Prêt à feuilleter

Signes d'identité : tatouages, piercings et autres marques corporelles

Tatouages, piercings et autres marques corporelles
de David Le Breton , date de sortie le 05 avril 2002
Signes d'identité

Tatouages, piercings et autres marques corporelles

L'industrie du design corporel s'épanouit. Le corps est devenu la prothèse d'un moi éternellement en quêt... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 30 septembre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Signes d'identité

Tatouages, piercings et autres marques corporelles

L'industrie du design corporel s'épanouit. Le corps est devenu la prothèse d'un moi éternellement en quête d'une incarnation pour sursignifier sa présence au monde, pour adhérer à soi. Tatouage et piercing sortis de la marginalité sont devenus les accessoires de la mise en scène de soi.

Partant du constat que le « corps marqué » a, depuis l'Antiquité et dans les sociétés traditionnelles, été l'expression d'un parcours, d'un message et surtout d'une identité, l'auteur montre comment l'Église s'est fortement opposée à cette pratique, mais aussi comment, après les marins et les soldats, la justice s'en est emparée comme d'une « marque infamante ». Il étudie la façon dont le tatouage intervient comme langage de révolte jusqu'à aujourd'hui où le piercing est bel et bien une identité à fleur de peau qui concerne la jeunesse.

David Le Breton s'appuie sur une recherche de terrain pour analyser successivement : les marques corporelles dans les sociétés occidentales, le passage de la dissidence à l'affirmation de soi, la recherche d'une identité, les rites de passage, la naissance d'une culture. Il s'intéresse à la différence entre souffrance, douleur et plaisir sexuel qui restent liés à l'acte même du piercing. Il note enfin ce paradoxe selon lequel, si ce système de marquage corporel régresse fortement dans les sociétés traditionnelles, il se développe de façon rapide et inventive dans le monde occidental nanti, et il s'interroge sur notre désir individualiste de vouloir modifier notre corps.

Extrêmement documenté, son livre fait le tour de la question, tant historique qu'anthropologique et philosophique, sur une mode nouvelle et en pleine expansion.

Caractéristiques

Titre Signes d'identité : tatouages, piercings et autres marques corporelles - tatouages, piercings et autres marques corporelles
Collection Traversées
Editeur Métailié
Date de parution 05 avril 2002
Nombre de pages 224 pages
Dimensions 22,00 cm x 14,00 cm
Poids 298 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-86424-426-8 - 9782864244264

4/5

IreneAdler

Le 11/07/2014

Sociologue reconnu pour ses travaux sur la mal-être de la jeunesse, il aborde ici le versant positif des modifications corporelles. Il a cherché à en savoir plus sur cet engouement pour le tatouage et le piercing, en menant plus de 400 entretiens avec des clients et des professionnels. Certains sont "simplement" dans une démarche de singularisation. D'autres, les gros "consommateurs", sont dans une démarche plus spirituelle, la recherche d'un autre mode de vie que celui proposé par l'occident. Sans délaisser le confort que nous offre notre société, ils se retrouvent également dans des pratiques "importés" de sociétés dites premières ou primitives (n'y voyez aucun jugement de valeur, j'essaie d'éclairer ma pensée) Le piercing, le tatouage, les scarification, le marquage au fer rouge sont des moyens pour eux d'atteindre l'extase spirituelle et de s'inscrire contre la société occidentale sans avoir besoin de l'abandonner ou e changer radicalement de mode de vie. Ils sont appelés "primitifs modernes" ("modern primitives") et le plus emblématique de tous est fakir Mufasar (ça vaut le coup d’œil) Cette enquête sociologique passe aussi par une enquête historique et montre la lente mais inexorable légitimation du corps marqué. Et la lente mise au jour de cette culture particulière du corps, avec ses expériences parfois limites. Les tatoueurs et perceurs font souvent eux-mêmes partie des expérimentateurs et veulent par leur mise en application ultérieure permettre à d'autres de se retrouver, voire parfois de devenir soi, de se compléter. Cependant, si leur démarche est honnête, ils peuvent aussi décourager certains de leurs clients : les modifications sont irréversibles, la démarche y menant doit être mûrement méditée et littéralement incorporée par le candidat. Un éclairage bienvenu et accessible au grand public sur un univers et une culture encore souvent regardés avec peur et mépris.