Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Aria

Volume 4, Les chevaliers d'Aquarius
de Michel Weyland , date de sortie le 14 janvier 1998
Armures vivantes, monstres d'écailles. Aria est paralysée de frayeur. Guerrière farouche, pourtant rompue à lutter corps et âme contre le Mal, Aria a peur. Peur de l'eau. De l'eau apparemment tranquille... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Armures vivantes, monstres d'écailles. Aria est paralysée de frayeur. Guerrière farouche, pourtant rompue à lutter corps et âme contre le Mal, Aria a peur. Peur de l'eau. De l'eau apparemment tranquille d'un lac, d'où surgissent de mystérieuses créatures à l'aspect repoussant, aux griffes acérées, à la terrible cruauté...

Avec Les Chevaliers d'Aquarius, quatrième titre de la série "Aria", Michel Weyland livre une formidable aventure fantastique dans laquelle se révèlent, inextricablement mêlées, grandeur et noirceur de l'âme humaine.

Caractéristiques

Titre Aria - Volume 4, Les chevaliers d'Aquarius
Série Aria
Collection Repérages
Editeur Dupuis
Date de parution 14 janvier 1998
Nombre de pages 48 pages
Dimensions 30,00 cm x 22,00 cm
Poids 412 g
Support Cartonné
ISBN / EAN 2-8001-2564-0 - 9782800125640

3,8/5

py314159

Le 23/12/2017

Aria se rend près d'un lac magique suite aux confidences de Stralabas le lépreux. Mais les pouvoirs magiques du lac ne sont pas ceux espérés. Première partie d'un diptyque où Aria subit les éléments sans vraiment maîtriser la situation. La série gagne en intensité et en intérêt.

Alfaric

Le 06/04/2017

Le tome 4 intitulé "Les Chevaliers d’Aquarius" et le tome 5 intitulé "Les Larmes de la Déesse" forme une même histoire divisé en deux parties… Tout commence quand Aria prend la défense d’un étrange lépreux nommé Stralabas qui colporte les récits d’un lac magique aux eaux guérisseuses et réjuvénantes. Elle se joint aux centaines de curieux qui partent vers le nord à la recherche de ce fameux lac magique, et fait la connaissance d’Uthar un butor orgueilleux et Beja un mendiant toxicomane. [masquer]Mais le fameux lac est un piège, Stralabas étant tel le joueur de flûte de Hamelin un rabatteur voire un recruteur au service de son maître, car en son centre la team Aria fait la connaissance d’un émule d’un Spartacus nommé Glore, victime devenue bourreau, qui en vue de déclencher et de remporter Grand Soir rassemble une armée avec les naufragés du lac transformés en mutants caparaçonnés… Et malgré le courage de ses compagnons, c’est seule qu’Aria finit par s’échapper de l’île maudite…[/masquer] On est entre "L’Île du Docteur Moreau", "La Planète des Singes" et "Hawkmoon" (je presque sûr d’avoir lu un scénario du même type pour le jeu de rôle du même nom). Encore il y quelque chose de Jack Vance dans tout cela car on sent bien les trucs new age typiques des années 1960/1970 qui s’intercalent entre les péripéties pulpiennes. En posant son histoire, l’auteur trouve le bon ton et le bon rythme qui trouve son style propre qui se démarque de ses influences et de ses modèles. Dommage qu’il y ait cet affreux truc qui consiste à colorer en gris toutes les scènes de nuit…

JunoR

Le 10/02/2017

Ce quatrième tome de la série est le premier avec de vrais enjeux pour l'héroïne. Aria quitte doucement l'adolescence littéraire pour devenir un personnage un peu plus complexe. Elle cesse parfois d'être Madame Je-sais-tout ou Madame Je-fais-tout-parfaitement, découvre les erreurs, les dangers et les émotions véritables, enfin! Les autres personnages, également, gagnent en maturité: ils se permettent de changer d'avis, d'épouvrer quelques émotions contradictoires et un peu plus complexes, Dieu merci! Le dessin s'éclaircit et devient plus lisible, plus agréable. Les atmosphères sont plus variées et mieux mises en scènes. L'histoire, enfin, surtout, est incomparable aux trois tomes précédents. D'ailleurs, au lieu d'une micro-histoire que l'auteur bâcle en une vingtaine de planches pour remplir son album, cette fois-ci il prend son temps pour amener son sujet, le développer, le paufiner et étend son histoire sur DEUX albums. Quel changement! Un bon point de départ pour aborder la série, selon moi.

LunaZione

Le 08/08/2013

Je ne connaissais pas ce tome d'Aria et ça devait bien être le seul ! L'histoire est bien sympa et a son importance dans les tomes futurs... C'est donc avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert ce quatrième opus des aventures d'Aria. On la retrouve comme elle a toujours été, le vent en poupe et n'hésitant pas à ce battre pour les plus faibles qu'elle croise. J'aime beaucoup son sens aigu de la justice. C'est très agréable de voir qu'elle a fois en ses convictions et n'hésite pas à se battre pour ! L'histoire est assez simple : un lac magique. Cependant, il n'est pas tout à fait comme il semble l'être. aria le comprend facilement, mais il n'en est pas forcément de même pour ses autres compagnons de voyages. J'aime beaucoup le fait que même si on lui propose une place de choix, elle n'hésite pas à dire non et a chercher à aider ses autres camarades qui n'ont pas sa chance. Je ne suis absolument pas déçue Des chevaliers d'Aquarius, au contraire ! Je suis ravie d'avoir comblée cette "lacune" ;) Un tome que je vous conseille tout particulièrement.