Prêt à feuilleter

La face cachée de Margo

de John Green , date de sortie le 18 mai 2017
La face cachée de Margo

Margo Roth Spiegelman, le nom qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, un soir, pour l'entraîner dans une... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

La face cachée de Margo

Margo Roth Spiegelman, le nom qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, un soir, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle a laissés derrière elle ?

Un road-trip jubilatoire, jalonné de vérités profondes sur l'amour, la mort et les désillusions.

« Est-ce que j'ai essayé de rendre Margo sympathique ? Je voulais qu'elle soit complexe. Que l'on puisse s'identifier à ce personnage qui prend des décisions différentes des autres. Mais je voulais avant tout que le lecteur voie Margo à travers les yeux de Quentin, qui ne sait rien de cette fille qu'il pense aimer. »
John Green

Caractéristiques

Titre La face cachée de Margo
Auteur John Green
Traducteur Catherine Gibert
Collection Pôle fiction
Date de parution 18 mai 2017
Nombre de pages 390 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 206 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-07-508179-5 - 9782075081795

L'offre du moment

4/5

cicou45

Le 29/08/2015

C'est ma deuxième rencontre avec l'auteur et j'avoue qu'après avoir lu "Nos étoiles contraires", j'ai été légèrement déçue en découvrant celui-ci tant j'avais adoré et été bouleversée par le premier. C'est en voyant un reportage sur la sortie du film dans les salles obscures que j'ai eu envie de le découvrir et voulant m'y rendre assez rapidement, je ne pouvais pas me résoudre à la faire tant que je n'aurais pas lu le roman avant, ce qui est désormais chose faite, donc demain : direction cinéma (non, je plaisante, je verrai quand l'occasion se présentera). Ici, le lecteur découvre deux adolescents Quentin Jacobsen, plus communément appelé Q. par ses meilleurs amis et Margo Roth Spiegelman, tous deux voisins et qui ont pour ainsi dire, joué au bac à sable ensemble. Cependant, ces temps-là sont loin puisque nos deux héros, qui se retrouvent dans ce roman, en année de terminale, leur dernière année de lycée, n'ont plus franchement les mêmes fréquentations ni même les mêmes centres d'intérêt, et cela, au grand dam de Quentin. Tandis qu'elle est quelque sorte le fille la plus appréciée du lycée, une sort de mascotte, lui traîne avec ses deux meilleurs potes, Ben et Radar (ce qui n'est bien entendu qu'un surnom, comme vous l'aurez compris). Tout cela se déroule dans une parfaite petite routine jusqu'à ce fameux soir où Margo vient frapper à la fenêtre de Q. pour l'entraîner dans une folle nuit diabolique et c'est cette nuit-là qui va tout changer pour lui... Une réflexion sur l'adolescence, la quête de l'identité, le fait de se soucier de savoir comment les autres vont nous juger selon les actes que l'on accomplit (ou non) et je tiens à préciser que ce dernier point n'est pas propre à la période de l'adolescence mais qu'il nous poursuit tout au lon g de notre vie. Un roman, pour jeunes et mois jeunes, remarquablement bien écrit mais avec quelques passages qui traînent un peu trop en longueur à mon goût ! A découvrir et à faire découvrir !

Moonshine

Le 02/01/2015

Pendant les vacances, c’est Dégustation d’un John Green et ce coup-Ci, c’est La face cachée de Margo (Paper Town en VO)(titre qui Correspond bien mieux au Livre à mon avis). Et j’ai Encore passé un excellent moment, j’ai Gloussé, j’ai couiné, j’ai Eu les larmes aux Yeux (beaucoup moins que pour Nos étoiles contraires et Qui es-tu Alaska ?), mais Il y a un mais je l’ai un Peu moins apprécié à cause de quelques Longueurs en milieu de lecture, c’est vraiment dommage car Une fois ce passage passé on Repart avec bonheur dans le Roman. Quentin est amoureux depuis Toujours de sa voisine au nom en six syllabes, Margo Roth-Spiegelman. Enfant, ils étaient Amis, puis à l’âge de 9 ans Un événement a tout changé et ils se Sont éloignés l’un de l’autre, Pour le plus grand désespoir de Quentin. Jusqu’à cette soirée, en Dernière année de lycée, où Margo vient Toquer à sa fenêtre et l’embarque Bien malgré lui, dans une folle Aventure qui prendra fin au petit matin. Sauf que le lendemain, Margo disparait Sans laisser de traces. Sauf quelques indices : une énigme, un Poème et quelques petits cailloux Ici et là. Des cailloux que Quentin et ses amis Radar et Ben vont essayer de suivre malgré tout Pour essayer de la retrouver. Et c’est ce passage que j’ai trouvé un peu trop long. La partie autour du Poème tourne vraiment trop en longueur, cette partie de l’énigme a été un peu Difficile à lire pour moi. Alors que tout le Début, la folle nuit, les premiers Indices, c’était génial. Et que La suite, un road trip des plus Loufoques, est Absolument délicieuse. Et c’est pour ça que c’est mon premier John Green qui ne soit pas un Coup de Cœur. On retrouve en Margo un peu d’Alaska. Tout comme Alaska, Margo n’est pas vraiment la meilleure des Amies, elle est égoïste, avec un fort caractère, assez détestable par Moment, complètement folle à d’autres, et pourtant, tout Comme Quentin, on ne peut que s’attacher à elle et avoir Envie de la retrouver même si on tremble que ce ne soit pas pour le meilleur. Quentin c’est le lycéen lambda. Qui vit sa petite Vie, entouré de ses meilleurs amis, un peu geek, très sarcastique, bourré d’humour. Ce n’est pas la Star du lycée mais ce n’est pas non plus le mis à part. Il a Ses petites particularités, ses retards systématiques, ses parents psy et surtout sa drogue : l’Inatteignable Margo Roth-Spiegelman, la fille qu’il a aimé, Celle qu’il aime toujours, celle qui Le retrouve pour finalement mieux l’Abandonner au petit matin. Heureusement, dans sa Quête pour la retrouver, il sera soutenu par ses deux meilleurs amis. Radar et les pères Noël noirs de ses parents, Radar, le geek, accro à Omnictionary, une sorte de wikipédia Version John Green. Et il y a Ben. Ben est ses Grosses boules, Ben est ses envies de faire Pipi, Ben est son épée de canettes. Ben est son Humour qui m’aura fait mourir de rire du début à la fin. A cette petite bande vient s’ajouter Lacey. La nouvelle (et première) petite Copine de Ben, l’ex-meilleure amie de Margo. Lacey c’est un peu la petite maman de toute cette Marmaille. Et puis, il y a les thèmes abordés par John Green. Comme souvent l’amour, l’amitié, la vie, la mort et les Questionnements qui hantent les adolescents. Il y a son Ironie, son humour qui me font immanquablement sourire et exploser de rire par moment. Et puis, il y a le thème principal du roman : les personnes de Papier qui font, dans le nom, parfaitement échos aux villes de Papier qui sont, elles aussi au centre de l’histoire. Pour les villes, je Vous laisse les découvrir. Pour les personnes de papiers, se sont ces Personnes que l’on ne voit qu’en 2 dimensions, nos Dimensions. Dont on oublie la troisième : celle qui nous dit qui est vraiment la personne. Et Margo est vraiment une fille de papier. Chacun y voit une Margo différente, une Margo miroir de ses envies. D’ailleurs, j’ai lu dans un commentaire que Spiegel (de Margo Roth-Spiegelman) voulait dire miroir. Et c’est bien ça… Et comme d’habitude, il y a eu des Post-its, beaucoup de post-its, avec beaucoup d’extraits, beaucoup de passages que j’ai envie de garder en Mémoire. Mais aujourd’hui, je n’en ai sélectionné qu’Un seul, qui m’a fait Sourire, que j’ai Aimé, et que je me Suis empressée de mettre en Application ! - Drôle d’usage des majuscules, ai-je fait remarquer. - Oui, je suis une fervente adepte de la majuscule aléatoire. Les règles qui régissent les majuscules sont trop injustes vis-à-vis des mots du milieu. Rendez-vous en février pour Un nouveau John Green : Will Will ou Le théorème des Katherine ? Lequel Me conseillez-vous en Priorité ? Merci ! Majusculement Vôtre, Melwasul P.S : Nouvelle étape dans mon challenge YA Book Trip avec un arrêt en Floride, état que je n’avais pas encore visité !