Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Halloween : sorcières, lutins, fantômes et autres croquemitaines

Sorcières, lutins, fantômes et autres croquemitaines
de Patrick Jézéquel, Bénédicte Morant , date de sortie le 06 avril 2000
Les illustrateurs jonglent avec les notes de l'imaginaire où se profilent des lutins, des fantômes, des démons, des ogres, des sorcières. Avec un chapitre sur Halloween et son folklore.
Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les illustrateurs jonglent avec les notes de l'imaginaire où se profilent des lutins, des fantômes, des démons, des ogres, des sorcières. Avec un chapitre sur Halloween et son folklore.

Caractéristiques

Titre Halloween : sorcières, lutins, fantômes et autres croquemitaines - sorcières, lutins, fantômes et autres croquemitaines
Date de parution 06 avril 2000
Nombre de pages 160 pages
Dimensions 28,00 cm x 22,00 cm
Poids 920 g
Support Relié
ISBN / EAN 2-911684-05-2 - 9782911684050

4,8/5

Dharia

Le 07/11/2017

Grande fan de la période d'Halloween et de légendes/mythes, je ne pouvais pas passer à côté de ce beau livre. Les illustrations sont magnifiques. Elles accompagnent un texte simples et fluide dans la manière avec laquelle il est conté. En revanche, si j'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai trouvé que l'organisation des textes étaient parfois assez décousues. Rien de gênant ou qui puisse rendre le tout incompréhensible mais je n'ai pas toujours trouvé la logique dans la mise en page. En tout cas, il reste un très beau livre.

Nelja

Le 04/08/2015

Un documentaire sur Halloween (un peu) et sur les créatures surnaturelles qui sortent la nuit d'Halloween (beaucoup). Le premier point fort de ce livre est d'avoir de superbes illustrations de toutes les créatures - même si certaines comme les sorcières sont un peu moins variées dans leur design que le texte le laisse entendre, elles sont toutes belles et très fines. Le second point fort - ou pas, selon comment on le ressent - est d'être écrit par des français avec des sources françaises, ce qui fait que les différents poèmes et chansons cités sont en version originale, et que même si on s'aventure parfois en Irlande ou ailleurs, on reste principalement la Bretagne et dans la partie celte de la France. Cela change des traductions de livres anglo-saxons. Le plus gros défaut du livre est de recopier les sources sans les comparer, de mettre à jeu égal des légendes universelles et d'autres très rares, et même, dans de rares cas, de recopier des faussetés - les djinns ne sont pas des morts-vivants, et à ma connaissance Samhain n'est pas un dieu. C'est juste trois ou quatre fois, mais cela gache quand même le livre.

Syl

Le 23/03/2013

Ouvrez délicatement le livre, surtout n’ayez pas peur, ils viennent d’une région, d’un pays, d’un continent, d’un monde, qui n’est pas le nôtre. Ils visitent nos cauchemars, le fond de nos jardins, nos soirées de veillées, les réduits poussiéreux et le dessous de nos lit. Ils sont dans le bruissement des arbres et dans les herbes folles. Ils sont racontés par des légendes, des livres, des diseurs d’histoires. Ils sont facétieux, charmeurs, taquins, mais aussi cruels, pervers, dangereux et étranges. Ils se nourrissent de nos craintes, nos angoisses, nos mauvaises pensées et de notre couardise. Ils, ce sont les créatures de notre enfance qui nous effraient et nous fascinent. Si vous percez le portail de cet univers, n’oubliez pas l’épée magique, un anneau d’or, le passeport de l’enfant sage et le doudou le plus merveilleux de votre collection !

Folfaerie

Le 15/09/2010

C'est avec ce très beau livre, aux éditions "Avis de tempête", que j'ai découvert Jean-Baptiste Monge que j'aime décidément beaucoup. Ici, il a travaillé avec un autre illustrateur, Erlé Ferronnière, et les textes sont de Patrick Jézéquel et Bénédicte Morant. Le "Halloween" en lettres dorées se détache sur une belle couverture noire où trois sorcières s'affairent autour de leur chaudron. Le ton est donné. Au fil des pages, vous croiserez des lutins musiciens, des fantômes avec leur tête sous le bras, des sorcières, mais aussi des vampires, des trolls, des ogres et même des diablotins. Des extraits de contes, de ballades populaires, des morceaux de poèmes, des descriptions de ces créatures viennent enrichir les splendides illustrations. Un régal pour les yeux et l'esprit, une superbe promenade au coeur du folklore celte mais pas seulement. Comme j'aime beaucoup cette fête, je continue donc de la célébrer même si elle est désormais boudée en France. Pour moi, Halloween restera toujours lié à l'univers de Féérie. Je me suis découvert quelques goûts communs avec cet illustrateur, et notamment John Howe, Allan Lee, Arthur Rackham, Cicely Mary Barker, Norman Rockwell... Logique quand on aime ce genre de dessins et le monde des fées.