Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La guerre des Lulus

Volume 1, 1914, la maison des enfants trouvés
de Régis Hautière , date de sortie le 19 janvier 2013
Août 1914

L'offensive de l'armée allemande au nord est de la France jette des milliers de villageois sur les routes.

Dans le désordre ambiant, quatre enfants, Lucien, Lucas, Luigi ... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le vendredi 21 février 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Août 1914

L'offensive de l'armée allemande au nord est de la France jette des milliers de villageois sur les routes.

Dans le désordre ambiant, quatre enfants, Lucien, Lucas, Luigi et Ludwig, sont oubliés lors de l'évacuation de leur orphelinat Bientôt, ils se retrouvent isolés derrière la ligne de front.

Livrés à eux-mêmes en territoire ennemi, ils s'organisent pour survivre...

Caractéristiques

Titre La guerre des Lulus - Volume 1, 1914, la maison des enfants trouvés
Editeur Casterman
Date de parution 19 janvier 2013
Nombre de pages 56 pages
Dimensions 32,00 cm x 25,00 cm
Poids 632 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 978-2-203-03442-6 - 9782203034426

5/5

Ptitgateau

Le 18/04/2019

On les appelle les « Lulus « ces quatre enfants inséparables : Ludwig, Lucas, Luigi, Lucien. On en cherchait un, on retrouvait les quatre. ..ou pas … il faut dire que ces orphelins vivaient dans une ville du nord-est de la France en 1914, et que rapidement , les habitants se voient obligés de fuir , l’orphelinat est évacué, les enfants se retrouvent sur la route de l’exode, tous les occupants de l'orphelinat, sauf les Lulus qui s’étaient isolés dans leur cabane dans les bois. Ils vont devoir survivre dans cette contrée devenue hostile, l’hiver approche, la nourriture manque, le front n’est pas loin…les Lulus vont vite le découvrir. Voici le tableau dressé dans ce premier tome de la guerre des lulus. Une belle bande dessinée agréable à lire pour qui désire se documenter sur la première guerre mondiale. Des visages expressifs, des dessins qui nous transportent directement et fidèlement dans cette époque, des dialogues tantôt émouvants, tantôt drôles (des dialogues d’enfants pour la plupart), on ne peut que s’attacher à ces quatre galopins. J’ai hâte de lire la suite de ce premier tome !

marina53

Le 19/11/2014

Août 1914, la guerre fait rage partout en France. Afin de ne pas effrayer les enfants de l'orphelinat de l'abbaye de Valencourt, l'instituteur, appelé au front, leur a simplement dit qu'il partait en vacances en Bretagne. Certain que d'ici le mois de septembre, il sera de retour. Pour le moment, les Lulus, alias Ludwig, Lucas, Luigi et Lucien, n'en ont cure des leçons et devoirs et, échappant à la vigilance des prêtres, aiment plus que tout s'enfoncer dans la forêt proche de l'abbaye. Là, ils se réfugient dans leur cabane. Mais, ils ne se rendent pas compte du drame qui se joue près d'eux. Ils perçoivent une fumée noire au loin puis un grondement sourd se fait soudainement entendre. Les quatre amis décident de rentrer à l'orphelinat. Quelle n'est pas leur surprise de découvrir les bâtiments complètement vides. En effet, pendant leur absence, l'armée française est venue chercher les enfants ainsi que les prêtres afin de les mettre à l'abri d'une éventuelle attaque des Allemands. D'abord contents de pouvoir vaquer à leur guise, ils se rendront vite compte de la situation terrible dans laquelle ils se trouvent... Une profonde amitié unit Ludwig, Lucas, Luigi et Lucien, malgré leur différence d'âge et leur fort caractère. Quatre prénoms commençant par les mêmes lettres et les voilà réunis dans la même chambre. Partageant leurs espoirs, leurs angoisses, leurs rêves et leurs cauchemars, ils sont devenus inséparables. Si l'on en voit un, l'on voit les trois autres aussitôt. Alors que les adultes sont plongés dans l'horreur de la guerre, les quatre amis ne se doutent pas du tout de ce qui se passe dans leur village. Confrontés à la solitude, à l'hiver qui approche, à la faim et au froid, ils devront coûte que coûte se soutenir et s'aider. Régis Hautière nous offre un premier tome captivant et très riche. L'on fait connaissance avec ces loustics terriblement attachants. Le scénario est fort habile, les dialogues pertinents et savoureux. Le dessin de Hardoc est des plus charmants: un trait d'une grande finesse, les visages expressifs et les décors somptueux. Les couleurs, quant à elles, sont tout simplement magnifiques. La guerre des Lulus, La maison des enfants trouvés est grande ouverte...

Ziliz

Le 25/05/2014

Ces quatre petits Lu (-cien, -cas, -igui, -dwig) ont entre huit et douze ans. Orphelins, ils forment une espèce de fratrie. Comme les vraies : on n'est pas d'accord, on se dispute, on se crêpe le chignon, on joue à se moquer du petit dernier et à lui faire peur (salopards !). On s'amuse et on se marre bien aussi. Et le soir dans la chambrée on devient solidaires : "La nuit, après que le silence et l'obscurité avaient envahi l'abbaye, nous partagions nos secrets. Nos espoirs. Nos angoisses. Nos cauchemars. C'est ce qui nous a rendus inséparables." (p. 9-10). Le titre fait écho à la célèbre Guerre des Boutons. On retrouve en effet cette ambiance de copains qui font les marioles, rivalisant d'imagination pour faire des conneries. Mais la guerre à laquelle ils sont brutalement confrontés est une vraie, une guerre de grands, celle de 1914. Dans un premier temps, ce chaos est une aubaine : les Lulus se retrouvent sans adultes, libres, tranquilles dans leur petite cabane au fond des bois... Ça se complique lorsqu'ils doivent devenir vraiment autonomes, quand les réserves alimentaires s'épuisent et que l'hiver arrive. Abstraction faite des visages ingrats, je me suis régalée en découvrant cet album. Scénario intéressant, dialogues pertinents, drôles et émouvants. Très bon dosage d'aventure, d'humour, d'émotion. Le second opus de la série (1915) est déjà disponible. Quid de la survie en hiver, de la présence de "l'ennemi" ?