Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Dragon ball (sens de lecture japonais)

Volume 3, L'initiation
de Akira Toriyama , date de sortie le 15 février 2010
Tortue Géniale, le grand maître des arts martiaux, fait travailler dur ses deux disciples. Sangoku et Krilin doivent se surpasser s'ils veulent un jour remporter le grand championnat du monde.
Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 04 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Tortue Géniale, le grand maître des arts martiaux, fait travailler dur ses deux disciples. Sangoku et Krilin doivent se surpasser s'ils veulent un jour remporter le grand championnat du monde.

Caractéristiques

Titre Dragon ball (sens de lecture japonais) - Volume 3, L'initiation
Série Dragon ball
Collection Shonen manga
Editeur Glénat
Date de parution 15 février 2010
Nombre de pages 96 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 135 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7234-3464-5 - 9782723434645

4,3/5

py314159

Le 01/04/2018

Fini la chasse aux dragon ball, place à l'entrainement avec Krilin auprès de Kamé Sennin. Troisième opus réussi. Les gags sont toujours là mais l'intrigue est plus structurée et donc beaucoup plus intéressante.

Alfaric

Le 25/02/2015

Le tome 3 commence directement par l'arrivée du personnage de Krilin, parodie cartoonesque du célèbre acteur hongkongais Gordon Liu. Son personnage de moine Shaolin San Te souhaitait devenir plus fort pour pouvoir protéger la veuve et l'orphelin (un peu comme le Goku adulte quoi ^^), mais Krilin lui souhaite devenir pour plus fort pour impressionner les filles (alors qu'il va changer au contact du naïf et généreux Goku, et que c'est grâce à ses qualités humaines, forgées aux côtés de son ami de toujours, qu'il va emballer une femme fatale vachement plus forte que lui, et c'est peu cas de le dire… ^^). C'est en duo que Goku et Krilin se mette en quête d'une meuf pour Kamé Sennin. Et c'est là qu'Akira Toriyama introduit le très cool personnage de Lunch la schizophrène dans une scène de braquage de cavale très réussie ! La douce et naïve fille aux cheveux bleus se transforme en Bonnie Parker / Sarah Connor aux cheveux blonds et vice-versa au moindre éternuement. J'ai toujours adoré ce personnage très drôle, qui est la synthèse parfaite entre le manga japonais et le cartoon américain. Je ne vous raconte pas comment je m'éclate avec les personnages féminins de Yoshihiro Togashi qui sont un peu ses héritières ! La majeure partie du tome est consacré aux traditionnelles séances d'entraînement, appelées aussi power up shonenesque, qui ici sont carrément un détournement du film "La 36e Chambre de Shaolin" avec Kamé Sennin dans le rôle du vénérable mais impitoyable sifu ! Akira Toriyama connait ses classiques… ^^ Puis débute le 21e Tenkaichi Budokai qui va poser toutes les codes du tournoi de shonen. Goku et Krilin passe les épreuves de qualification en affrontant parodies de catcheurs, monstres cartoonesques et détournements de héros de films de kung-fu (tout le monde repéra celui de Bruce Lee, aux connaisseurs de repérer les autres ^^). Malheureusement le début du tableau final et la fin du tome sont consacrés au combat entre Krilin et Bactérie qui n'est que gags pipi-caca-prout… Allez courage, c'est une des dernières séances de toilet humour de la série ! Il va sans dire que c'est toujours un plaisir pour les yeux avec cette expressivité de tous les instants, ces arrière-plans soignés (Akira Toriyama n'utilise aucune trame : c'est dingue de qualité !), ces cadrages travaillés et cette mise en scène plein de lisibilité : tout est très clair, très storyboardé donc très cinématographique.

garrytopper9

Le 23/03/2014

Voici un troisième tome, plus calme que le précédent mais qui voit apparaitre Krilin, personnage emblématique de la série qui suivra son ami Son Goku sur toutes ses aventures ! S’ensuit un entraînement très drôle qui deviendra célèbre suivi du début du premier tournoi de la série qui lui aussi restera dans les annales ! La naïveté de Songoku est sans limite, la rencontre avec Lunch est très très drole, de même que les premiers matchs du tournoi qui n’ont pas grand chose de sérieux mais qui se dégustent avec un plaisir sans cesse renouvelé à chaque lecture ! C’est avec le recul que nous en prenons conscience que nous lisons là le début d’une grande épopée qui va s’étendre sur des dizaines de tomes !