Prêt à feuilleter

Le philosophe nu

de Alexandre Jollien , date de sortie le 02 septembre 2010
Comment vivre plus librement la joie quand les passions nous tiennent ? Comment oser un peu de détachement sans éteindre un coeur ? Éprouvé dans sa chair, Alexandre Jollien tente ici de dessiner un art... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Comment vivre plus librement la joie quand les passions nous tiennent ? Comment oser un peu de détachement sans éteindre un coeur ? Éprouvé dans sa chair, Alexandre Jollien tente ici de dessiner un art de vivre qui assume ce qui résiste à la volonté et à la raison.

Le philosophe se met à nu pour ausculter la joie, l'insatisfaction, la jalousie, la fascination, l'amour ou la tristesse, bref ce qui est plus fort que nous, ce qui nous résiste... Convoquant Sénèque, Montaigne, Spinoza ou Nietzsche, il explore la difficulté de pratiquer la philosophie au coeur de l'affectivité. Loin des recettes et des certitudes, avec Houei-neng, patriarche du bouddhisme chinois, il découvre la fragile audace de se dénuder, de se dévêtir de soi. Dans l'épreuve comme dans la joie, il nous convie à renaître à chaque instant à l'écart des regrets et de nos attentes illusoires.

Cette méditation inaugure un chemin pour puiser la joie au fond du fond, au plus intime de notre être.

Caractéristiques

Titre Le philosophe nu
Editeur Seuil
Date de parution 02 septembre 2010
Nombre de pages 197 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 247 g
ISBN / EAN 978-2-02-095915-5 - 9782020959155

3,5/5

Fortuna

Le 20/04/2016

Alexandre Jollien, né handicapé, vit en se battant avec ses démons : le regard de l'autre qui le renvoit à sa malformation et le désir obsessionnel d'être un bel homme "normal". Malgré sa passion pour la philosophie dont il a fait son métier, une vie de famille épanouie entre une femme aimante et deux charmants bambins, la blessure demeure, celle d'être différent. Ce livre, qui est un peu le journal de ce combat qu'il mène contre lui-même, nous raconte l'histoire d'un homme, et à travers elle, celle de tous les hommes confrontés à des passions destructrices, à la jalousie, à l'insatisfaction. Et trouvant dans la sagesse des philosophes, la méditation zazen, les sources d'une acceptation de soi permettant une empathie réelle envers autrui, il s'affranchit au cours des pages de ses obscessions négatives pour trouver détachement, sérénité et joie. Une belle leçon de vie, une mise à nu, qui, même si elle demeure une aventure personnelle, nous touche par sa profonde humanité.

Lorraine47

Le 13/10/2013

Alexandre Jollien se met à nu pour nous conter sous la forme d'un journal intime et philosophique son parcours chaotique vers une certaine acceptation de soi. Il s'ouvre à nous avec une grande sincérité, analysant la jalousie qu'il ressent envers les beaux jeunes hommes, lui qui traîne sa carcasse d'homme handicapé comme une armure de plomb! Égrenant les pensées de nombreux philosophes qui l'aident à prendre le recul nécessaire, il nous livre aussi son parcours bouddhiste. La lecture de ce journal est plaisante et donne des pistes de réflexions qui devraient alléger notre fardeau quel qu'il soit... Une bien belle découverte pour moi...