Prêt à feuilleter

Le grand mort

Volume 8, Renaissance
de Djian, Régis Loisel , date de sortie le 16 janvier 2019
Alors qu'elles se réfugient dans le Petit monde pour échapper à leurs agresseurs, Pauline et Gaëlle rencontrent Sombre, le fils qu'Erwan a eu avec la prêtresse hermaphrodite. Erwan et Blanche, de leur... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Alors qu'elles se réfugient dans le Petit monde pour échapper à leurs agresseurs, Pauline et Gaëlle rencontrent Sombre, le fils qu'Erwan a eu avec la prêtresse hermaphrodite. Erwan et Blanche, de leur côté, ont des relations de plus en plus tendues.

Caractéristiques

Titre Le grand mort - Volume 8, Renaissance
Série Le grand mort
Editeur Vents d'ouest
Date de parution 16 janvier 2019
Nombre de pages 88 pages
Dimensions 32,00 cm x 24,00 cm
Poids 794 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 978-2-7493-0868-5 - 9782749308685

4/5

Guillaume72

Le 20/01/2019

Fin de la série après quelques albums (au moins deux) ou pour le moins il ne se passait pas grand chose. ces derniers se lisaient d'ailleurs très rapidement, beaucoup trop rapidement..! L'album de conclusion quant à lui revient avec plus d'intérêt. Il est plus dense en terme de pages. au final,; la série est marquée par un univers cohérent et elle reste une bonne série. Dans ce dernier tome, l'ambiance apocalyptique est toujours présente avec une mise en couleur avec une dominance des bruns qui renforce cette atmosphère. J'ai encore quelques regrets : le message que l'on nous délivre n'est pas parfaitement clair. Certes, c'est une fable écologique, mais on voir mal pourquoi notre monde devait s'écrouler pour que celui du petit peuple vive ??? Macare nous dit que Blanche n'est qu'un outil, mais l'outil de qui, de quelle volonté, au profit de quel objectif ???? Le squelette du grand mort que l'on voit sur quelques albums : quelle signification ??? Quel est le rôle réel de Sombre ???? Autant de questions restées sans réponse et cela en fait quand même beaucoup. Par contre, j'ai bien aimé le décalage temporel entre les deux mondes qui donne des scènes intéressantes entre une grand mère qui rencontre sa propre mère beaucoup plus jeune.

Luria

Le 17/01/2019

Le bandeau La quat'de couv' Les sites marchands Tout le monde Titre cet opus la fin de la série (enfin putain !!!) Car voilà. Après moult Paris Brest, escale larmes d'abeille, le piétinement se faisait grave sentir, et j'appréhendais de voir ce qu'allait donner l'épilogue. Et finalement, ce n'était pas si mal, voire pas mal du tout. Ça n'excuse en rien les albums de rien mais ça rend l'attente plus douce. Adieu Grand Mort.