Prêt à feuilleter

Les aventures de Blake et Mortimer : d'après les personnages d'Edgar P. Jacobs | La vallée des immortels

Volume 1, Menace sur Hong Kong
de Yves Sente , date de sortie le 16 novembre 2018
Les aventures de Blake et Mortimer d'Edgar P. Jacobs

Le secret de l'Espadon (1, 2, 3)

Le mystère de la grande pyramide (1, 2)

La marque jaune

L'éni... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les aventures de Blake et Mortimer d'Edgar P. Jacobs

Le secret de l'Espadon (1, 2, 3)

Le mystère de la grande pyramide (1, 2)

La marque jaune

L'énigme de l'Atlantide

S.O.S. Météores

Le piège diabolique

L'affaire du collier

Les 3 formules du professeur Sat(...) (1, 2)

Du même auteur

Le rayon « U »

Par Jean Van Hamme et Ted Benoit

L'affaire Francis Blake

L'étrange rendez-vous

Par Yves Sente et André Juillard

La machination voronov

Les sarcophages du 6e continent (1, 2)

Le sanctuaire du Gondwana

Le serment des cinq lords

Le bâton de plutarque

Le testament de William S.

Par Jean Van Hamme, René Sterne et Chantal de Spiegeleer

La malédiction des trente deniers (1)

Par Jean Van Hamme et Antoine Aubin

La malédiction des trente deniers (2)

Par Jean Dufaux, Antoine Aubin et Étienne Schréder

L'onde septimus

Par Yves Sente, Teun Berserik et Peter Van Dongen

La vallée des immortels (1)

Caractéristiques

Titre Les aventures de Blake et Mortimer : d'après les personnages d'Edgar P. Jacobs | La vallée des immortels - Volume 1, Menace sur Hong Kong
Auteur Yves Sente
Date de parution 16 novembre 2018
Nombre de pages 56 pages
Dimensions 31,00 cm x 24,00 cm
Poids 517 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 978-2-87097-244-1 - 9782870972441

4,3/5

Guillaume72

Le 24/11/2018

Je dois l'avouer, un Blake et Mortimer, pour moi c'est une madeleine de Proust, cela me rappelle ma jeunesse et je ne eux m'empêcher de me précipiter sur le dernier sorti. Pour ce 25ème album, je me suis fait un petit plaisir, je me suis acheté une version bibliophile sortie à 7 000 exemplaire numérotés, avec un exlibris et des pages en plus, notamment quelques doubles pages qui me rappellent les albums de l'espadon ainsi que du texte en plus. Du côté de l'histoire, on est dans les albums que je préfère : ceux qui mêle l'histoire de nos héros avec l'Histoire avec un grand H. Nous voici donc déplacés dans le temps propre à la série, à l'époque qui suit les albums de l'espadon, après la chute de l'empire jaune. Nos héros se trouvent plongés dans l'histoire de la Chine antique et plus exactement celle du premier empeur Qin Shiuangdi. Le contexte historique est très très bien exploité dans une intrigue complexe à souhait. C'est l'occasion de découvrir la Chine la plus antique, mais également l'histoire de la Chine de ce début de XXème siècle, celle des concessions étrangères et des luttes entre impérialistes et communistes avec le poids très présent des triades : ces redoutables sociétés secrètes. Les auteurs nous livrent une intrigue archéologique qui sont celles que je préfère. Toutes les doubles pages ne sont pas superbes, mais quelques une le sont vraiment comme celle de Blake sortant de son spitfire. J'ai vraiment passé un excellent moment avec cet album entre les mains. Mon fils s'est précipité sur l'exlibris qui va certainement finir dans un sous verre accroché à un mur de sa chambre. Bref, c'est la passation père fils qui commence avec ce monument de la BD. Je ais que les albums de cette série font toujours des déçus et des ravis, je me classe concernant celui ci dans la seconde catégorie.

Domichel

Le 18/11/2018

La sortie d'un nouvel album de Blake et Mortimer est TOUJOURS un événement ! Pour plusieurs raisons… - Pour les plus fidèles de cette série, c'est une nouvelle pierre à l'édifice qu'Edgar P. Jacobs a commencé en 1946, en épisodes dans le journal de Tintin, et dont le premier album sortira en 1950 : le tome 1 (sur 2) du « Secret de l'Espadon ». - Ensuite (contrairement à Hergé) de son vivant, Jacobs n'avait pas empêché la suite ou la reprise de ses héros après sa mort et c'est Bob de Moor, fidèle parmi les fidèles de l'équipe Hergé, qui reprendra et terminera « Les 3 formules du Professeur Sato » en 1990. Et ce fut là que le compteur des albums se débloqua ; en 1996 une nouvelle équipe (Jean van Hamme Ted Benoît) sortit « L'Affaire Francis Blake » et depuis ce n'est pas moins de onze auteurs qui se penchèrent sur les aventures de nos héros. En voici deux de plus cette année : sur un scénario bien cousu d'Yves Sente qu'on connaît déjà, le dessin est exécuté avec talent par Peter van Dongen, déjà rompu à la BD, et Teun Berserik, petit nouveau dont on ne sait rien ou presque… - Enfin si les lecteurs vieillissent sans répit, les héros de papier, pour la plupart, ne prennent pas une ride, et les auteurs de Blake et Mortimer situent leurs aventures globalement dans la même période, de 1944 pour « le Bâton de Plutarque » présageant la guerre contre Basam Dadu, jusqu'en 1971 avec les deux tomes de “Sato” évoquant les débuts de l'intelligence artificielle. Voici donc le dernier album titré « Menace sur Hong-Kong » premier tome d'un dyptique : « La Vallée des Immortels », pré-publié cet été dans Ouest France. Alors que sur un quai du fleuve YangTsé une agitation intense anime le port de Nankin, quatre bateaux sont en phase de chargement de nombreuses et lourdes caisses contenant (on le sait très vite) des trésors archéologiques que le conservateur du musée du Palais Impérial veut soustraire aux futurs maîtres d'une Chine nouvelle. En effet face à l'envahisseur nippon, les armées nationalistes de Tchang Kaï-chek sont également aux prises avec celles communistes de Mao Zedong, et d'autres seigneurs locaux, tels le Général Xi-Li, qui se voient déjà au pouvoir. Or une autre tempête se lève sur le fleuve jaune et c'est en catastrophe que les bateaux commencent à naviguer en direction de Taiwan. La disparition d'un des navires complique encore l'intrigue… Pendant ce temps nos deux héros, Blake Mortimer et leur escadrille d'Epadons achèvent de délivrer le monde de la menace de Basam Dadu, ruinant ses projet d'Empire Jaune. On les retrouvera quelque temps plus tard dans un Londres dévasté, vite rejoints par un historien chinois… Dès la couverture on sait que les auteurs ont pris beaucoup de plaisir à situer leur histoire en Chine. Un clin d'oeil appuyé au Lotus Bleu dans lequel Tintin se fait transporter dans un pousse-pousse (pourquoi ce nom alors que le conducteur tire l'engin ?). Plus tard au bar de la colonie britannique de Hong-Kong un certain Gibbons, américain à la mine revêche, salue Mortimer, et d'autres détails (comme le père Odilon de Yann et Verron) ponctuent le récit de manière plaisante pour les anciens (et fidèles) lecteurs que nous sommes. Au bout de 56 pages de rebondissements plus ou moins surprenants, on reste en haleine car à l'instar de Jacobs pour « L'Espadon » ou « La Grande Pyramide » le suspense est évidemment à son comble en attendant la sortie du deuxième tome dans combien de temps ?

Polars_urbains

Le 18/11/2018

Les scénaristes et les dessinateurs qui se lancent dans l'aventure consistant à perpétuer les exploits de Blake et Mortimer ont bien compris la méthode d'Edgar P. Jacobs. Yves Sente n'hésite donc pas à remplir abondement les phylactères et à fournir moult détails qui laissent parfois le lecteur un peu étourdi. Quant à Berserik et à van Dongen, ils sont très à l'aise dans la ligne claire et leur graphisme est superbe. Ceci dit, l'histoire est plutôt compliquée mais les habitués de la série ont l'habitude. Ils retrouveront par ailleurs avec plaisir des personnages clés de l'oeuvre : le dictateur Basam-Damdu et le colonel Olrik pour les méchants, Nasir pour les bons. Plus quelques machines volantes mythiques comme l'Espadon ou l'Aile rouge. Bref, nous sommes revenus aux fondamentaux et au premier opus Le secret de l'Espadon. La vallée des immortels n'est certainement pas pour les néophytes. Car parmi les volumes publiés par différents auteurs après Les trois formules du professeur Sato, le dernier album de Jacobs, entre ceux qui poursuivent la série et ceux qui intercalent une nouvelle intrigue au sein des aventures du capitaine et du professeur (comme dans La vallée des immortels) il convient de naviguer avec quelques repères. Ceux qui suivaient les premières aventures des deux Britanniques dans le Journal de Tintin seront plus à l'aise trouveront sans aucun doute de quoi les ravir. A lire bien évidemment (pour les néophytes cités pus haut, envisager de lire préalablement le secret de l'Espadon) et certainement à relire pour plus de compréhension. A signaler que la version « bibliophile », certes un peu plus chère, vaut l'achat pour ses grandes illustrations intercalées.