Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Les fées sont parmi nous

de Arthur Conan Doyle , date de sortie le 22 octobre 1997
Cette fois, c'est l'auteur de Sherlock Holmes lui-même qui enquête pour prouver l'existence des fées. Après la mort de son fils pendant la Première Guerre mondiale, Arthur Conan Doyle avait adhéré au... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Cette fois, c'est l'auteur de Sherlock Holmes lui-même qui enquête pour prouver l'existence des fées. Après la mort de son fils pendant la Première Guerre mondiale, Arthur Conan Doyle avait adhéré au spiritisme et communiquait avec les défunts. Publié en Angleterre en 1922, ce livre n'a jamais été traduit en français.

Caractéristiques

Titre Les fées sont parmi nous
Traducteur Sylvie Marion
Editeur Lattès
Date de parution 22 octobre 1997
Nombre de pages 210 pages
Dimensions 20,00 cm x 13,00 cm
Poids 304 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7096-1817-6 - 9782709618175

4/5

Syl

Le 09/05/2013

Loin du 221 B, Baker Street et des aventures chroniquées dans The Strand Magazine du célèbre détective Sherlock Holmes, Sir Arthur Conan Doyle s’est livré à une investigation très particulière… Les fées existent-elles ? A partir de quelques photos prises par deux jeunes filles, Frances et Elsie, au début du XXème siècle, Conan Doyle cherche à analyser le mystère. Et si ces photos n’étaient pas truquées ? Dans un petit village du Yorkshire, il paraît que les fées s’amusent et paradent dans les jardins et les bois, faisant la joie des deux cousines. Il y a des preuves et elles sont soumises à l’homme reconnu et estimé qu’est Conan Doyle. Médecin de formation, cartésien, il a aussi une autre personnalité, plus complexe, plus spirituelle. Il est aimanté par le spiritisme, la clairvoyance et la communication avec l’au-delà. Tourmenté par des deuils, sa mère, sa femme, son frère et son fils, il n’aspire qu’ à retrouver un lien. "Parler avec les morts, ce n’est qu’un moyen d’atténuer le chagrin qui vous frappe, c’est refuser la réalité." Disent les détracteurs… "La doctrine spirite s’oppose à la léthargie de la conscience humaine, celle-là même qui aboutit à la guerre de 14-18", disent ses défenseurs." Dans la préface, il raconte alors, que les photographies de Cottingley vont faire l’objet d’une enquête minutieuse et que l’authenticité ne sera établie qu’après une fine dissection. Puis, dans le livre, il nous offrira le choix… Car ce n’est que vers les années 80, que le mystère sera dévoilé. Elsie, vieille dame, garde un souvenir attendri de cette époque. Elle se rappelle surtout d’une photo, la seule qui à ce jour n’a jamais été élucidée. Et dans ses yeux encore brillants de malice, elle nous ouvre une fenêtre sur un monde merveilleux de fantasmes et d’utopies. "Il se peut que les évènements que nous allons raconter dans ce petit livre dévoilent l’escroquerie la plus fabuleuse jamais livrée au public, mais l’avenir démontrera peut-être, tout au contraire, que ces faits constituent un tournant dans l’histoire de l’humanité. Si nous arrivons vraiment à prouver qu’il existe, à la surface de notre planète, une population aussi nombreuse que celle de l’espèce humaine, vivant sa vie à sa guise, et qui se distingue de nous par la seule différence de la fréquence de ses vibrations, il est difficile d’imaginer quels seront les prolongements de notre découverte. Nous ne pouvons voir que ce qui se trouve dans les limites du spectre lumineux." Echanges épistolaires entre Miss Scartcherd, dame érudite et très digne, Miss Blomfield, experte, Miss Gardner, son frère, Monsieur Gardner, théosophe et conférencier "Il croit aux fées, aux lutins, aux farfadets"… Tous s’intéressent aux clichés et s’émerveillent de la qualité des images. Les contes de fées ne sont pas racontés qu’aux enfants. Entre féerie, scepticisme, science victorienne, curiosité, mirage… et fabuleuse mystification, nous gambadons en toute innocence et ravissement entre les pages de ce livre. Dans votre jardin, lors d’une promenade dans la campagne, une forêt, écoutez bien, les fées nous parlent, elles rient de notre aveuglement et notre ignorance. Elles se plaisent dans les herbes folles et, coquettes, adorent se faire prendre en photo. Soyez attentifs, on perçoit toujours des sifflements, des couinements, même le silence émet un son. Pour vous, les fées existent ?