Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Les étapes majeures de l'enfance

de Françoise Dolto , date de sortie le 26 août 1998
Les étapes majeures sont, dans la trajectoire de l'enfant, ces moments de passage intenses mais critiques qu'il doit traverser pour arriver à l'adolescence puis à l'âge adulte.

Le sevrage, la... Lire la suite

Livraison estimée le mercredi 04 novembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les étapes majeures sont, dans la trajectoire de l'enfant, ces moments de passage intenses mais critiques qu'il doit traverser pour arriver à l'adolescence puis à l'âge adulte.

Le sevrage, la motricité, la propreté, les relations avec les autres sont les épreuves mêmes sur lesquelles il se construit à la conquête de son autonomie. Forte de son expérience de thérapeute et de sa vie familiale, Françoise Dolto nous montre dans des exemples de vie quotidienne comment les difficultés non résolues dans l'éducation provoquent la souffrance. Elle nous invite à «parler vrai», à adopter une «attitude flexible, vivante, toujours en éveil, à l'écoute».

Le petit d'homme est un être de langage. L'éduquer, c'est le rendre autonome, «lui donner les règles, les repères, les interdits majeurs qui lui assureront cette sécurité existentielle qui seule peut soutenir son dynamisme et les forces vives de son désir».

Caractéristiques

Titre Les étapes majeures de l'enfance
Collection Folio. Essais
Editeur Gallimard
Date de parution 26 août 1998
Nombre de pages 401 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 203 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-07-040433-1 - 9782070404339

4/5

vassia7178

Le 08/11/2018

Livre majeur pour comprendre les étapes majeures de l'enfance.

TCHITAT92

Le 08/10/2018

Oups, je crains de me faire taper sur les doigts... mais je dois "dire le vrai" : j'ai été déçue par cet ouvrage de Françoise Dolto, qui était ma première immersion (mais pas la dernière, car j'ai certains points que je voudrais approfondir) dans l'univers théorique et pratique de cette grande dame. Bien sûr, ses idées et ses actions étaient révolutionnaires pour l'époque, et ont profondément marqué le regard porté sur le tout-petit et l'enfant en général, par la société civile. Je reste très admirative de son indépendance d'opinion, de ses intuitions, de ses miracles opérés par la psychanalyse, sur de tout-petits enfants déjà blessés dans leur psychisme par un début de vie traumatique. Le "parler de tout, parler vrai" à l'enfant est un concept que je partage au combien !!! Mais ... je ne partage pas son engouement pour la liberté presque totale donnée à l'enfant (il faut féliciter un enfant qui transgresse les interdits, si il l'a fait avec succès !!! "Bravo mon chéri, tu as su tout seul faire un achat de 500 euros sur internet !!!! " "Génail, formidable, tu as réussi à traverser seul la route à deux ans sans te faire écraser !!!") Bon, c'est vrai, j'exagère, mais pas tant que ça. A mon humble avis de mère de (ma fois assez grande) famille d'enfants (pas trop névrosés pour le moment du moins), il me semble que nombre de ses, pas vraiment conseils, car le ton est plutôt péremptoire : "une enfant EST comme ça, il FAUT faire comme cela, sinon ce SERA comme cela, ...", non, ses imprécations concernant l'éducation de l'enfant "standard" (sans problème particulier identifié) sont à adapter à notre société du XXIème siècle, où tant de nouveaux risques sont apparus, où la femme qui travaille est une réalité d'une grande banalité, où tous les enfants ou presque sont scolarisés dès trois ans, où les papas ne sont plus les pilonnes autoritaires d'autrefois, ou la famille elle-même a tellement changé... Je comprends bien que Mme Dolto s'adressait à la société française de son époque, mais ses opinions me sont apparues comme trop stéréotypées, pas assez ouvertes à la discussion... En résumé, ouvrage fondateur, importante lecture pour tout parent, mais plus pour pouvoir élaborer sa propre conception de l'éducation, qui n'en serait peut-être pas plus mal. Quand à la grande "écoutante-parlante" des touts-petits et moins petits blessés psychologiquement, je reste totalement fan de son travail marqué par le dévouement et l'empathie.

terryjil

Le 29/04/2016

Comme l'indiquent la note de l'éditeur, puis la préface de Catherine Dolto ( fille de l'auteur), ce livre est un recueil de conférences et d'articles publiés entre 1946 et 1988. Curieusement, ces textes ne sont pas classés par ordre chronologique, ni par thème, ni par revue (à part pour Femmes françaises), ni même par ordre alphabétique. On commence en 1979, on passe par les années 50, on saute de 1981 à 1973, etc. et on finit en 1949... Je n'ai pas vraiment réussi à trouver de fil conducteur, ce qui assez déroutant, mais il reste la cohérence du propos principal même de Dolto: le respect de l'enfant, l'importance de la parole dans les rapports adultes-enfants et la confiance dans leur compréhension. Je n'ai à aucun moment senti de contradiction dans ses assertions. On s'aperçoit que si certaines de ses préconisations ont finalement été adoptées et sont pratiquées aujourd'hui par les pédiatres et les ouvrages de puériculture (parler dès le départ aux tout-petits en les considérant comme capables de comprendre), d'autres sont restées dures à avaler pour moi en tout cas, même remises dans leur contexte: - quand deux petits se battent, il faut féliciter l'agresseur (explication: l'agression est en fait une recherche de contact, certes déviante, mais qu'il faut encourager tout en précisant qu'il y a d'autres moyens de faire! Et la victime doit être simplement consolée, tout en lui suggérant de ne pas se laisser faire ou de parler avec son agresseur) - quand un enfant fait quelque chose de défendu et réussit, il faut le féliciter ( explication: c'était défendu car s'il rate il peut se faire mal, mais s'il réussit c'est qu'il est à présent en mesure de le faire, et on peut le féliciter) Ca me paraît aberrant, même si je comprends bien l'explication, car je pense que ça ne peut pas s'appliquer à chaque cas... Partant de ma réticence alors que je suis née dans les années 80 c'est à dire ayant grandi dans un environnement nettement plus imprégné des théories de Dolto que lorsqu'elle a commencé, j'imagine les refus purs et simples qu'elle a tout d'abord du essuyer au début, et l'anecdote de l'article sur la propreté paru en 1947 dans Femmes Françaises est très intéressante et parlante à ce sujet! Malgré le fait donc que je n'adhère pas forcément à tous ses propos, c'est expliqué avec des exemples parlants, dans un langage clair qui, bien que maniant des notions psychanalytiques, reste à portée de compréhension d'un large public. De plus, les trois index présents à la fin de l'ouvrage ( index des notions et des thèmes, index des noms propres, index des cas et exemples cités) sont des outils assez utiles pour retrouver rapidement un article. Lecture très intéressante donc, recommandée par Api, que je remercie pour ce conseil! ^^

aaahhh

Le 14/03/2012

Ce livre, qui rassemble des articles et des conférences de la psychanalyste Françoise Dolto, apporte des points de vues intéressants sur différents thèmes majeurs dans l'évolution de l'enfant comme le sevrage, la propreté, la relation fraternelle... Deux idées fondamentales sont à retenir : D'une part l'importance de la parole et de la communication, et d'autre part le fait qu'éduquer un enfant c'est avant tout le préparer à être libre et autonome. Un petit bémol cependant, que j’émets en tant que jeune mère : je la trouve par moments trop autoritaire : "Il ne faut surtout pas faire ça...", "Si vous êtes comme ça c'est risqué..." sont autant de petites allégations un peu angoissantes et culpabilisantes dont je me serais bien passée...