Prêt à feuilleter

One-punch man

Volume 14, Au bout du désespoir
de Yusuke Murata , date de sortie le 14 février 2019
Mutant a fait irruption dans le stade du tournoi d'arts martiaux et donne des cellules de monstres aux combattants pour les transformer en monstres. Suiryû, le vainqueur du tournoi, doit faire face aux... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Mutant a fait irruption dans le stade du tournoi d'arts martiaux et donne des cellules de monstres aux combattants pour les transformer en monstres. Suiryû, le vainqueur du tournoi, doit faire face aux athlètes qui se métamorphosent les uns après les autres. Et alors qu'il se retrouve en grande difficulté et que tout espoir semble perdu, un héros va arriver à la rescousse !

Yusuke Murata
Depuis peu, il m'arrive de travailler sur des affiches de films. Pour m'aider dans mon travail, j'emprunte aux sociétés de production de films des jouets qui n'ont pas encore été annoncés et comme je dois les rendre rapidement, ça m'oblige à travailler à toute allure.

Caractéristiques

Titre One-punch man - Volume 14, Au bout du désespoir
Auteur Yusuke Murata
Traducteur Frédéric Malet
Série One-punch man
Editeur Kurokawa
Date de parution 14 février 2019
Nombre de pages 203 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 168 g
Support Broché sous jaquette
ISBN / EAN 978-2-36852-717-7 - 9782368527177

4/5

Alfaric

Le 16/02/2019

Dans ce tome 14 l’Association des Monstres dévoilent enfin ses objectifs : 1) répandre la peur pour en tirer bénéfice 2) faire chanter ceux qui pourraient les arrêter 3) recruter en masse pour réaliser un coup d’État Bref, nous sommes en face d’un mouvement terroriste… Tout ce tome est construit sur l’opposition entre Mutant le général du Roi des Monstres, et Suiryû le détournement du Ramna Saotome de Rumiko Takahashi. Il passe en mode « serious business » pour affronter les artistes martiaux qui en acceptant le marché offert par Mutant sont passés du Côté Obscur de la Force, mais face à Mutant lui qui a toujours revendiqué être un fort qui agit découvre ce que fait d’être un faible qui subit avant de sombrer dans les abîmes du désespoir… Au fond de la Boîte de Pandore vous savez bien ce que l’on découvre, donc c’est tout naturellement que l’Espoir est successivement incarné par les héros boloss, par les héros beaux-gosses et par Saitama qui entre grosse déconne et epicness to the max continue de montrer l’exemple pour agrandir à chaque tome une véritable « Justice League ». Loin des combines de l’Association des Héros et des crimes de l’Association de Monstres, les deux faces de la crevardise prônant l’égoïsme à outrance, il trace sa route pour trouver une 3e voie aux antipodes du TINA reagano-thatchéro-macronien : To Be Continued avec les dessins très classes de Yusuke Murata ! (et on se demanda ce que donnerait son travail sur un récit 100% épique ^^)