Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

My hero academia

Volume 8, Momo Yaoyorozu : l'envol
de Kohei Horikoshi , date de sortie le 13 avril 2017
Épisode 8

Les vacances approchent, et avec elles le camp d'été spécial concocté par Yuei ! Passage obligé avant cet événement : l'épreuve pratique de fin de trimestre. Seulement, cette a... Lire la suite

Livraison estimée le mardi 29 septembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Épisode 8

Les vacances approchent, et avec elles le camp d'été spécial concocté par Yuei ! Passage obligé avant cet événement : l'épreuve pratique de fin de trimestre. Seulement, cette année, ce ne sont pas des robots que les seconde vont devoir affronter, mais leurs propres professeurs !

Pour Katsuki et Deku, opposés à All Might, le défi est de taille. Même si les deux rivaux réussissent enfin à travailler en équipe, difficile de savoir si leur stratégie portera ses fruits... Contre des héros surentraînés, les adolescents sauront-ils sortir leur épingle du jeu ?

La nouvelle génération de super-héros du Shonen Jump débarque enfin !

Caractéristiques

Titre My hero academia - Volume 8, Momo Yaoyorozu : l'envol
Traducteur David Le Quéré
Collection Shonen
Editeur Ki-oon
Date de parution 13 avril 2017
Nombre de pages 180 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 178 g
Support Broché sous jaquette
ISBN / EAN 979-10-327-0075-4 - 9791032700754

4,2/5

Saiwhisper

Le 03/01/2019

Wow, ça se lit vraiment d’une traite ! Voilà une suite plutôt sympathique, en particulier vers la moitié de l’ouvrage où Izuku va se trouver en bien mauvaise posture ! J’ai vraiment aimé cette partie où, lors d’un moment de calme, les héros vont faire une petite virée en ville… Hélas, Tomura Shigaraki déguisé en « fan », va venir lui faire la conversation… L’échange est tendu, intense, sombre et stressant. On se demande ce que veut ce super-vilain et quel sera le dénouement de cette rencontre… En tout cas, j’ai vraiment hâte qu’il fasse une future apparition, car c’est un antagoniste vraiment tordu ! Comme le titre de ce tome l’indique, l’histoire va faire un bref point sur Momo. Apparemment, la demoiselle n’a vraiment pas confiance en elle ce qui, je dois le reconnaître, m’a surprise. Elle est jolie, vive et débrouillarde. Or, elle avait plutôt l’air d’être bien dans ses bottes dans les premiers opus… De plus, sa petite tenue sexy dévoilant la majeure partie de sa poitrine et ses longues jambes fines ne donnent pas l’impression d’une jeune fille intimidée ou ayant peu confiance en elle… Bien au contraire ! En tout cas, cette petite remise en question va lui permettre de se mettre à l’épreuve grâce au duel prof/élèves. Elle va réellement montrer qu’elle est aussi douée que rusée. De façon générale, toute la classe de seconde va se surpasser, montant ainsi un échelon supplémentaire. Les combats sont bien menés et on en demanderait encore ! J’aime toujours autant voir les protagonistes progresser néanmoins, j’espérais que l’intrigue gagnerait un peu plus en tension, notamment avec Tomura Shigaraki… De ce fait, le dernier chapitre ne m’a pas forcément convaincue ! On est de nouveau sur un temps calme avec un entraînement drastique pour renforcer son alter. Les Wild Wild Pussycats ne m’ont pas amusée, si bien que j’espérais que la scène du camp d’été se termine rapidement… Heureusement, la présence de nouveaux méchants a changé la donne… Mais je vous en parle davantage dans le neuvième tome que j’ai lu juste après celui-ci et que j’ai adoré !

Tachan

Le 25/07/2018

Encore une fois, je trouve le titre peu parlant vu la petite place qu'il occupe dans le tome... Celui-ci est en grande partie consacré à l'examen de fin de trimestre des secondes. J'ai bien aimé voir les duos affronter leurs professeurs en fonction des besoins qu'ils avaient. Le hic, c'est que tout va trop vite, est trop succin et que ça manque de développement alors que ça aurait pu être très intéressant. On se concentre encore et toujours sur les mêmes, dommage. Heureusement, comme d'habitude, l'auteur sait rebondir ensuite pour bien nous faire sentir que leur monde est en train de changer avec les super vilains. On a donc droit à une rencontre bien flippante entre Deku et Shigaraki (l'homme au visage masque par une main) et surtout l'annonce d'un super entraînement lors du camp d'été pour qu'ils puissent obtenir leur permis provisoire. L'histoire continue donc à se développer autour de la menace des super vilains que nos jeunes héros vont devoir affronter et pour cela, ils doivent s'endurcir. Avec en prime, les graines semées sur le passé d'All Might et son pouvoir, on n'a pas fini d'avoir envie de lire la suite.

myormerod

Le 15/08/2017

Comme toujours avec My Hero Academia, on ne s’ennuie pas une seule seconde et c’est bien ce que j’adore. Ce tome 8 est vraiment génial où professeur et élèves s’affrontent. Il fut tout à fait intéressant de voir le combat des uns et des autres, de voir leurs réactions face à l’adversité que leur avaient préparé les enseignants. J’ai beaucoup ri avec Minoru et son esprit tellement tordu. Mon combat favori a été celui de Shoto et Momo ou la jeune femme m’a surprise par ses réflexions et son comportement. Momo que je ne connaissait pas bien est remonté dans mon estime. Voir Izuku et Katsuki se bastonner contre All Might a été bien divertissant aussi, je dois l’avouer, mais ce qui m’a le plus stupéfaite est l’apparition d’un vilain sans qu’on s’y attende. Le moment était tellement intense que j’en suis encore toute retournée. En bref un tome surprenant et qui détient lui aussi son lot de rebondissements.

balloonvenus

Le 08/06/2017

Les combats de fin d'année se terminent et même si des élèves n'ont pas réussi à passer l'épreuve, tout le monde se rendra en camp d'été. Alors que les apprentis héros vont faire du shopping en vue de leur séjour, Izuku est abordé par Tomura. Ce dernier confirme sa haine d'All Might. A cause de cette rencontre, la destination finale du camp d'été est modifiée. Un tome riche en rebondissements et en action qui se lit d'une traite.

Alfaric

Le 13/04/2017

Dans ce tome 8, intitulé "Momo Yaoyorozu : l’envol", l’examen de fin trimestre continue et les enseignants affrontent leurs élèves sans leur faire aucun cadeau, car l’épreuve est autant destiné à leur apprendre à travailler en équipe car dépasser leurs faiblesses… All Might prépare Izuku autant à devenir son successeur que le futur leader de la Justice League, et Eraser n’oublie pas qu’avant d’être un professeur il est aussi un être humain donc il fait tout poru que Momo qui est plein doute depuis un paquet de chapitres retrouve enfin confiance en elle… Ce passage de la série est encore une fois très bon, la narration mélangeant flashbacks, flashforwards, twists et cliffhanger pour booster le suspens !(et mentions spéciales à Minoru le vil manipulateur qui pour une fois laisse les nichons de côté pour triompher, et le principal Nezu qui s’éclate un peu trop dans le rôle de génie du mal, lui le rongeur qui grâce à son alter est désormais aussi intelligent qu’un Lex Luthor ^^) La série a trouvé son rythme de croisière : cours, entraînements, intrigues et complots des super-vilains sociopathes, révélations sur le « One for All » et sur le « All for One », et on varie les plaisirs en mettant successivement en avant tel ou tel personnage de la team Izuku qui ont tous des passés différents et des motivations multiples… Au final tout le monde se retrouve au camp d’été chez les super-héros écolos des Wild Wild Pussycats, et notre héros doit faire face à une situation inédite : ramener l’espoir chez un enfant qui déteste les héros parce ses parents sont morts en héros… Pour finir, une histoire bonus où l’interview commune de Midnight et Mountain Lady tourne au crêpage de chignon puis au catfight : pour Minoru, c’est la meilleure émission de tous les temps… Oui le fanservice est bien visible, mais contrairement à d’autres le mangaka l’assume sans en abuser !