Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !
Boris Vian, un centenaire enchanté

1920-1959 : en même pas quarante ans d’une vie vécue à toute vitesse, Boris Vian aura produit une œuvre immense, multiforme… et dont on découvre encore des bribes alors qu’on fête ce mois-ci le centenaire de sa naissance.

10 romans, 6 recueils de nouvelles, 15 pièces de théâtres, des poèmes, des chansons… Par quel bout faut-il (re)découvrir ce génial et fantasque ingénieur-écrivain-trompettiste (liste non-exhaustive) ? Voici les conseils des experts de culture.leclerc !

Vian en romans : un « best of » et un inédit

Boris Vian : coffret anniversaire, un concentré de Boris Vian

Ce joli coffret présenté par un autre touche-à-tout surdoué et farfelu (Mathias Malzieu, de Dionysos) n’est pas un intégrale littéraire de Boris Vian. Pour cela, il faut se tourner vers la réédition en deux tomes de ses romans dans la Pléiade.

Mais ce coffret anniversaire permet de sentir en 3 livres le sens du Vian : son roman culte, rêveur et mélancolique qu’est l’Ecume des jours, sa poésie tour à tour comique, gaillarde ou onirique avec Cantilènes en gelée, et son amour pour la musique dans En avant la zizique… et par ici les gros sous dans lequel il décrit (sans prendre de gants !) le fonctionnement de l’industrie musicale et transmet son amour du genre…

Un triptyque idéal, donc, pour se (re)plonger dans l’univers de Boris Vian.

COFFRET ANNIVERSAIRE
BORIS VIAN

coffret poche
• 19,00€ • 13/11/2019

ACHETER

ON N'Y ÉCHAPPE PAS
BORIS VIAN

Roman grand format
• 18,00€ • 15/01/2020

ACHETER

On n’y échappe pas : le polar retrouvé

Avec la publication de sa Correspondance (400 lettres rédigées entre 1932 et 1959), la parution d’On n’y échappe pas est le grand événement de ce centenaire de Boris Vian. D’abord parce que ce roman policier était cher à l’auteur, qui le destinait à la Série Noire. « C’est un sujet tellement bon que j’en suis moi-même étonné et légèrement admiratif. Si je le loupe, je me suicide au rateloucoume et à la banane frite », écrivait-il en le démarrant.

Mais aussi parce que c’est un véritable inédit : Boris Vian n’en avait rédigé qu’un synopsis et les 4 premiers chapitres. Six auteurs de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle), dignes héritiers du pataphysicien Vian, se sont associés pour terminer l’ouvrage. On y retrouve tout ce qui fait le sel des romans noir publiés par Vian sous le pseudonyme de Vernon Sullivan (J’irai cracher sur vos tombes, Et on tuera tous les affreux…) : une ambiance ténébreuse digne des grands auteurs du polar américain un humour sanglant…

Dans On n’y échappe pas, on s’attache au pas de Frank Bolton, jeune colonel de l'US Army tout juste de retour au bercail après avoir servi (et perdu une main) durant la guerre de Corée. Ses ennuis sont loin d’être finis : l’une après l’autre, les filles qu’il a aimées sont assassinées de façon abjecte. Aidé de son ami détective, Narcissus, Bolton se lance aux trousses du tueur en série, autant pour prouver son innocence que pour rendre justice à ses anciennes conquêtes…

Vian en musique : plus de 33 tours dans son sac !

Après l’écriture, la musique était l’autre corde sensible que Boris Vian avait à son arc. Et c’était loin d’être un simple hobby !

Fou de jazz, pilier des clubs de Saint-Germain-des-Prés, joueur de « trompinette » émérite, Vian a aussi été le directeur artistique de deux maisons de disque. Et, à ses heures perdues (?) auteur de chanson : 60 ans après sa mort, l’inventaire n’est toujours pas achevé, mais il en aurait écrit plus de… 500 !

Boris Vian : chansons – édition anniversaire : Vian dans le texte (et au micro)

Le Déserteur, La Java des bombes atomiques, J’suis snob… Ses chansons sont aujourd’hui étudiées (comme ses romans) dans les écoles, et nous les connaissons bien.

Souvent interprétées par d’autres (Serge Reggiani, Mouloudji, Henri Salvador…), mais aussi par Vian lui-même, une trentaine des plus célèbres sont réunies sur un double vinyle d’exception pour son centenaire. Que des « tubes » (un terme d’ailleurs inventé par l’infatigable Boris), caractérisés par un sens du swing redoutable, et bien sûr des textes imparables. Et si jamais ses 27 titres ne vous suffisent pas, sachez que les CD consacrés à son œuvre ne manquent pas !

CHANSONS
BORIS VIAN

Double vinyle
• 19,99€ • 28/02/2020

ACHETER

L’ÉCUME DES JOURS
BORIS VIAN (illustré par PAUL & GAËTAN BRIZZI)

FORMAT
• PRIX • DATE DE PUBLICATION

ACHETER

Vian en BD : L’écume des jours sous un nouveau jour

On le sait moins, mais quand la poésie, la prose et la musique lui laissait un peu de temps, Vian peignait et dessinait. Aurait-il aimé la BD ? Le 9e art, en tous cas, aime Boris Vian : après un album collectif de dessinateurs sur ses chansons, et un « biopic » dessiné (Piscine Molitor), voici pour son centenaire venir les adaptations en bulles de ses romans.

L'écume des jours au charbon

Notre coup de cœur ? L’écume des jours, réalisé par les frères Paul et Gaëtan Brizzi, qui avaient déjà signé le superbe L’Automne à Pékin il y a trois ans. Réalisateurs de film d’animation de renommée mondiale, les Brizzi réinterprètent magistralement le plus célèbre et le plus poignant des textes de Vian d’un noir et blanc tantôt charbonneux, tantôt léger comme une plume.

Sous leur crayon délicat, l’histoire d’amour tragique de Colin qui se démène pour soigner sa douce Chloé du nénuphar qui lui ronge les poumons prend une nouvelle dimension. Pas vraiment une BD, plutôt un roman illustré et de très grand format. Mais une totale réussite pour fêter en beauté les 100 ans du grand Vian.