Prêt à feuilleter

Dragon ball

Volume 28, Trunks
de Akira Toriyama , date de sortie le 27 août 1997
Les dragons balls sont des boules de cristal magiques. Celui qui les réunit invoque un dragon qui réalisera son voeu.
Lire la suite

En stock

Livraison estimée le mardi 24 septembre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les dragons balls sont des boules de cristal magiques. Celui qui les réunit invoque un dragon qui réalisera son voeu.

Caractéristiques

Titre Dragon ball - Volume 28, Trunks
Série Dragon ball
Collection Manga
Editeur Glénat
Date de parution 27 août 1997
Nombre de pages 192 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 155 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7234-2346-8 - 9782723423465

4,3/5

Alfaric

Le 01/07/2015

Ayant subi son ordalie face à Piccolo Senior, ayant été au bout de sa philosophie humaniste voire chrétienne en pardonnant à Piccolo Junior, le pure et naïf Goku n’est plus seulement le nouveau Perceval ou le nouveau Galaad, il est désormais le héros défenseur de la Terre, le nouveau Kal-el / Superman ! Yeah !!! [masquer]Végéta reprend le rôle du général Zod, Piccolo celui de Jon’z Jon’z, Freezer celui du supervilain galactique Darkseid, Cell celui de Brainiac (et Boo celui du Monitor / Anti-Monitor ?)… Confronté à celui qu’il aurait du être (un prince de l’espace arrogant et suprématiste ne jurant que par la loi du plus fort), Goku est confronté à ses choix pour finalement se retrouver conforté dans ses choix : il sera le défenseur de le Terre, même s’il ne doit en récolter aucune gloire (Mr Satan/Hercule récoltant toujours les lauriers de ses exploits). Mieux son fils Gohan, endossant le lourd fardeau de son père naturel Goku, va prend conscience des dures réalités de la vie sous la houlette de son père adoptif Piccolo Junior, pour devenir à son tour le défenseur de la Terre… Il y a une scène magnifique quand Gohan est persuadé que Goku a perdu face à Freezer : Bulma le supplie de fuir avec lui, mais lui déclare qu’il est le fils de San Goku et que c’est à son tour de combattre les forces obscures de la crevardise. Mieux il a un vrai passage de témoin : quand Gohan, le bras cassé, affronte Perfect Cell pour l’avenir de la Terre, il ne fait que reprendre le flambeau de Goku, qui le bras cassé avait affronté Piccolo Senior pour l’avenir de la Terre. Oui, avec les Saïyens destructeurs de mondes on tombe dans le grosbillisme, mais quel est le message au final ? On suit Goku dont les ambitions sont d’être un bon ami, un bon mari, un bon père et de se dresser contre le mal partout il œuvrera. Et cette philosophie de la vie ce n’est le pur et naïf Goku, véritable Perceval des modernes, qui va nous la l’exposer, non c’est l’égoïste et ambitieux prince de l’espace Végéta qui nous la montrer en l’adoptant à son tour puisque plus le temps va passer et de plus en plus à Goku il va ressembler… Ni compromission, ni reddition, ni retraite… Goku défendra les siens et les terriens jusqu’ bout sans pour autant renoncer aux valeurs en lesquelles il a toujours cru et avec lesquelles il ne transigera jamais : liberté, égalité, fraternité… ou la mort ! Tremblez tyrans cosmiques, super-cyborgs, horreurs bio-mécaniques et monstres mythologiques : mieux qu’Hercule, Samson ou Superman, Goku Pendragon et les artistes martiaux de la Table Ronde sont là pour vous bottez les fesses ! Justice for all, justice forever !!![/masquer] Suite et fin du combat épique et désormais culte opposant Goku le Super Saïyen à Freezer le tyran intergalactique ! Et malgré la colère et la violence, jusqu’au bout Goku ne transigera pas avec ses principes humanistes, Freezer finissant par se condamner lui-même tandis que Goku tente désespérément de quitter une planète Namek sur le point d’exploser… En guise de transition, Akira faisant en 1 chapitre ce que d’autres auraient mis 1 ou 2 tomes à délayer, la team Goku s’affaire pour ramener leur leader à la vie avec les dragon balls des Nameks… Sauf que Goku n’est pas mort, il est en voyage d’apprentissage martial à travers la galaxie ! ^^ Début ensuite directement, et en fanfare l’arc des cyborgs. La team Goku, désormais augmenté de new Piccolo et de Végéta, doit faire face à une expédition de représailles menée par le souverain de la planète Cold et son fils transformé en cyborg. Sauf que les ennemis de la Terre se font tous éclater en un coup par un nouveau et mystérieux super saïyen… Que de moments cultissimes pour les amoureux du manga shonen, et ce n’est que le commencement ! Car là où d’autres auraient teasé sur des mystères mystérieux durant des tomes et des tomes, Akira Toriyama balance toute de suite le sauce : Trunks est un visiteur du futur venu les avertir qu’un péril bien plus grand que la team Freezer les menace et révèle tous ses secrets à Goku revenu sur Terre (et donc aux lecteurs !). Grâce au visiteur du futur, Goku ne meurt pas d’une maladie cardiaque rare et pourra ainsi faire face avec amis à la menace des cyborg... Un homme averti en vaut deux et c’est après une ellipse de 3 ans d’entraînement intensif, donc de power-up, que nous retrouvons tout lemonde à 9 km au sud-ouest de la capitale du sud pour accueillir comme il se doit les nouveaux super vilains de la saga. Et on apprend que durant ce laps de temps, l’intrépide Bulma a pécho Végéta et lui a fait un enfant dans le dos : serait-ce lui le mystérieux super saïyen venu du futur ? blink

Takateru

Le 16/06/2015

Après le combat titanesque opposant Freezer à Goku, le calme semble être revenu. Pourtant l'arrivée d'un jeune homme sur Terre va tout changer. En avant pour la saga des cyborgs !!!

garrytopper9

Le 24/03/2014

Fin d’un cycle, début d’un autre ici ! Et on continue à aller de surprises en surprises ! Toriyama ne manque décidément pas d’idées. Il conclut dans un premier temps le combat titanesque opposant Goku à Freezer, et même là, alors que l’issue semblait jouée, il continue de nous proposer de multiples retournements de situations, jusqu’au cataclysme final…de quoi nous retourner !