Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le précieux ornement de la libération

de Gampopa , date de sortie le 10 septembre 1999
L'ouvrage majeur de Gampopa (1079-1153), disciple de Milarépa et l'un des maîtres qui marquèrent le plus l'histoire spirituelle du Tibet. Toutes les écoles tibétaines s'accordent pour considérer ce texte... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

L'ouvrage majeur de Gampopa (1079-1153), disciple de Milarépa et l'un des maîtres qui marquèrent le plus l'histoire spirituelle du Tibet. Toutes les écoles tibétaines s'accordent pour considérer ce texte comme un guide fondamental sur la voie du bouddhisme tibétain. Il présente le cheminement du Mahayana, depuis la compréhension de la nature du Bouddha jusqu'à l'éveil ultime.

Caractéristiques

Titre Le précieux ornement de la libération
Auteur Gampopa
Editeur Padmakara
Date de parution 10 septembre 1999
Nombre de pages 411 pages
Dimensions 24,00 cm x 16,00 cm
Poids 728 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-906949-16-7 - 9782906949164

5/5

LivresBouddhistesZuiHo

Le 10/12/2018

« Mon Précieux ! »… l’un des plus remarquables et indispensables enseignements du bouddhiste tibétain. Voici sans conteste l’un des plus célèbres ouvrages du bouddhisme tibétain et qu’en France, chaque bouddhiste aux pratiques tibétaines je pense, doit « impérativement » avoir dans sa bibliothèque. Ce beau manuel est en effet fortement recommandé. C’est en effet un remarquable manuel bouddhiste écrit par une sommité de son temps (1079-1153), père de sa tradition Kagyü : Gampopa. Ce livre est un incontournable, un véritable ouvrage de référence. Une réédition serait bienvenue, la dernière datant d’il y a 10 ans ! L’ouvrage est composé à la manière typique des manuels tibétains, avec une structure logique et progressive fortes. La lecture est pourtant très facile, et l’esprit ne s’embourbe pas dans ce filet tressé de main de maître : n’importe qui je pense, peut donc s’emparer de cet ouvrage et le lire, logiquement et calmement. La qualité de la traduction y est aussi pour beaucoup je pense, Padmakara excellant là-dedans. Même au niveau maquette et qualité du papier, c’est au top. Que rajouter si ce n’est vous le recommander ? Tout le bouddhisme tibétain s’y trouve ! Pour éclairer la voie progressive vers l’éveil que nous dévoile Gampopa, celui-ci fait appel à de nombreuses références aux sutras évidemment, mais aussi aux vénérables maîtres qui l’ont précédé : ainsi, il construit son enseignement sur celui-ci des autres et la continuité de la tradition se poursuit (c’est là aussi typique des lamrim). De plus « Le Précieux Ornement de la libération », dont le but est de vous y amener en faisant de vous un bodhisattva, compte comporte six parties et vingt et un chapitres ainsi que 385 notes de bas de pages, un glossaire, une « bibliographie » d’autorités textuelles (donc les textes-racines qui ont été utilisé par Gampopa dans son traité) et enfin un sommaire de 12 pages… Bref c’est complet ! Inutile de tourner plus longtemps autour du pot ! Achetez-le et lisez-le, vous allez voir : c’est un vrai délice, franchement l’une des tous meilleurs manuels du bouddhisme qui soit ! Bonne lecture ! Zui Ho.