fait, à tous. J’aime les dystopies : elles font prendre conscience de la chance que nous avons de vivre dans un monde comme le nôtre. Et elles sont utiles aux adolescents, sincèrement persuadés, qu’ils ne sont jamais assez libres dans ce même monde. Ce roman d’anticipation présente une société imaginaire, futuriste où les individus sont formatés pour ne plus ressentir d'émotions et pour se comporter de façon préétablie. Dans ce monde, toutes les différences ont été abolies, non par respect ou par tolérance, mais pour les intérêts du système. Tout est réglé pour être parfait, chaque vie est régie par des lois que personne n’aurait l’idée de transgresser : ces règles fondamentales encadrent le quotidien, semblent parfaites car dans cette communauté, l’harmonie règne. Autant dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages que dans la société où tout le monde est content de son sort, pratique une activité qui lui convient. Une vie simple où chacun sait ce qu’il a à faire, où chacun a une utilité. Eliminés les douleurs et les conflits mais aussi, tant qu’à faire, les couleurs, les parents, les émotions, le choix.... Tous les habitants sont pris en charge. Des parents sont accouplés par affinités, les bébés nés par mères porteuses puis élevés en crèche jusqu'à l'âge d'un an, sont attribués à une cellule "familiale". Les personnes âgées, les nouveau-nés trop faibles sont "élargis" et rejoignent un monde meilleur, mieux adapté à leurs besoins, "L’Ailleurs". Le lecteur découvre progressivement cette dictature par le point de vue de Jonas, un jeune garçon de 11 ans, qui vit avec ses parents et sa sœur de 7 ans, Lily. C'est un petit garçon alerte, vif, intelligent et qui possède un esprit un peu rebelle. Le livre s'ouvre sur son appréhension de la cérémonie des 12 ans. Car douze cérémonies, une par an, rythment la vie des enfants : La douzième cérémonie est la plus importante car c'est au cours de celle-ci que l'enfant se voit attribuer son futur métier. Il est choisi d'avance par les membres du comité en fonction de la personnalité de l’enfant, de ses qualités, du nombre d'heures de bénévolat effectuées au sein des différents services. Il y a un métier particulier, attribué à une unique personne dans la communauté, dont le but est de conserver la mémoire, le rappel de ce qui faisait le propre de l’homme avant le grand changement. Il se souvient de tout ce que la communauté a réussi à éliminer de la vie quotidienne. Il voit encore les couleurs, se rappelle l’époque où les animaux et les défauts existaient. Il se souvient de ce qu’était l’amour. Jonas, ce jour-là, devient le Dépositaire de la Mémoire, mémoire des temps anciens qui lui sera révélée par un Passeur... Jonas reprend progressivement contact avec la réalité et son humanité. Son éveil se fait en parallèle avec celui du lecteur, ce qui donne beaucoup de force au récit. On constate dans ce roman que cette société future, pacifiée, débarrassée de la violence et de la compétition, aboutit à la négation de l'individu. Ce livre propose des solutions qui présentent, a priori, de très bons côtés avec l’aide aux personnes âgées, le développement du sens des responsabilités, le respect d'autrui, le contrôle de soi, les périodes d'essais professionnels permettant de comprendre les capacités, aptitudes et préférences de chaque enfant. Le sujet est traité de façon intelligente et sensible, le lecteur entre peu à peu dans l'univers de Jonas. L'écriture est très agréable et fluide et j’ai eu du mal à lâcher le livre avant la fin.

Shaitana

Le 30/12/2010

Un livre qui fait réfléchir, qui fait grandir... En le lisant, on voit toute l'importance du libre arbitre et que tout compte fait même si notre société n'est pas la meilleure qui soit ce n'est pas non plus la plus mauvaise.