Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le triple jeu de l'art contemporain : sociologie des arts plastiques

Sociologie des arts plastiques
de Nathalie Heinich , date de sortie le 20 janvier 1998
Le jeu de l'art contemporain dans les arts plastiques se joue à trois partenaires. Transgressions des frontières de l'art par les artistes, réactions négatives du public, intégrations par les... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 02 novembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le jeu de l'art contemporain dans les arts plastiques se joue à trois partenaires. Transgressions des frontières de l'art par les artistes, réactions négatives du public, intégrations par les spécialistes engendrent des propositions un peu plus provocantes, des rejets plus violents et des institutionnalisations toujours plus sidérantes. Ainsi ne cessent de s'élargir, depuis les années cinquante, les limites de la notion d'oeuvre d'art, à la faveur d'un mouvement conflictuel en forme de surenchère, où s'affrontent des paradigmes artistiques inconciliables.

Frontières matérielles du musée, frontières mentales du consensus sur ce qui est ou n'est pas de l'art : c'est en les transgressant que les artistes les révèlent, méthodiquement, et contribuent à les déplacer. Ils s'avèrent ainsi des sociologues en acte, que le chercheur n'a qu'à suivre pas à pas pour expliciter les règles du jeu.

Caractéristiques

Titre Le triple jeu de l'art contemporain : sociologie des arts plastiques - sociologie des arts plastiques
Collection Paradoxe
Editeur Minuit
Date de parution 20 janvier 1998
Nombre de pages 384 pages
Dimensions 22,00 cm x 14,00 cm
Poids 430 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7073-1623-7 - 9782707316233
Rayon Art / Autres Art

4/5

Medulla

Le 06/02/2018

Entre transgression, réception publique et acceptation / reconnaissance des institution, où se situent l'oeuvre et l'artiste? Nathalie Heinich pose un regard analytique sur une cinquantaine d'années de création et d'acteurs de l'art entre porteurs, admirateurs et détracteurs.