Prêt à feuilleter

Lorsque j'étais quelqu'un d'autre

de Stéphane Allix , date de sortie le 13 octobre 2017
Lorsque j'étais quelqu'un d'autre

Partir à la découverte de soi-même peut mener sur d'étranges chemins.

Pour se ressourcer et faire le point sur sa vie, Stéphane Allix entame un... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Lorsque j'étais quelqu'un d'autre

Partir à la découverte de soi-même peut mener sur d'étranges chemins.

Pour se ressourcer et faire le point sur sa vie, Stéphane Allix entame une retraite en forêt. Il ignore qu'il va se confronter à l'impensable.

Lors d'une méditation, une vision s'impose à lui : un soldat de la Seconde Guerre mondiale meurt, touché à la gorge. Le nom de cet homme et d'autres informations lui parviennent également en pensée. L'expérience est extrêmement troublante. Pourquoi ressent-il une telle intimité avec ce personnage ?

Obnubilé par la puissance de cette vision, il se lance dans une enquête minutieuse et découvre avec stupeur que ce soldat a réellement existé. Commence alors une aventure bouleversante.

Les questions existentielles qui se bousculent en lui depuis toujours vont-elles enfin trouver une explication ?

« Le livre le plus incroyable que j'aie jamais lu. Un récit tout à fait étonnant que je vous invite vraiment à découvrir... »
Laurent Gounelle

« Une enquête passionnante. »
Boris Cyrulnik

« Un grand livre, porteur d'une profonde lumière, et d'un genre complètement nouveau. Passionnant ! »
Fabrice Midal

« Je referme cet ouvrage bouleversée et bercée de lumière malgré la noirceur dans laquelle plonge ce récit. »
Agnès Ledig

« Une vraie grande réussite : très émouvant, troublant... Il faut absolument lire ce livre. »
Amélie Nothomb

Caractéristiques

Titre Lorsque j'étais quelqu'un d'autre
Collection Témoignages
Editeur Mama éditions
Date de parution 13 octobre 2017
Nombre de pages 417 pages
Dimensions 22,00 cm x 14,00 cm
Poids 600 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-84594-171-7 - 9782845941717

4,3/5

Eric76

Le 04/08/2018

Une erreur de choix qui m'a pourtant fait bigrement réfléchir. Peu attiré par le paranormal et l'ésotérisme, je n'avais jamais entendu parler de Stéphane Allix. En me procurant ce livre, je m'attendais à du romanesque ; j'eus droit à une enquête journalistique sur la vie et la mort d'un officier SS. Lors d'une séance de méditation dans une cabane paumée au Pérou (un peu d'exotisme ne fait pas de mal), notre journaliste a une vision horriblement précise de l'agonie d'un officier SS sur le front russe. Persuadé qu'il est sa réincarnation, Stéphane Allix n'aura de cesse de poursuivre cet officier SS du lieu de sa naissance jusqu'à celui de sa mort dans un village perdu de Russie. Ces rêves de plus en plus précis, sans ambiguïtés, montrent que cet officier SS, porté par une brise immortelle, est une part de lui. Je n'ai pas accroché, parce que je ne crois pas à tout ce charabia. D'ailleurs, son histoire n'a mené à rien sinon qu'il est le porteur d'une parole de l'ombre. Tu parles d'une révélation… Pour moi, une fois mort, on ne survit que dans la mémoire des vivants, et de ce que l'on a pu construire sur cette basse terre. On ne survit que dans ce que nos gênes apporteront de bien ou de moins bien à nos descendants. Je me souviens pourtant qu'à son retour de Jérusalem, où elle allait pour la première fois, ma grand'mère adorée me prit par la main et me dit que certaines rues, certaines places lui avaient paru invraisemblablement familières. Elle avait acquis la conviction qu'elle s'était déjà rendue dans cette ville dans une autre vie, un autre temps. Bizarre d'entendre cette réflexion de la part d'une vieille dame si sensée, si raisonnable, si accrochée au réel, et qui entretenait avec la religion et son infernal au-delà des relations plutôt suspicieuses… Une remarque que je n'oublierai jamais.

Aelinel

Le 21/02/2018

Quand j’ai reçu ce livre en Service Presse (je remercie d’ailleurs Mama Éditions), je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais trois choses m’ont fait accepter : l’enquête historique, les bons avis sur Babélio et la citation suivante. Une histoire fascinante qui m’a tenu de bout en bout. Amélie Nothomb Pour ma part, je reste un peu partagée à l’issue de ma lecture. Arguant des qualités indéniables, c’est surtout la dimension ésotérique et surnaturelle qui m’aura le plus gêné. Stéphane Allix, journaliste français, part au Pérou pour se ressourcer. Et c’est au cœur de la forêt amazonienne, très propice à la méditation qu’il va faire un curieux songe éveillé. La vision d’un soldat allemand SS de la Seconde Guerre Mondiale lui apparaît soudainement : son nom, un certain Alexander Herrmann, tué d’un éclat d’obus à la gorge. Très troublé par ce rêve, Stéphane Allix de retour en France poursuit ses recherches et découvre quelques temps après que cet Alexander a véritablement existé… Je vais débuter ma chronique en allant droit au but, je suis sceptique envers tout ce qui concerne l’Occulte, le surnaturel ou la superstition. Je ne crois pas aux pouvoirs des médiums, des guérisseurs, des cartomanciens ou des astrologues. A plusieurs reprises, l’auteur déplore que certaines personnes (du coup, je me mets dans cette catégorie) ne soient pas très ouvertes à ce genre de phénomènes ; pour ma part, je dirais plutôt que la définition de l’ouverture est propre à chacun. Quand Stéphane Allix affirme avoir fait ce rêve éveillé, j’ai beaucoup de mal à le croire et quand il consulte des médiums ou des guérisseurs ou lorsqu’il utilise un pendule, je reste perplexe. Quand ces mêmes « professionnels » lui disent qu’il est en quelque sorte l’Ange gardien d’Alexander et qu’il doit l’aider à trouver la lumière, je reste encore une fois de plus dubitative. Pourtant, je partais sans à priori. En effet, ne regardant pas la télévision, je ne connaissais pas l’auteur, Stéphane Allix en tant que présentateur de son émission « Enquêtes extraordinaires » diffusée sur M6. En revanche, si j’occulte tout le côté surnaturel du roman, ce dernier s’est avéré être absolument passionnant. L’enquête menée par Stéphane Allix est très approfondie et fouillée. Grâce à son talent d’écriture et à ses compétences journalistiques, il m’a été facile de suivre l’auteur dans ses pérégrinations, ses progrès ou même ses errements. Interroger des spécialistes sur la Seconde Guerre Mondiale, consulter des archives dans une langue qu’il ne maîtrisait pas, retrouver la famille du défunt, se rendre sur les lieux emblématiques de la vie d’Alexander Herrman et lire des ouvrages spécialisés (dont vous retrouverez une bibliographie très exhaustive à la fin de l’ouvrage), on sent que Stéphane Allix s’est vraiment donné les moyens pour atteindre son but. Son récit est également empli d’émotions. Je citerai par exemple sa visite de Dachau, un camp de concentration au sud de l’Allemagne et j’avoue avoir été interpellée par son ressenti. Moi-même lorsque je me suis rendue au camp d’extermination de Mauthausen, en Autriche, en 2011, j’ai eu les mêmes sensations que lui à la découverte de ces lieux chargés d’émotions, c’est très troublant. En conclusion, je confirme la citation d’Amélie Nothomb : Lorsque j’étais quelqu’un d’autre a été une véritable lecture fascinante et prenante. Bien écrite, elle se veut une enquête historique rigoureusement documentée. Dommage que je sois restée de marbre face au discours de Stéphane Allix sur le surnaturel.

L'année dernière, j'ai lu le dernier livre de l'auteur " Le test" que j'avais trouvé passionnant en tout point, l'expérience inédite dans laquelle nous embarque l'auteur est juste incroyable c'est pourquoi j'ai eu envie de retenter l'expérience avec ce nouveau témoignage. Cette fois-ci c'est une toute autre expérience que Stéphane Allix nous présente. Alors qu'il s'exile au cœur de la forêt Amazonienne pour faire le point sur lui-même, l'auteur a une vision qui va ne va plus le quitter : La vision d'un soldat de la 2nde Guerre Mondiale qui meurt touché à la gorge. Cette vision devenant de plus en plus présente va aussi devenir de plus en plus précise. Totalement obnubilé, Stéphane Allix se lance alors dans une enquête haletante qui se révèle être pleine de rebondissements et de surprises. Époustouflant et encore le mot est faible, je referme ce livre complètement ébahie par la tournure de cette enquête qui se transforme peu à peu en une quête identitaire. L'auteur procède par étape au fur et à mesure que les informations lui parviennent par flash mais aussi en s'entourant de professionnels compétents qui vont l'aider à mettre un nom sur cette personne qui semble lui demander de l'aide. L'auteur nous embarque dans cette aventure extraordinaire pour le moins originale, le lecteur se retrouve en totale immersion grâce à l'écriture immersive de Stéphane Allix, il ne nous cache rien au contraire chaque étape/information est détaillée et expliquée, j'ai eu l'impression d'avancer avec lui jusqu'à appréhender certaines situations notamment le moment où l'auteur essaye de rentrer en contact avec les descendants d'Alexander Hermann, moment particulièrement délicat car comment expliquer une telle situation à des esprits cartésiens cela peut être compliqué mais je ne vous révélerais rien de ce côté car cela vous gâcherait le plaisir de la découverte. Encore une enquête passionnante pour Stéphane Allix le repoussant dans ses retranchements et le plongeant dans un pan de l'histoire bien terrible, plusieurs réflexions ont été faites au cours de cette enquête notamment au sujet des soldats allemands qui se sont engagés auprès d'Hitler, quelle était la nature de leur implication? Le bien peut-il côtoyer le mal pour le plaisir, par devoir ou par obligation? Autant de questions et de réflexions qui au final ont aidés l'auteur à faire connaissance avec Alexander Hermann.

grasshopers

Le 26/10/2017

J'ai reçu ce livre hier, et vraiment, je suis encore sous le coup de l'émotion. Ce n'est pas le premier ouvrage que je lis sur ce thème, et c'est toujours riche en sensations. Stéphane Allix est une personne que je suis à travers ses écrits depuis quelque temps, c'est une personne fiable et qui connait le sujet qu'elle traite. Ce livre traite de la possibilité d'une vie après la mort de l'impact des émotions de la vie d'avant sur celle de maintenant.... Si j'ai une suggestion à faire, lisez cet ouvrage, on ne sort pas indemne d'un tel récit.