Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

The promised Neverland

Volume 9, Début des hostilités
de Kaiu Shirai , date de sortie le 21 août 2019
Prisonnière de Goldy Pond, Emma rejoint une communauté d'enfants à la merci de puissants démons qui s'adonnent à la chasse aux humains ! Dans les entrailles du village, son stylo lui permet de... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mardi 18 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Prisonnière de Goldy Pond, Emma rejoint une communauté d'enfants à la merci de puissants démons qui s'adonnent à la chasse aux humains ! Dans les entrailles du village, son stylo lui permet de déverrouiller une mystérieuse porte. En l'ouvrant, elle espère enfin découvrir l'identité et les véritables intentions de William Minerva...

Caractéristiques

Titre The promised Neverland - Volume 9, Début des hostilités
Auteur Kaiu Shirai
Traducteur Sylvain Chollet
Collection Shônen
Editeur Kazé Manga
Date de parution 21 août 2019
Nombre de pages 190 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 148 g
Support Broché sous jaquette
ISBN / EAN 978-2-8203-3571-5 - 9782820335715

4,8/5

MassLunar

Le 23/02/2020

Un tome 9 riche en révélations qui propulse la série vers de nouvelles pistes. A la croisée des chemins, pourrait-on dire. Niveau scénario, TPN se glisse sans hésiter dans la cour des grands. On sent que Kaiu Shirai est réfléchie et préméditée. Ce 9ème volume démarre sans crier gare sur les vérités entourant l'un des personnages centraux de la série. Par cette découverte, TPN qui maintient déjà un bon cap en matière de rythme est de nouveau propulsée. J'ai particulièrement aimé cette ouverture de ce neuvième volume, cette longue avancée vers un ascenseur solitaire perdu dans une petite étendue d'eau dorée. C'est pour ces quelques passages que The promised Neverland peut se vanter de receler une certaine magie au milieu de cette confrontation démoniaque. Ce passage vers l'ascenseur m'a un peu rappelé l'imagerie onirique et posé de certains jeux d'explorations et d'énigmes comme Myst. Il y a une véritable aura de mystère dans TPN , atmosphère donnée vie avec sensibilité et méticulosité par Posuka Demizu. Cette artiste possède un style désormais reconaissable. Ces personnages aux traits aériens et facilement identifiable, ces décors riches en précisions, les designs à la fois mystérieux et menaçants des démons... Posuka Demizu fait incontestablement partie de ces nouveaux talents du manga grâce à The Promised Neverland. Outre les nombreuses révélations qui aiguisent l'appétit de ce volume, la dernière partie se clôture avec suspense et force... La guerre est déclarée et la stratégie est de mise face aux insatiables démons régissant Goldy Pond. Voir quelques gamins d'à peine 12 ans manier quelques lourdes mitrailleuses peut faire un peu sourire. Cela peut paraître un petit peu grandiloquent mais on suspend volontairement notre incrédulité devant les lourds enjeux de cette série. Un volume réussie pour une série qui s'étoffe sans relâchement. Oui, The Promised Neverland continue à faire pratiquement un sans-faute...

AnneClaire29

Le 31/01/2020

Ce tome met en avant le personnage de Lucas qui a su fédérer et entraîner les enfants pour le moment de la rébellion et de la fuite de Goldy Pond. Emma et Lucas découvre enfin ce que William Minerva a caché pour eux, qui il est et pourquoi il a voulut les aider. Un tome riche en rebondissements et en action. Les enfants vont enfin pouvoir mener à bien leur plan pour échapper aux monstres de Goldy Pond mais la tâche s'annonce ardue.

Titteuf

Le 30/12/2019

J’ai enfin repris la lecture de cette série. Le tome 9 est vraiment à la hauteur des précédents. C’est toujours aussi dynamique avec autant de rebondissements... On ne s’ennuie pas une seconde !!! Le scénario tient toujours aussi bien la route. Le graphisme est top et en parfaite adéquation avec le scénario. Par contre toujours un peu de mal avec certaines expressions du visage mais il y en a de moins en moins. Les planches bonus ne sont pas toujours bien positionnées avec un contenu pas forcément intéressant pour l’intrigue. Par contre il y a dans ce volume plusieurs passages traitant de certains personnages qui sont très bénéfiques car ils complètent bien l’intrigue.

Labibliothequedemarjorie

Le 21/12/2019

Les tomes 5 à 9 nous projettent à ce fameux jour : le15 Janvier 2046, jour de l'évasion. Un nouveau monde attend les enfants de l'orphelinat de Grace Field House, un monde d'humains et de monstres redoutables, celui où les hommes ne sont que du bétail. Le plan a fonctionné à merveille. Isabella ne peut plus rien faire et s'y résout. C'est le début de la course-poursuite avec les créatures qui entourent le domaine. Il faut absolument retrouver les fugitifs, ils sont quinze dont des éléments de premier choix. Mais, les enfants s'unissent et sont déterminés à survivre. Cependant, plane toujours le mystère de William Minerva, celui qui a su laisser des indices au sein de l'orphelinat. En parallèle, Isabella doit faire faire à l'incendie déclenché par les évadés. Elle se rend compte qu'il est trop tard. Ils sont presque tous partis, seuls restent les plus petits, ceux qui ne seront pas livrés avant au moins deux ans. Ce qui laisse suffisamment de temps aux plus âgés pour revenir les sauver. Quel avenir s'annonce pour Isabella qui a donné toute sa vie à élever des enfants particuliers ? Emma, Norman, Ray et tous les autres sauront-ils trouver le chemin qui les mènera à la liberté ? Les enfants ont travaillé avec sérieux et intelligence. Ils se sont entraînés et grâce à cela, ils ont acquis une belle agilité, une cohésion de groupe et des capacités hors norme pour se cacher, se défendre et semer l'adversaire. J'ai été surprise de découvrir une autre facette d'Isabella. On en apprend plus sur son histoire et on découvre comment elle en est arrivée à être désignée "maman" de Grace Field House. Elle aussi est une ancienne enfant ayant grandi à l'orphelinat. Si elle passe beaucoup de temps à contrer les plans des enfants et à les empêcher de fuir, son attitude finale est vraiment étonnante. L'ambiance change peu à peu. D'un milieu ultra fermé et protecteur, les enfants entre dans le monde de la forêt et des pièges qu'elle renferme. Le manuel laissé par William Minerva et les coordonnées géographiques à suivre leur est précieux. La seule difficulté est de rester ensemble, agir vite et déjouer le plan des ennemis. Ils doivent dorénavant apprendre à se nourrir, à chasser, à pêcher et à se chauffer. Le cadre imaginaire créé est riche et varié et les planches graphiques sont superbes. On y retrouve le côté sombre et dangereux du milieu de vie, ainsi que les craintes et les émotions des personnages. Il s'agit d'une série que j'apprécie fortement malgré la noirceur du contexte. Il me tarde de savoir si les enfants vont atteindre leur objectif et surtout sains et saufs.

Eragon29

Le 22/11/2019

Le neuvième tome déjà ! On retrouve Emma qui prépare à Goldy Pond avec les autres rescapés leur offensive : le bétail se met en chasse ! Ayant vécu des années dans ce village, Lucas et ses acolytes ont eu le temps de développer de nouvelles armes avec celles dont ils disposaient afin de se retourner contre les monstres et les tuer pour venger leurs frères et sœurs morts et gagner leur liberté. Mais quelle liberté ?... Dans l'illusion d'un potentiel village humain ? Malheureusement pour eux l'ascenseur construit par William Minerva n'est plus opérationnel il faudra trouver un autre moyen ... [masquer] On retrouve aussi avec un sentiment étrange le jeune Norman, transféré dans une ferme expérimentale dont on ne connait le but. Un sentiment étrange puisque je m'était fait à l'idée qu'il s'était sacrifié et resterait un souvenir pour Emma, ses frères et sœurs et moi-même. Enfin... je prend tout de même ce rebondissement avec enthousiasme ![masquer] Je conseil donc à tout potentiel lecteur de cette critique de commencer cette fabuleuse série si ce n'est pas encore fait !!