Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Platinum end

Volume 10
de Tsugumi Ohba , date de sortie le 02 mai 2019
Aidés d'un couple de policiers, Mirai et Saki recherchent des candidats qui ne seraient pas tombés aux mains du gouvernement et des puissances étrangères. Ils rencontrent alors Osamu Nakaumi, un jeune... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le lundi 24 février 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Aidés d'un couple de policiers, Mirai et Saki recherchent des candidats qui ne seraient pas tombés aux mains du gouvernement et des puissances étrangères. Ils rencontrent alors Osamu Nakaumi, un jeune garçon obsédé par la mort.

Caractéristiques

Titre Platinum end - Volume 10
Auteur Tsugumi Ohba
Traducteur Thibaud Desbief
Série Platinum end
Editeur Kazé Manga
Date de parution 02 mai 2019
Nombre de pages 193 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 152 g
Support Blister
ISBN / EAN 978-2-8203-3271-4 - 9782820332714

3/5

mimouski

Le 15/01/2020

Il s'avère qu'on arrive (enfin) à la fin ! Le nouvel et dernier arc débute avec le rassemblement de tous les anges sauf celui de la destruction dont on ne connaît pas encore le candidat. Le tome tombe dans des réflexions sur la vie, la mort et clairement, le petit gars dépressif et suicidaire n'a pas aidé pas à motiver la lecture de ce tome. Qu'est-ce que c'était lourd et barbant ! Les autres personnages dont Red et Yellow n'ont pas vraiment brillé dans ce tome donc bon..vivement la fin et pas du tout dans le bon sens du terme.

bouma

Le 09/01/2020

Autant le sujet de ce manga est toujours très intéressant, autant je commence à me lasser doucement. Maintenant que l'épisode avec Metropitanman est terminé et qu'un nouvel arc a été entamé, les mangakas peinent à relancer l'intrigue (à mon sens). J'espère que le prochain tome sera plus enlevé (avec notamment l'arrivée d'un nouvel adversaire qui se profile).

FabienS

Le 03/12/2019

À priori nous entrons dans le dernier arc de la série. Les deux derniers candidats entrent en scènes et sont bien diamétralement différents. Ils apportent chacun à leur façon un nouveau point de vue sur la vie et sur la mort. Osamu pense qu’il doit utiliser ses flèches pour aider les gens à se suicider tandis que Yoneda semble avoir un objectif encore mystérieux tout en ayant des réponses que les héros n’ont pas sur l’élection du nouveau dieu. Osamu est jeune et facilement influençable. Il est tellement habitué à la tristesse et à sa vie pessimiste qu’il n’accorde plus d’importance à son existence. Il n’a pas l’habitude qu’on lui donne de l’amour et ses réactions sont assez drôles lorsque cela se produit. À travers des gestes banals de Yumiki qui représente une figure maternelle ou encore les frottement d’un chat heureux, par exemple. Osamu apporte une touche de naïveté tout en étant complètement détaché de la situation. Il y a aussi le retour du thème du suicide qui a une place importante dans ce tome. Le dernier candidat, Yoneda, est quant à lui encore trop mystérieux pour être catégorisé précisément mais son âge et son rang social font de lui un personnage à part qui apportera indéniablement quelque chose de nouveau et potentiellement perturbateur. Les dessins sont toujours aussi magnifiques mais ce qui m’a le plus frappé dans ce tome 10 c’est le découpage des pages. On se rend compte de l’importance du découpage seulement quand on en a un parfait devant les yeux. Takeshi Obata est un mangaka si talentueux qu’à chaque page je suis ébahi devant sa technique. Par exemple, la scène où un chat se frotte à Osamu n’aurait pas la même signification si la page était découpée autrement. Sans compter que cette scène n’a pas de dialogue, là c’est encore un autre niveau. Un excellent dixième tome qui fait entrer la série dans son sprint final. J’ai adoré.