Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Munkey diaries

Volume 2, Post-scriptum : le journal intime de Jane Birkin : 1982-2013
de Jane Birkin , date de sortie le 23 octobre 2019
« Post-scriptum, c'est le démarrage d'une autre vie. C'est le début de ma vie avec Lou... de mon union avec Jacques Doillon... Kate qui était enfant dans le premier tome est maintenant teenager, Charlotte... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mardi 29 septembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

« Post-scriptum, c'est le démarrage d'une autre vie. C'est le début de ma vie avec Lou... de mon union avec Jacques Doillon... Kate qui était enfant dans le premier tome est maintenant teenager, Charlotte a neuf ans...

C'est une autre ouverture, une autre balade, plus curieuse des autres, découvrant une trajectoire, des concerts, des tournées, des pièces de théâtre, voyageant, parfois m'attachant à des personnes qui n'étaient pas seulement mes parents, ma soeur Linda, mon frère Andrew, les enfants... Mais l'amour est toujours l'amour, peut-être même qu'il y en avait un autre dans cette vie vieillissante, dans mon cas solitaire, accompagnée par mes amis... Il me semble que j'ai plutôt navigué dans un optimisme absolument infondé. J'ai cessé d'écrire ce journal à Besançon le 11/12/13... en apprenant la mort de Kate... »

Après les Munkey Diaries, qui retraçaient la vie de Jane Birkin de 1957 à 1982, ce second volume de son journal intime, débutant après sa séparation d'avec Serge Gainsbourg, traverse les années 1980 à 2000 avec une fantaisie et une grâce qui lui permettent de surmonter bien des épreuves. On retrouve avec bonheur une mère dévorée d'amour pour ses trois filles qui s'émancipent et entrent dans l'âge adulte, une amoureuse tiraillée entre passion, jalousie et nostalgie, une artiste engagée qui s'épanouit et enchante le monde entier.

Caractéristiques

Titre Munkey diaries - Volume 2, Post-scriptum : le journal intime de Jane Birkin : 1982-2013
Auteur Jane Birkin
Editeur Fayard
Date de parution 23 octobre 2019
Nombre de pages 424 pages
Dimensions 24,00 cm x 16,00 cm
Poids 656 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-213-71199-7 - 9782213711997

4,3/5

VivianeB

Le 18/01/2020

Un journal intime pour mettre en mots tout ce qui nous comble mais aussi tout ce qui nous fait souffrir comme la perte d'êtres chers. Ici, l'auteur se livre tout en tristesse, douleurs et sentiment de ne pas bien faire et pourtant, elle a ses qualités et ses défauts comme tout un chacun. J'ai été émue et touchée par la délicatesse de ton de cet écrit.

celine17

Le 08/01/2020

Quelle élégance Jane ! Merci ! Je termine le dernier opus de Jane Birkin et c'est comme un petit nuage cotonneux qu'on abandonne. Je me glisserai entre ses lignes une autre fois, c'est certain. Je n'en suis que plus touchée encore par cette personnalité si sincère, si pudique parfois si !!! Même Jane ! "C'est la pudeur des sentiments maquillée outrageusement …" (Les dessous chics) Toujours elle m'émeut, je ne saurai dire quelle musique me trotte dans la tête lorsque je la lis, toutes m'envoutent, mais c'est une belle mélodie et j'en ferai peut-être bien une playlist… Bref, i vous attendiez la suite de Munkey Diaries autant que moi : vous ne serez pas déçu du voyage ! Iconique !

cathulu

Le 11/11/2019

1982-2013, telles sont les dates butoirs de ce nouveau volume du journal de Jane Birkin (je n'ai pas lu le premier volume). Évidemment, ils faut aimer cette artiste pour avoir envie se pencher ainsi sur des extraits choisis, commentés et annotés par l'autrice a posteriori, mais l'écriture, très fluide et le portrait qui se dessine en filigrane de celle qu'on a l'impression de connaître par cœur, tant elle s'est livrée dans des interviews sans fards, font que l'on est forcément séduits, tant par sa franchise que par son manque total d'arrogance. Elle n'est évidemment pas parfaite, Jane, et elle ne se présente pas comme telle, loin s'en faut,  mais son joli brin de plume, son humour  font que l'on en découvre de nouvelles facettes de notre Anglaise préférée. Éludant d'une pirouette la maladie, revenant avec élégance sur ses amours, ses filles, ses échecs, parfois, ses deuils, elle nous livre ici ce qu'elle veut bien nous donner et c'est tant mieux car on n'a pas l'impression de lire par dessus l'épaule de quelqu’un.

meretseger

Le 06/11/2019

Pour Kate penser à observer le film où joue Jane : Blow up ! Ça parle de photographie or ? Kate était je crois photographe .