Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

L'homme-Dieu ou Le sens de la vie

de Luc Ferry , date de sortie le 22 octobre 1997
Le recul des religions révélées,
la laïcisation de la société, l'émergence,
avec le marxisme, la psychanalyse
et le structuralisme, d'une nouvelle
philosophie de l'ho... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 17 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le recul des religions révélées,
la laïcisation de la société, l'émergence,
avec le marxisme, la psychanalyse
et le structuralisme, d'une nouvelle
philosophie de l'homme ont-ils renvoyé
la question du sens de la vie à la sphère
privée, au libre choix - ou au désarroi -
de chacun de nous ?

Rien n'est moins sûr, affirme Luc Ferry
qui envisage deux processus modernes,
enracinés dans le XVIIIe siècle :
l'humanisation du divin,
marquée par le rejet des dogmes
et l'exigence d'adaptation du message
religieux au temps présent ;
et la divinisation de l'humain,
dont témoignent l'invocation accrue
des droits de l'homme, le choix affectif
posé comme fondement de la famille,
la réflexion sur la bioéthique...
Dans ce mouvement qu'il juge porteur
d'universalité, Luc Ferry voit les sources
possibles d'un nouvel humanisme
et d'une spiritualité pour demain,
dont il tente ici de définir les contours.

Caractéristiques

Titre L'homme-Dieu ou Le sens de la vie
Auteur Luc Ferry
Date de parution 22 octobre 1997
Nombre de pages 184 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 113 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-14261-4 - 9782253142614

2,3/5

Maquart

Le 17/01/2019

Dans ce livre Luc fait le constat de la disparition des grandes idéologies (religion, communisme). Il parle de l'humanitaire qui ne doit pas être une façon de se soigner soi-même. Nous ne nous laissons plus dicter nos vies par la religion et paradoxalement nous n'avons jamais eu de telles aspirations à la charité chrétienne : une contradiction à explorer… Livre un peu redondant par rapport à celui sur l'Amour…

Vermeer

Le 06/07/2017

Les questions sur le sens de la vie étaient autrefois prises en charge par la religion. Aujourd'hui, en Occident, celle-ci est devenue affaire privée et les contemporains refusent la transcendance, les vérités verticales, les dogmes, les autorités supérieures qu'elles soient religieuses ou politiques (ainsi pendant un temps, le marxisme a constitué une sorte de religion du Salut terrestre et une vision optimiste de l'histoire). Le problème est que dans notre société matérialiste dans laquelle nous avons injonction du bonheur, la mort, la maladie sont vécues comme anormales et posent à nouveau la question du sens de l'existence auquel l'homme moderne n'est plus préparé. Tout ce qu'il a vécu, ce à quoi il a rêvé auparavant paraît soudain dérisoire face au deuil. Le refus de la verticalité a pour conséquence l'humanisation du divin et la divinisation de l'homme ( l'amour des autres hommes a remplacé l'amour de Dieu). L'auteur reprend des notions déjà étudiées par des sociologues ou historiens (Rougement, Ariès) sur la naissance de l'amour dans le mariage ou vis à vis des enfants. L'homme a sécularisé les thèmes de la religion chrétienne jusqu'aux années 1960 mais se retrouve depuis face à un grand vide.

talou61

Le 15/07/2016

Dans ce livre je n'ai pas trouvé le sens de la vie : peut-être n'y en a-t-il pas ? Trop de références sur la religion chrétienne dans la deuxième partie.