Prêt à feuilleter

Largo Winch

Volume 22, Les voiles écarlates
de Eric Giacometti , date de sortie le 15 novembre 2019
Sans famille ni attaches, contestataire, séducteur, vagabond, iconoclaste et bagarreur, il se retrouve, à vingt-six ans, à la tête d'un empire de dix milliards de dollars...

Découvrez Lar... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le vendredi 13 décembre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Sans famille ni attaches, contestataire, séducteur, vagabond, iconoclaste et bagarreur, il se retrouve, à vingt-six ans, à la tête d'un empire de dix milliards de dollars...

Découvrez Largo Winch, le milliardaire en jeans.

Accrochez-vous !

Caractéristiques

Titre Largo Winch - Volume 22, Les voiles écarlates
Série Largo Winch
Editeur Dupuis
Date de parution 15 novembre 2019
Nombre de pages 48 pages
Dimensions 31,00 cm x 24,00 cm
Poids 585 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 979-10-347-3103-9 - 9791034731039

4,5/5

rulhe

Le 18/11/2019

largo winch n'est plus propriétaire de son entreprise, suite à l, attaque du convoi qui transportait les dix parts du groupe sous la forme de titres papiers. notre milliardaire va faire face a des tueurs, en plus d'être dans le viseur de la sec et du FBI pour être le patron de marie la tradeuse toujours accusée de corruption. son enquête va le mener jusqu'à saint Pétersbourg. avec des courses poursuites digne de James Bond, il devra sauver sa peau, mais aussi son empire. une aventure commencé avec l, étoile du matin. le dessinateur Philippe francq continue avec brio au coté du romancier Eric Giacometti une histoire complexe sur la finance mondiale, rythmée, et riche de l, humour de jean van hamme. a lire pour toute la famille,#128076;#128158;

Davalian

Le 17/11/2019

Cela fait maintenant deux ans que Largo Winch et sa charmante employée sont prisonniers d’un ordinateur, responsable de tous leurs malheurs et bien décidé et à se débarrasser de son patron. Fort heureusement, Largo a de la ressource, et va, bien sûr, trouver une solution désespérée pour se sortir de cette situation. Si l’on passe sur ce démarrage quelque peu convenu et un brin lassant (quoique la solution soit assez originale), l’album qui suit révèle de très belles surprises et confirme qu’Éric Giacometti est le digne successeur de Jean Van Hamme. L’histoire sera traitée en deux temps et à l’image des matriochkas offre un autre dénouement que celui qui semblait se dessiner. Après le Mexique et la Suisse, c’est à Chicago et à saint Pétersbourg que Largo passera le plus clair de son temps afin de tenter de découvrir qui le manipule et en veut à ses millions. L’histoire devrait plaire aux adeptes de l’agent 007, tant les clins d’œil sont nombreux et ce, dès la première planche ! L’humour tient ici une bonne place, l’action est clairement au rendez-vous, des paysages dépaysant et un bon scénario : voici un bon film qui tient en fait dans une bande dessinée. Philippe Francq parvient encore à nous surprendre dans ce vingt-deuxième album particulièrement réussi. Les voiles écarlates est une belle réussite qui donne envie de découvrir la suite… qui semble déjà en bonne voie comme le laisse supposer le nouveau cycle, déjà annoncé sur la quatrième de couverture.