Red Dead Redemption 2

A l’Ouest, du nouveau !

Huit ans ! Il aura fallu attendre huit ans pour que Red Dead Redemption, l’excellent jeu de Rockstar Games, connaisse une suite. Mettez votre chapeau et sellez votre cheval : la conquête de l’Ouest vous attend.

Red Dead Redemption : il était une fois dans l’Ouest

Lors de sa sortie en 2010, Red Dead Redemption avait passionné les joueurs en leur offrant un gigantesque monde ouvert sur les territoires de l’Ouest américain, à l’époque de sa conquête. Tous les ingrédients des meilleurs westerns étaient présents : bagarres de saloon, duels au pistolet, brigands et Indiens, courses-poursuites à cheval, et surtout un grand sentiment de liberté devant les immenses paysages à parcourir. Les créateurs de Grand Theft Auto avaient choisi le cadre idéal à offrir à leurs joueurs.



Red Dead Redemption 2 : devenez un hors-la-loi

Avec Red Dead Redemption 2, Rockstar Games vous fait endosser la tenue du bandit. Après un braquage qui a mal tourné, Arthur Morgan et le gang de Dutch Van der Linde doit prendre la fuite. Alors que les fédéraux sont à leurs trousses et qu’une guerre des gangs s’annonce, le joueur devra choisir entre ses idéaux et la loyauté envers ses complices. Réfléchissez bien avant de laisser filer un témoin : votre tête risque d’être mise à prix.

Vous n’avez encore rien vu

Si le premier volet avait marqué les esprits, Red Dead Redemption 2 n’a pas fini de vous étonner. D’un point de vue graphique, il s’affirme déjà comme le plus beau monde ouvert à ce jour. Vous y verrez des décors de montagnes extraordinaires, traversés par le blizzard. La physique des éléments tels que la neige, la boue ou l’eau est d’un réalisme à couper le souffle. Avec ses villes remplies de détails et ses environnements où règnent les bisons, les rennes, les crocodiles et les grizzlys, le jeu est une invitation à l’exploration, à la recherche d’easter eggs, de quêtes annexes et de mini-jeux. Un guide de survie vous sera sans doute nécessaire pour vous sortir indemne des situations les plus dangereuses.


Publié le 18/10/2018