Prêt à feuilleter

Quelques jours avec un menteur

de Étienne Davodeau , date de sortie le 01 janvier 2004
Cinq vieux copains passent huit jours de vacances loin de tout. Chaque jour apporte son lot de découvertes et de rencontres. Et des bombes de peinture blanche explosent un peu partout...
Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Cinq vieux copains passent huit jours de vacances loin de tout. Chaque jour apporte son lot de découvertes et de rencontres. Et des bombes de peinture blanche explosent un peu partout...

Caractéristiques

Titre Quelques jours avec un menteur
Collection Encrages
Editeur Delcourt
Date de parution 01 janvier 2004
Nombre de pages 180 pages
Dimensions 23,00 cm x 16,00 cm
Poids 397 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 2-84055-148-9 - 9782840551485

4/5

Vexiana

Le 02/08/2018

DE mémoire, je pense que cette BD est la première que j'avais lue de Davodeau et je l'avais achetée au moment de sa sortie...tout ça ne me rajeunit pas. Je ne me souvenais pas de grand chose et c'est avec plaisir que je l'ai redécouverte. L'histoire est sympathique, les personnages, très humains, sont intéressants dans leur profonde humanité et le tout forme une histoire distrayante et attachante même si elle ne présente pas vraiment d'intrigue prenante ou de scènes renversante. On voit avec plaisir les personnages évoluer doucement dans la courte tranche de vie qu'il nous est donné de vivre avec eux. Bref, un chouette moment de lecture mais rien de vraiment transcendant.

Crossroads

Le 06/11/2012

Vous adorez Brassens et ses Copains d'Abord ? Mes Meilleurs Copains de Jean-Marie Poiré vous tire immanquablement un p'tit sourire en coin à son évocation ? Alors Quelques Jours Avec un Menteur est fait pour vous ! Cinq potes , jeunes trentenaires , décident de lâcher femmes , enfants et boulots afin de se retrouver à la cool , pendant une semaine , dans un chalet de montagne . Victor – dit Totor mais évitez , ça le fatigue - , Phil , Domi , Charlie et JeanJean : cinq mecs que tout sépare , cinq aminches soudés par une franche et solide amitié ! Davodeau fait dans l'humain , son créneau , sa marque de fabrique . Il décide , ici , de narrer les retrouvailles tour à tour joyeuses , émouvantes et surprenantes de ces joyeux touristes en goguette sans jamais perdre de vue de donner de l'épaisseur à un sujet aussi léger . L'intérêt de ce récit ? La confrontation de ces cinq personnalités aussi distinctes que finalement attachantes , le tout sur fonds de secret ne manquant pas de titiller la curiosité du lecteur – qui sait pertinemment qu'il s'agit là d'un bien vilain défaut mais que sur le moment , il s'en fout complètement - avide de révélations ! Prenez un chambreur , un glandeur , un gauchiste , un intello , un sportif à qui tout semble réussir , secouez le tout et servez frais ! Un mélange détonnant occasionnant moult situations rocambolesques systématiquement désamorcées par le sceau de l'humour et de la franche camaraderie bienveillante . Cette réunion , c'est également l'heure des bilans et de s'apercevoir que derrière ces semblants de réussite se cachent , parfois , des blessures à vif , profondes , à mille lieues des éphémères rêves de jeunesse alors fugacement caressés . Un quotidien emprunt de nostalgie , une réflexion douce-amère , véritable ode à l'amitié et au temps qui passe emportant avec lui les rires des enfants et les mistrals gagnants... J'ai beaucoup aimé... Quelques Jours Avec un Menteur : lu et fortement conseillé par Pinocchio...

marina53

Le 17/10/2012

Une véritable bouffée d'air frais, cet album... Comme ces cinq amis, j'ai eu, moi aussi, l'impression d'avoir fait un break. Ces cinq amis, ce sont Phil, le voyageur un peu bohème; Charlie, l'intellectuel; Victor, le nanti; Jean-Jean, le père de famille modèle et Domi, le gauchiste. Ces cinq-là n'ont pas l'air de se ressembler et pourtant une amitié profonde et sincère les unit. Partis une semaine dans un chalet, ils se retrouvent autour d'un bon repas ou devant une partie d'échecs. Mais cette semaine ensemble leur réserve des surprises... J'ai trouvé la structure de cet album très intéressante: un chapitre par journée. Davodeau a réussi à installer un certain mystère croissant. Avec ces dessins en noir et blanc qui apportent un certain charme, ça reste chaleureux. On ressent une certaine bonhomie, une joie de vivre dans chaque planche. C'est joyeux, humain, amical, pimpant, drôle, chaleureux, tendre, attachant... bref, c'est du Davodeau.