Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Les aventures de Blake et Mortimer : d'après les personnages d'Edgar P. Jacobs | La vallée des immortels

Volume 2
de Yves Sente , date de sortie le 22 novembre 2019
Pendant que Mortimer est kidnappé par les sbires du général Xi-Li qui l'emmènent dans son repaire secret, le capitaine Blake, aidé de l'agente nationaliste chinoise Ylang Ti, part à la recherche de son... Lire la suite
 

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 30 janvier 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Pendant que Mortimer est kidnappé par les sbires du général Xi-Li qui l'emmènent dans son repaire secret, le capitaine Blake, aidé de l'agente nationaliste chinoise Ylang Ti, part à la recherche de son ami qui a pu semer des indices derrière lui. Han-Dié, l'archéologue nationaliste, trahit son gouvernement en vendant des documents historiques rares au seigneur de guerre.

Caractéristiques

Titre Les aventures de Blake et Mortimer : d'après les personnages d'Edgar P. Jacobs | La vallée des immortels - Volume 2
Auteur Yves Sente
Date de parution 22 novembre 2019
Nombre de pages 56 pages
Dimensions 31,00 cm x 24,00 cm
Poids 512 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 978-2-87097-281-6 - 9782870972816

4/5

Domichel

Le 29/11/2019

On l'attendait depuis un an… La seconde partie de ce nouveau diptyque de Blake et Mortimer, « La Vallée des Immortels », reste bien dans la veine du premier tome grâce à nos trois auteurs qui ont travaillé leur histoire sur la longueur. Comme savait le faire feu E.P. Jacobs, après la révélation de l'identité de Mister Chase, et la disparition de Mortimer, nous étions “quasiment haletants” quant à la suite de l'histoire. Les ficelles du passé ont bien resservi. L'histoire en deux tomes (l'Espadon, la Grande Pyramide), l'espionnage militaire (L'Espadon), la disparition d'un des héros, (Pyramide, Sato), l'enquête scientifique qui part en fantastique (le Piège Diabolique), l'apparente victoire du camp du mal (Espadon et d'autres)… Jusqu'ici tout est conforme à la tradition et pourrait contenter le lecteur lambda. Même les clins d'oeil aux autres auteurs ponctuent le dessin et le scénario, entre autres un certain “Tchang” habillé de la même façon que dans le Lotus Bleu… La copie rendue est plus qu'honnête et beaucoup d'autres auteurs devraient s'en inspirer pour la densité de l'aventure et du scénario. Côté dessin, rien à reprocher non plus, c'est vraiment travaillé dans le détail. Le regretté Bob de Moor qui s'était attelé avec courage à la reprise de « Sato 2 », n'avait pas la même précision et pourtant l'âme des personnages était là. Alors quoi ? Eh bien à mon goût (je suis difficile certes) il manque quelque chose ; un supplément de folie, une étincelle qui fait tout partir dans le grandiose et la grande aventure, une force invisible qui emporte le lecteur comme je l'ai été en lisant “Le Mystère de la Grande Pyramide”, et plus encore “La Marque Jaune” : le summum de la BD ! Alors bravo aux auteurs pour cette belle histoire, chapeau, mais pas bravissimo. À lire de toute urgence quand même

culturevsnews

Le 27/11/2019

..Et voilà la fin du début de la vallée des immortels! Mortimer d'un coté ,Blake de l'autre, finiront comme prévu par se rejoindre et terminer l'aventure ensemble! Cette histoire à pour une fois fois une fin mitigé .D'une part la chine deviendra bien communiste ,mais de l'autre ,les efforts de Mortimer, qui croisera les chemins de l'immortalité , pour récupérer et sauver les parchemins concernant l’authenticité du premier empereur de l'empire du milieu ne seront pas récompensés! L'histoire manque d'action,voir de relief :l'immortalité est elle une chimère ou une réalité? On a l'impression de voir Mortimer comme spectateur ,et non comme acteur de ses aventures....Souvent l'histoire donne à penser que tintin pourrait apparaître ,tant les similitudes avec "le lotus bleu" sont omniprésentes ,ainsi que le personnage du père Odilon qui ressemble au père blanc dans "tintin au congo".Reste le dessin qui ,comme dans le tome 25,est "fait" par messieurs Berserik Van Dongen,qui à quelques exception prés ,ont réussi a "apprivoiser" le style de Jacobs. Par contre,pour ce qui est du dessin de couverture ,c'est un ratage complet!( le dragon du tome 1 des "trois formules du professeur sato "est plus réaliste que les deux "espèces de gros lézards " qui figurent sur cette couverture). Pourquoi ne pas avoir gardé la couverture de l'édition "bibliophile"?Il serait bon que Sente arrete de vouloir scénariser ,car il en arrive à se parodier lui même,tant les aventures se ressemblent d'albums en albums...En espérant que "huit heures à berlin" (titre provisoire) de Fromental,Bocquet Aubin ,qui sortira en 2020,nous permette de retrouver nos héros tel qu'on les aime, c'est à dire aventureux et plein d'humour à 100%

HORUSFONCK

Le 24/11/2019

La suite des aventures de Blake et Mortimer à Hong Kong. Le bon professeur, kidnappé dans l'épisode précédent, se retrouve aux mains d'un seigneur de guerre qui se rêve en nouvel empereur de Chine! Il est jeté en cage, et retrouve le brave Nasir dans un sale état! Et que ne fera-t-il pas pour le sauver d'une mort certaine? Il va falloir la jouer fine. Il y a une Aile rouge à remettre en état de marche pour le seigneur de guerre et des perles d'immortalité à trouver dans ce millième bras du Mekong! Heureusement, l'avidité de Monsieur Chou et son goût pour les émeraudes du premier empereur va grandement aider le professeur! Blake, de son côté, va tout mettre en oeuvre pour retrouver Mortimer ( ce sont les aventures de Blake et Mortimer, ne l'oublions pas). Il lui faudra partir fissa sur les traces de son ami, à partir d'un message laissé par Mortimer. Entre histoire, dragons,rêve et légende; Mortimer devra parvenir à: - Sauver Nasir - Sauver Hong kong - Empêcher un vieil ennemi de se barrer avec un prototype militaire volant et secret. Un album riche en scénario, mais dont le dessin (surtout celui des personnages) marque une légère baisse graphique et donc une étoile en moins de ma part.

Guillaume72

Le 23/11/2019

Excellent second tome de la vallée des immortels. J'attendais la sortie avec impatience et dès sa sortie, je me suis précipité. Je n'ai pas été déçu. C'est surtout l'intrigue que je trouve bien construite. J'apprécié surtout les trames historiques et archéologiques des aventures de Blake et Mortimer. Cette fois, nous sommes donc dans la chine du premier empereur autour du récit d'une chroniquer sur les guerres menées par cet empereur et la suprématie de ses armées grâce à l'arbalète. Il aurait été tentant de baser entièrement la trame scénaristique autour du tombeau de Qin Shiuangdi, mais notre scénariste sait qu'à l'époque où son histoire se déroule, ce tombeau n'a pas encore été découvert... Il invente donc un autre fond historique qui se révèle passionnant. L'histoire nous entraîne dans une partie reculée de la Chine, où l'on trouve des missionnaires et les fameuses triades ou encore les seigneurs de la guerre. Elle s'articule avec les autres albums de la série. Les dessin sont bons et s'inscrivent dans la tradition de Jacobs, même si ici ou là, nous repérons quelques imprécisions ou déformations sur les objets ou personnages dans l'arrière plan. Cela reste un excellent album, l'un des meilleurs à mon sens depuis la reprise par les post-Jacobsiens avec d'autres comme le serment des cinq lords.

Bigmammy

Le 22/11/2019

Un an jour pour jour après la parution du premier tome de cette nouvelle aventure de Blake et Mortimer par une nouvelle équipe - à part Yves Sente - voici la suite et la fin de cet épisode qui se situe en 1949 dans le sud de la Chine et plus particulièrement entre Kunming et Hong Kong. Quand on sait qu'il faut au minimum deux ans pour produire une telle oeuvre, on reste stupéfait de constater le sens inouï de l'opportunité qui a saisi les promoteurs de cette narration, qui paraît aujourd'hui en pleine crise de Hong Kong. Malgré le caractère fantasmagorique et onirique de cette fable, l'intérêt majeur de ce nouvel opus est donc de se situer en Chine, à l'époque charnière des derniers seigneurs de la guerre et de la lutte à mort entre les chinois nationalistes de Tchang Kaï Tchek et les communistes de Mao Zedong. C'est un contexte historique très peu étudié, et pourtant qui explique bien des positions d'aujourd'hui. A ceux qui veulent comprendre, il reste à creuser davantage ... Ici, toutefois, nous naviguons ici dans l'imaginaire total. Les vieilles légendes chinoises, les dragons, les pandas, les crocodiles ... Avec une foule de réminiscences des épisodes passés depuis le Rayon U, le secret de l'Espadon, SOS Météores, sans oublier Tintin et le Lotus Bleu ... Pour ma part, j'ai aussi en mémoire le film de Franck Capra (1937 (Les horisons perdus) où les rescapés d'un aéronef fracassé dans l'Himalaya découvraient la vallée de Shangri-La ... Le scénario est totalement loufoque, mais il transporte le lecteur dans la jungle du Yunnan, au sein de la colonie britannique isolée au bord de la rivière des Perles, sur les rivières boueuses qui forment le Mékong, dans des camps retranchés qui évoquent les réduits où l'armée française a souffert en Indochine, au milieu de la nature aussi luxuriante qu'hostile, avec l'évocation de rêves éveillés ... sans doute sous l'effet de substances hallucinogènes. N'oublions pas que l'armée de terre cuite enterrée à l'est de Xi'an n'a été découverte qu'en 1974 ... à la suite du forage d'un puits situé près de la tombe de Qin Shi Huang. On recherche encore aujourd'hui à situer le tumulus secret d'un grand empereur qui recèlerait des lacs de mercure liquide ... Les décors sont donc particulièrement soignés, la mise à la couleur flamboyante, les héros bien rendus ... les Chinois - bons et mauvais - plutôt anarchiques : on sent que l'administration de Mao va bientôt mettre bon ordre à cette mosaïque d'intérêts particuliers. Bref, un plaisir de lecture à prendre en plusieurs fois pour bien profiter des détails ... Pour ma part, je lis une fois rapidement, puis je reviens à différentes reprises et je découvre des "perles" passées inaperçues à la première lecture ... Et puis, année après année, je relis ces albums. Quand on est fan, on est fan !